La Société du Parc Jean-Drapeau laisse tomber la Fête des neiges



    MONTREAL, le 14 janv. /CNW Telbec/ - Le Syndicat des cols bleus de la
Société du Parc Jean-Drapeau, affilié au SCFP 301, déplore la décision de son
employeur d'annuler les festivités de la Fête des Neiges cette année. Selon
eux, rien ne justifiait une décision aussi draconienne. "Leur attitude
intransigeante, qui refuse de bouger et de négocier, fait en sorte que la
partie patronale préfère pénaliser les familles montréalaises plutôt que
d'accorder un traitement équitable à ses employés", lance Michel Parent,
président du syndicat des cols bleus regroupés de Montréal. "Nous souhaitions
seulement que les discussions progressent, qu'on avance dans ce dossier
pourtant simple. Ils ont préféré demeurer bien campés dans leur position,
c'est dommage pour tout le monde."
    Le syndicat rappelle qu'une bonne partie du litige prend sa source dans
la décision de l'administration Tremblay de cesser de prêter des cols bleus à
la Société du Parc Jean-Drapeau. "C'est un choix qui crée du cheap labour,
s'indigne Michel Fontaine, conseiller syndical. On remplace des employés de la
Ville par des nouveaux, qui font exactement les mêmes tâches, mais pour moins
cher, parfois même jusqu'à trois dollars de moins l'heure. Le sentiment
d'injustice est facile à comprendre. On ne demande pas la lune, juste
l'équité. Quelque chose qui existait il n'y a pas si longtemps.". Pour le
SCFP, il est par ailleurs paradoxal que la Ville ne prête plus ses employés
tout en imposant son cadre financier à la paramunicipale.
    D'autre part, les discussions achoppent également sur la création d'un
régime de retraite. "Nous sommes en 2008, il est normal d'assurer son niveau
de vie pour ses vieux jours. Est-ce que la Ville de Montréal souhaite laisser
ses anciens travailleurs dans la misère une fois qu'ils sont partis à la
retraite? Voyons, on parle ici d'un minimum. Comment la Ville peut offrir un
régime de retraite à tous ses employés, sauf à une petite minorité qui serait
discriminée? On demande seulement un peu de bonne foi et de bon sens", de
conclure Michel Fontaine.

    Le SCFP représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au
Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres
secteurs d'activités au Québec, entre autres, la santé et les services
sociaux, l'éducation, les transports urbain et aérien, l'hydroélectricité, les
sociétés d'Etat et organismes publics québécois et les communications.
Comptant au total près de 100 000 membres au Québec, il est le plus important
syndicat affilié de la FTQ.

    Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Michel Fontaine, conseiller SCFP, cell. (514) 943-6515;
Alexandre Boulerice, (514) 384-9681, poste 270, cell. (514) 668-7148; Source:
Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.