La proposition de la Coalition pour l'avenir du Québec sur les honoraires de pharmaciens est irréaliste

MONTRÉAL, le 17 mai /CNW Telbec/ - Selon l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), la proposition de la Coalition pour l'avenir du Québec de diminuer les honoraires des pharmaciens en faisant passer le renouvellement des ordonnances de 30 à 90 jours est une fausse solution. L'AQPP ne croit pas que l'État économisera des sommes importantes en appliquant cette mesure.

Bien que la structure tarifaire soit difficilement comparable d'une province à l'autre, il est faux de prétendre que les Québécois paient plus cher leurs médicaments qu'ailleurs au Canada. Le tarif facturé au patient ou à l'assureur comprend le coût du médicament et l'honoraire du pharmacien, un honoraire facturé pour un service professionnel rendu et sensiblement semblable à celui appliqué dans l'ensemble du pays.

Du point de vue économique, l'application éventuelle de cette proposition aura un impact important sur les pharmacies du Québec : faire passer le renouvellement des ordonnances de 30 à 90 jours ne diminuera aucunement les frais d'exploitation des pharmacies. Les pharmaciens propriétaires devront continuer à rémunérer leurs employés et leurs frais d'exploitation demeureront les mêmes. Qui paiera?

Un désavantage pour les patients
« Au-delà des enjeux budgétaires, le renouvellement des ordonnances pour 90 jours peut avoir des conséquences importantes sur le suivi et l'observance des thérapies », soutient Normand Cadieux, vice-président exécutif et directeur général de l'AQPP. La population vieillissante, qui reçoit sa médication sous forme de pilulier, ne pourra recevoir ses médicaments pour une période de 90 jours. De plus, certains médicaments parmi les plus prescrits ne peuvent être distribués pour une période si longue. Seuls certains patients souffrant de maladies chroniques et dont la condition est stable pourraient bénéficier de cette mesure.

L'AQPP est surprise du dépôt de cette proposition par la Coalition. Lors d'une récente rencontre avec ses représentants, l'AQPP les a mis en garde relativement à cette mesure qui apparaît comme une solution miracle, mais qui ne mènera à rien au bout du compte et nuira au suivi thérapeutique des patients.

Le but des pharmaciens propriétaires est d'offrir les meilleurs services à la population. Pour se faire, ils doivent compter sur un véritable dialogue avec les autorités gouvernementales : L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires poursuivra donc son dialogue avec le gouvernement du Québec. Elle est aussi ouverte à discuter avec toutes instances politiques souhaitant faire progresser la qualité des services et des soins offerts aux Québécois, à condition que l'on tienne compte de la réalité économique et professionnelle des pharmaciens propriétaires.

L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires est constituée en vertu de la Loi sur les syndicats professionnels. Elle représente les 1 831 pharmaciens propriétaires des 1 751 pharmacies du Québec, et ce, qu'ils soient affiliés ou non à une chaîne ou à une bannière commerciale

SOURCE Association québécoise des pharmaciens propriétaires

Renseignements :

Vincent Forcier,
Directeur aux affaires publiques
514 254-0676
1 800 361-7765


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.