La relance ne se compare pas aux mesures universitaires d'Obama



    OTTAWA, le 27 janv. /CNW Telbec/ - Le budget fédéral n'a pas réussi à
faire un investissement équilibré dans l'éducation, car il n'a pas tenu compte
du financement de base ni de la dette étudiante. Le budget d'aujourd'hui ne se
concentre que sur les deux milliards de dollars destinés à l'infrastructure
des campus et, contrairement à la proposition du plan de relance des
Etats-Unis, n'aborde pas l'endettement étudiant croissant ni l'accès à
l'éducation postsecondaire.
    "Même si la population étudiante s'avère satisfaite des fonds consacrés
aux bâtiments de campus, elle s'attendait à un effort marqué pour attaquer la
dette étudiante et le chômage parmi les étudiantes et étudiants, déclare
Katherine Giroux-Bougard, présidente nationale de la Fédération canadienne des
étudiantes et étudiants. En comparaison avec ce qui est offert aux universités
et collèges des Etats-Unis, ce budget est franchement décevant."
    Outre les fonds destinés à l'infrastructure, le plan de relance des E.-U.
proposé par le président Barack Obama inclut aussi une augmentation à la
bourse Pell et près de 500 millions de dollars pour les emplois offerts à la
population étudiante.
    La semaine dernière, pour la première fois dans l'histoire du Canada, les
prêts d'études dus au gouvernement fédéral excédaient 13 milliards de dollars.
Ce montant n'inclut pas les prêts étudiants provinciaux ni les prêts
personnels sur cartes de crédit et marges de crédit et les prêts familiaux.
Depuis qu'il a franchi le cap des 13 milliards de dollars, le 21 janvier
dernier, le montant en prêts étudiants qui est dû au gouvernement du Canada a
augmenté d'environ sept millions de dollars.
    "Aux niveaux actuels, l'endettement étudiant affaiblit les dépenses de
consommation et pourrait compromettre le rétablissement de l'économie
canadienne, explique Mme Giroux-Bougard. Le gouvernement fédéral a raté
l'occasion rêvée de tirer les étudiantes et étudiants et leur famille du
pétrin : une dette de 13 milliards de dollars."

    La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est l'organisation
étudiante la plus importante au Canada. Elle comprend 80 syndicats étudiants
d'université et de collège qui réunissent plus d'un demi-million d'étudiantes
et d'étudiants.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Giroux-Bougard, présidente nationale, (613)
232-7394; Ian Boyko, coordonnateur des relations avec le gouvernement, (613)
261-7939


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.