La protection des soins de santé sans but lucratif fait partie intégrante du soutien des familles, soutient le SCFP



    OTTAWA, le 18 sept. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, le Syndicat canadien de
la fonction publique (SCFP) a demandé aux leaders politiques du Canada
d'inclure la protection des soins sans but lucratif dans leur programme de
soutien aux familles.
    "Notre système de soins de santé est menacé par une privatisation
rampante, rendue possible par les agissements de certains gouvernements
provinciaux et par le laissez-faire du gouvernement fédéral, affirme Paul
Moist, président national du SCFP. En outre, le gouvernement fédéral ferme les
yeux sur les dangers que font courir au système de santé canadien les règles
relatives à l'investissement prévues dans l'ALENA. Aujourd'hui, ces dangers se
matérialisent par une poursuite intentée récemment par un investisseur
américain."
    Le gouvernement, tant libéral que conservateur, a toujours soutenu que le
système d'assurance-maladie du Canada est protégé contre la privatisation à
l'américaine dans l'Accord de libre-échange nord-américain. Mais l'homme
d'affaires arizonien Melvin J. Howard s'apprête à vérifier les limites de
cette protection.
    M. Howard a déposé des documents juridiques qui pourraient mener à un
arbitrage contre le gouvernement canadien en vertu de dispositions de l'ALENA
permettant aux investisseurs étrangers de poursuivre le gouvernement pour
perte d'investissements.
    M. Howard et ses bailleurs de fonds affirment avoir perdu 4 millions de
dollars en frais, en plus de 150 millions de dollars en profits perdus après
une tentative ratée pour investir dans le système de santé de la C.-B., un
système qui est de plus en plus ouvert à l'investissement étranger et à la
privatisation.
    "Pour tous ceux qui croyaient que la santé était protégée contre l'ALENA,
cette poursuite est un réveil brutal, croit Paul Moist. Cet automne, nous
devons élire un gouvernement qui sera prêt à protéger notre système public de
soins de santé au lieu de se cacher la tête dans le sable pendant que la
privatisation mine notre assurance-maladie. La protection de notre système de
santé doit faire partie du programme de soutien aux familles de nos leaders
politiques."
    "Cette menace montre aussi les graves dangers des projets de
privatisation auxquels la Colombie-Britannique et d'autres provinces ont
ouvert la porte en santé, explique l'avocat commercial Stephen Shrybman.
L'ALENA risque de transformer ce modeste débit en torrent s'il n'est pas
immédiatement endigué."




Renseignements :

Renseignements: Paul Moist, président national du SCFP, (613) 558-2873;
Allison Gifford, communications du SCFP, (613) 484-2571

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.