La sécurité des patients dans les établissements de soins de longue durée sous la loupe - L'ICSP publie un document d'information



    EDMONTON, le 25 fév. /CNW/ - L'Institut canadien pour la sécurité des
patients (ICSP) a publié aujourd'hui un document d'information qui préconise
un nombre accru de recherches permettant d'établir des pratiques exemplaires
afin d'optimiser la sécurité des patients qui résident dans les établissements
de soins de longue durée.
    Le document, financé conjointement par l'ICSP, Capital Health (Edmonton)
et CapitalCare (Edmonton), a examiné la documentation scientifique actuelle
sur la sécurité des résidents d'établissements de soins de longue durée. Il
contient également des résumés d'entrevues menées auprès d'intervenants clés
dans le secteur des soins de longue durée à travers le Canada, dont des
travailleurs de première ligne, des dirigeants, des décideurs, des chercheurs
et des membres de familles de résidents.
    L'étude conclut que, malgré l'abondance de la documentation scientifique
sur la qualité des soins de longue durée et la sécurité des patients, les
études existantes sont limitées et peu d'entre elles ont été réalisées au
Canada. C'est pourquoi il existe des lacunes considérables dans les
connaissances relatives à la sécurité des patients dans les établissements
canadiens de soins de longue durée.
    "Toutes les personnes que nous avons interviewées, par téléphone ou lors
des discussions à la Table ronde, ont exprimé avec passion et candeur ce
qu'ils perçoivent comme étant les préoccupations les plus urgentes en matière
de sécurité des patients", affirme la Dre Laura Wagner, coauteure du document
et chercheuse en soins infirmiers gériatriques au Centre de soins gériatriques
Baycrest, à Toronto. "Ces intervenants ont parlé de leurs propres expériences
en tant qu'infirmières, gestionnaires, décideurs ou membres de familles de
personnes recevant des soins de longue durée. Ensemble, ils ont établi les
grands enjeux prioritaires et des stratégies d'amélioration."
    Les plaies de pression, les événements iatrogènes médicamenteux, les
chutes, le comportement agressif des résidents et les infections sont des
préoccupations courantes dans les milieux de soins de longue durée. Cependant,
l'étude a indiqué que la dotation en personnel et ressources humaines, de même
que la communication sont les deux priorités pouvant avoir la plus grande
incidence sur la sécurité lors de la prestation de soins de longue durée.
    Quant à la dotation en personnel et ressources humaines, les
préoccupations les plus souvent soulevées ont indiqué, entre autres choses, le
manque de compétences des employés en regard de la complexité accrue des
résidents, de même que la difficulté à recruter et à conserver le personnel.
Les préoccupations relatives à la communication ont mis en lumière la
communication interdisciplinaire, la participation des familles des résidents,
la planification des soins, les transitions d'un établissement de soins à un
autre, la gestion du changement, la divulgation des incidents et des
événements indésirables, ainsi que les médicaments.
    L'étude recommande que les établissements de soins de longue durée
mettent en place diverses mesures, notamment un processus de résolution de
problèmes à l'attention des gestionnaires, des résidents et de leurs familles,
une formation en matière de divulgation adéquate des incidents à l'attention
du personnel, de même que des processus de communication pouvant assurer la
continuité des soins. Une formation et le développement des qualités de
gestion ont également été recommandés afin de créer et de maintenir une
culture de la sécurité dans les établissements de soins de longue durée.
    "Nous disposons maintenant d'opinions de spécialistes qui nous indiquent
ce sur quoi nous devons réfléchir", dit Tiana Rust, coauteure du rapport et
candidate au doctorat au Département de psychologie de l'University of
Alberta. "Les prochaines étapes consisteront à renforcer les capacités de
recherche afin d'établir les grands enjeux qui sont spécifiques au Canada, de
recommander des mesures prioritaires, de collaborer avec les divers
intervenants et décideurs pour mettre en oeuvre ces mesures de façon constante
dans les établissements de soins de longue durée à travers le pays."
    Le rapport est disponible dans sa version intégrale sur le site Web de
l'Institut canadien pour la sécurité des patients : www.securitedespatients.ca
    Un résumé du rapport sera également publié dans le numéro "Patient Safety
Papers" de la revue Healthcare Quarterly au début de 2008.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Jim Durham, Communications,
Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), Téléphone: (780)
498-7255, Ligne sans frais: 1-866-421-6933; Rob Stevenson, Capital Health
Public Affairs, Téléphone: (780) 407-2602, Téléavertisseur: (780) 445-7307;
Bernadette DeSantis, Communications intégrées, CapitalCare, Téléphone: (780)
448-2425


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.