La réingénierie se poursuit en catimini - Le gouvernement Charest multiplie les agences hors fonction publique



    QUEBEC, le 28 fév. /CNW Telbec/ - Depuis un peu plus d'un an, sans
tambour ni trompette, le gouvernement Charest poursuit sa réingénierie de
l'Etat, notamment par la création d'agences hors du périmètre de la fonction
publique. Ainsi, l'Agence de l'efficacité énergétique a été sortie du giron de
la Loi sur la fonction publique en décembre 2006 et le gouvernement s'apprête
à faire de même avec le Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine
légale et avec la Direction des structures du ministère des Transports, qui
sera bientôt remplacée par l'Agence de gestion des structures routières du
Québec.
    De l'avis du président général du SFPQ, Michel Sawyer, la création
d'agences hors fonction publique est une tactique du gouvernement actuel pour
réduire artificiellement la taille de la fonction publique et pour soustraire
du cadre de la Loi sur la fonction publique une partie de l'activité
gouvernementale. "Il s'agit également d'une première étape vers une
privatisation complète des organismes visés. Nous demandons donc que les
commissions parlementaires qui étudieront les projets de loi créant les
agences tiennent des consultations publiques afin de permettre un véritable
débat autour de ces enjeux", explique le leader syndical.
    "Que ce soit dans le cas de l'Agence de l'efficacité énergétique, celui
du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale ou encore celui
des structures routières du Québec, les arguments invoqués pour justifier la
création d'une agence ne tiennent pas la route. Tour à tour, les trois
ministres responsables ont expliqué que la création de leur agence avait
principalement pour but d'embaucher plus de personnel. Quelle aberration! Si
le gouvernement veut embaucher plus de personnel, il n'a qu'à retirer sa
politique de non-remplacement des départs à la retraite. Rien ne l'en
empêche", explique Michel Sawyer.

    La Loi sur la fonction publique

    Le SFPQ rappelle que l'assurance d'une fonction publique impartiale et
équitable est certainement une des valeurs fondamentales de la Loi sur la
fonction publique. Ces principes sont à l'origine de cette législation qui est
parmi les plus importantes de la période de la Révolution tranquille. Selon le
Syndicat, trop longtemps, le Québec a vécu sous le joug de l'arbitraire
politique. Avec le démantèlement de la fonction publique entrepris par le
gouvernement Charest et la multiplication des agences hors fonction publique,
on assiste à une déresponsabilisation des décideurs politiques au profit de
conseils d'administration oeuvrant dans l'ombre et dont les membres sont très
souvent nommés en fonction de leurs allégeances politiques. Pourtant, pour les
citoyennes et les citoyens, le principe de l'imputabilité est une question de
première importance.




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Caron, Responsable des relations avec les
médias, (418) 623-2424, poste 338, Cell.: (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.