La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal exige le maintien d'un statut autonome pour le dernier hôpital francophone de l'Ouest-de-l'île



    MONTREAL, le 30 janv. /CNW Telbec/ - Par la voix de son président
général, Jean Dorion, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal annonce
qu'elle se joint à la Coalition pour l'Hôpital de Lachine, créée pour lutter
contre l'annexion du Centre hospitalier de Lachine, dernier hôpital de langue
française de l'Ouest-de-l'île, au McGill University Health Center (MUHC).
    Malgré l'adoption par l'Assemblée nationale du Québec d'une motion
reconnaissant à l'hôpital de Lachine "son statut unique dans l'Ouest-de-l'Ile
de Montréal, en particulier pour les francophones, en y maintenant des
services hospitaliers et spécialisés", le ministre Couillard a insisté pour la
participation de l'Hôpital de Lachine au Réseau du McGill University Health
Center (MUHC). Les médecins de l'Hôpital de Lachine et le Comité de Relance
étaient prêts à accepter que le Centre hospitalier de Lachine soit affilié au
MUHC si on lui garantissait son autonomie, c'est-à-dire son propre conseil
d'administration, en raison du statut unique que l'Assemblée nationale lui a
conféré, comme c'est déjà le cas pour l'Hôpital St.-Mary, l'Hôpital juif de
Montréal, l'Hôpital Santa Cabrini ou l'Hôpital chinois de Montréal.
    Mais le directeur général du MUHC, le Dr Arthur Porter a proposé, le
21 décembre 2007, une formule qui exclut la possibilité pour l'Hôpital de
Lachine d'avoir son propre Conseil d'administration, entre autres
prérogatives. Pour Jean Dorion, "sans une gouvernance francophone, un conseil
d'administration autonome et des accréditations syndicales locales, on va
assister à l'anglicisation du dernier hôpital francophone de l'Ouest-de-l'Ile
de Montréal."
    Jean Dorion a rappelé qu'un rapport récent le l'OQLF déplore que
seulement 65% des Montréalais travaillent principalement en français. D'après
Jean Dorion, "le réseau hospitalier anglophone, l'un des plus gros employeurs
à Montréal, est responsable d'une bonne partie de cette situation. Comment
pouvez-vous travailler principalement en français si vous avez des collègues
qui ne connaissent pas le français ? Le français devrait être la langue de
travail et la langue habituelle des services dans tous les hôpitaux du Québec.
Cela n'empêcherait nullement l'usage d'une autre langue avec les patients qui
ne comprennent pas le français."
    La nouvelle coalition, formée par la SSJBM, le Comité pour la relance
del'Hôpital de Lachine, le Mouvement Montréal français et six autres
organismes, prépare en ce moment une première manifestation, qui aura lieu le
11 février devant les bureaux du MUHC.




Renseignements :

Renseignements: Sébastien Pageon, Communications SSJB, (514) 843-8851,
(514) 830-5161

Profil de l'entreprise

Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.