La RSE, une question de gouvernance pour les conseils d'administration



    OTTAWA, le 9 juill. /CNW Telbec/ - La responsabilité sociale des
entreprises (RSE) étant intimement liée à l'avenir de celles-ci, il faut
l'élever au rang des questions de gouvernance dont doit s'occuper le conseil
d'administration. Dans un nouveau rapport, Le Conference Board du Canada
propose une feuille de route pour la RSE (CSR Governance Road Map) afin
d'aider les conseils d'administration à intégrer les enjeux sociaux et
environnementaux à leurs fonctions en matière de surveillance, d'orientation
stratégique et de rapports.
    Le rapport, intitulé The Role of the Board of Directors in Corporate
Social Responsibility, est le premier du genre à s'intéresser à ce qui se
passe au sein des conseils d'administration canadiens afin de déterminer
l'influence qu'ils exercent, ou devraient exercer, sur le rendement de
l'entreprise sur les plans social et environnemental. Les investisseurs
institutionnels, soucieux du rendement à long terme des entreprises, sont les
principales forces derrière cette tendance à propulser ces questions jusqu'aux
conseils d'administration au lieu qu'elles demeurent du ressort de la
direction.
    "Les entreprises commencent à comprendre l'importance de la
responsabilité sociale et de la viabilité pour leur compétitivité, mais elles
se sont attardées à la RSE à l'échelon opérationnel, tenant cette question à
l'écart des délibérations stratégiques du conseil d'administration. De plus en
plus, les conseils d'administration prennent conscience du fait que les enjeux
environnementaux, sociaux et éthiques peuvent revêtir une importance
considérable. Ils se sont donc mis à exercer leur responsabilité fiduciaire
dans ce domaine", explique Coro Strandberg, auteure du rapport et spécialiste
renommée de la RSE.
    "La gouvernance d'entreprise n'a jamais autant retenu l'attention des
sociétés, des organismes de réglementation et d'autres intervenants. Les
conseils d'administration ont maintenant tendance à s'intéresser davantage à
la RSE. Cette tendance est encouragée par le nombre grandissant d'arguments en
faveur de la RSE et par les horizons de placement à long terme de certains
actionnaires institutionnels, précise Prem Benimadhu, vice-président,
Gouvernance et Gestion des ressources humaines. Par conséquent, la RSE se
retrouve de plus en plus au coeur des préoccupations liées à la gouvernance."
    La feuille de route, qui comporte 12 étapes, est divisée en deux volets :
le premier volet s'adresse aux conseils d'administration qui ne font que
commencer à définir leur cadre de gouvernance. L'une des premières étapes
importantes qu'ils doivent accomplir consiste à établir une mission, une
vision et des valeurs liées à la RSE et à déterminer l'approche qui sera
prônée "à l'échelon supérieur". Le deuxième volet comprend six étapes à suivre
par les organisations désireuses d'approfondir le rôle de leur conseil
d'administration en matière de RSE.

    L'étude dont découle le rapport a reçu l'appui financier de l'Association
of Chartered Certified Accountants (ACCA), d'Enbridge Inc., d'Industrie
Canada, Le Cabinet de relations publiques NATIONAL, de Nexen Inc., de
Petro-Canada, de SaskEnergy, de Strandberg Consulting, de Syncrude Canada
Ltd., de TELUS et de TD Canada Trust.

    Le rapport est accessible au public à l'adresse www.e-library.ca.




Renseignements :

Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, (613)
526-3090, poste 448, corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.