La région de Québec sonne l'alarme: le ministre Blackburn doit revenir sur sa décision



    QUEBEC, le 10 juin /CNW Telbec/ - C'est en compagnie du maire de Québec,
M. Régis Labeaume, de M. Christian Goulet, vice-président de la Chambre de
commerce de Québec, de M. Paul-Arthur Huot, président-directeur général de
POLE, ainsi que de M. Jean-Yves Roy, président-directeur général de l'Institut
national d'optique, que M. Raymond Bachand, ministre du Développement
économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre du Tourisme, a
tenu à dénoncer publiquement l'initiative du ministre du Travail et ministre
de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec,
M. Jean-Pierre Blackburn, de retirer d'importantes subventions accordées aux
organismes à but non lucratif qui oeuvrent au développement économique du
Québec.
    "Dans le contexte économique actuel, il est préoccupant de voir
Développement économique Canada revenir sur une aide financière qui soutient
des organismes oeuvrant au maintien et à la croissance de la santé économique
du Québec. Les organismes à but non lucratif jouent dans leurs milieux un rôle
de développeur majeur et ont un effet de levier sur le développement
économique du Québec. Le ministre Blackburn doit revenir sur cette décision",
a déclaré M. Bachand.
    Il a, par ailleurs, tenu à rappeler qu'au moment où le gouvernement
fédéral devrait plutôt renforcer son action envers l'économie québécoise,
celui-ci opère un retrait de son action complémentaire: "M. Blackburn est en
train d'affaiblir le développement économique du Québec. En agissant ainsi, il
déstructure la façon de faire du Québec en matière de développement
économique. Ces organismes sont des rassembleurs, des créateurs de réseaux,
qui renforcent par leur action l'économie du Québec. Maintenant, comme l'a si
clairement exprimé le ministre Blackburn, Développement économique Canada "ne
désire plus financer l'achat de papier et de crayons". Par ce mépris, il
insulte bon nombre d'entreprises, de leaders socio-économiques, d'hommes et de
femmes qui contribuent quotidiennement, et parfois bénévolement, à la
croissance de notre économie".
    Le gouvernement du Québec soutient une démarche intégrée de développement
économique, qui repose sur un regroupement des forces et des secteurs clés,
s'inscrivant dans le long terme et dans la continuité. A cet effet, M. Bachand
a déclaré: "Le gouvernement Charest se porte à la défense des intérêts du
Québec et de ses régions. La vitalité économique de la Capitale-Nationale se
déploie, jour après jour, grâce au travail de ses leaders économiques. Les
succès notoires des initiatives rassembleuses de POLE, de l'Institut national
d'optique et plusieurs autres organismes phares prouvent l'importance de
l'appui gouvernemental. Le miracle économique de Québec n'aurait pas été
possible sans l'oeuvre et la pleine contribution de ces organismes".
    Le maire de Québec, M. Régis Labeaume, s'est également porté à la défense
des intérêts de la ville en ajoutant : "Depuis plusieurs années déjà, la Ville
de Québec s'est dotée d'outils pour appuyer sa stratégie de développement
économique. Ces outils ont eu des résultats probants puisque la région de
Québec connaît une croissance soutenue qui se répercute sur les régions
périphériques. Par sa décision, le ministre Blackburn met en péril le
déploiement de nos stratégies et pourrait compromettre notre croissance
économique."
    Le vice-président de la Chambre de commerce de Québec, M. Christian
Goulet a joint sa voix au cortège et a rappelé le rôle important que jouent
les organismes à but non lucratif dans l'activité économique de la région: "La
décision du ministre Blackburn de retirer aux organismes de développement
économique sans but lucratif son aide financière récurrente nous apparaît
incompréhensible. M. Blackburn doit garder en tête que plusieurs de ces
organisations génèrent énormément de retombées dans leur région respective".
    Dans la même veine, M. Paul-Arthur Huot, président-directeur général de
POLE, a réaffirmé sa position à l'égard de l'initiative de M. Blackburn: "Ce
désengagement du gouvernement fédéral dans le développement économique de la
région et du Québec est inacceptable. Partout dans le monde les gouvernements
nationaux supportent leurs régions innovantes. Le maintien de cette décision
nous ferait revenir cinquante ans en arrière".
    A son tour, le président-directeur général de l'Institut national
d'optique, a dénoncé les façons de procéder plutôt arbitraires du ministre
Blackburn. "Le retrait du support de DEC mettrait en péril l'exécution de la
mission même de l'INO. Depuis 1998, les fonds en provenance de DEC
s'arrimaient à ceux octroyés par le Québec pour nous permettre de remplir
notre mission et de bien supporter les entrepreneurs et industriels dans
l'amélioration de leur compétitivité et leur position de marché", a déclaré M.
Roy.
    Le ministre Raymond Bachand se réjouit toutefois de constater qu'une
réelle mobilisation des différents intervenants économiques de la région
existe. "Nous sommes plusieurs aujourd'hui à unir nos voix afin de défendre
les intérêts du Québec. Ceci témoigne de l'importance de mettre ensemble nos
efforts pour arriver à des résultats. C'est ce que le gouvernement du Québec a
compris. C'est ce que les acteurs économiques ont compris. C'est ce que nous
demandons au ministre Blackburn de comprendre également", a-t-il conclu.
    -%SU: TAX
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Manuela Goya, Attachée de presse, Cabinet du ministre du
Développement économique, de l'Innovation, de l'Exportation, ministre du
Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal, (418) 691-5650

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, DE L'INNOVATION ET DE L'EXPORTATION, MINISTRE DU TOURISME, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.