La programmation éducative de qualité est mise à risque au Canada



    Les télédiffuseurs éducatifs du Canada expriment leur vive inquiétude
    au sujet des changements proposés pour le Fonds canadien de télévision

    TORONTO, le 16 juin /CNW/ - A l'issue d'une réunion tenue au Festival
international de la télévision de Banff, l'Association des télédiffuseurs
éducatifs du Canada (ATEC) a affirmé qu'une importante recommandation du
rapport sur le Fonds canadien de télévision (FCT) que le Conseil de la
radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a rendu public le
5 juin dernier va mettre en danger la production indépendante de programmes
éducatifs de qualité au Canada.
    L'ATEC, qui regroupe et représente les télédiffuseurs éducatifs publics
mandatés par les provinces, est l'un des principaux défenseurs d'une
programmation canadienne originale qui donne voix aux diverses régions du pays
et reflète leurs points de vue. Le FCT, qui fait l'objet des recommandations
du CRTC, constitue la principale source de financement des coproductions
canadiennes que diffusent les membres de l'ATEC. L'ATEC a plusieurs fois
exprimé sa vive inquiétude, y compris tout récemment lors de l'audience
publique du CRTC en février dernier, au sujet des conséquences qu'aurait la
proposition du CRTC de diviser les sources de financement du FCT en deux
volets séparés, l'un public et l'autre privé.
    La directrice générale de TVOntario et présidente de l'ATEC depuis 2007,
Lisa de Wilde, a résumé comme suit la position de l'ATEC : "Bien qu'ils ne
soient pas en désaccord avec l'idée que deux approches distinctes doivent
soutenir des contenus différents, les télédiffuseurs éducatifs du Canada sont
fermement convaincus qu'ils doivent continuer d'avoir accès aux niveaux
actuels de financement."
    Or, les recommandations émises par le CRTC le 5 juin feraient du
ministère du Patrimoine canadien (MPC) l'unique source de financement pour le
volet public de la télévision. Selon Lisa de Wilde, "il manquerait forcément
de l'argent quelque part. Les montants versés par le MPC ne pourraient pas
suffire à remplacer le financement qui est présentement attribué à la Société
Radio-Canada, aux six télédiffuseurs éducatifs et aux Programmes spéciaux du
volet public. Il importe, de plus, que tous les télédiffuseurs, y compris les
télédiffuseurs publics, puissent bénéficier de la croissance des financements
qui découle de toute augmentation des contributions en provenance des
entreprises de distribution de radiodiffusion (EDR)."
    L'ATEC prend position en faveur de la seule solution vraiment équitable,
soit celle qui consiste à assurer aux télédiffuseurs éducatifs du Canada un
financement du FCT qui continue de correspondre à la part qu'ils en reçoivent
à l'heure actuelle. Comme le fait remarquer Lisa de Wilde, "une telle
stabilité de financement reconnaîtrait le rôle primordial que jouent les
télévisions éducatives en tant que sources d'une programmation canadienne
originale qui informe et qui inspire. De plus, une telle option permettrait de
tenir compte du statut provincial des télévisions éducatives et des auditoires
plus restreints qui en résultent."
    L'ATEC est aussi préoccupée par la recommandation concernant la création
de deux conseils d'administration distincts pour administrer les deux volets
du FCT. Cette proposition ne pourra faire autrement que d'accroître les coûts
de gestion du Fonds canadien de télévision en dédoublant le nombre
d'activités.

    A propos de l'ATEC

    L'Association des télédiffuseurs éducatifs du Canada a été créée en 1974
afin de promouvoir la mission et les intérêts des télévisions éducatives
mandatées par les gouvernements de différentes provinces pour produire,
acquérir et diffuser des programmes et services éducatifs par la télévision et
tout autre média.

    Les membres de l'ATEC sont :

    Knowledge Network (Colombie-Britannique)
    Access (Alberta)
    SCN (Saskatchewan)
    TVO (Ontario)
    TFO (Ontario)
    Télé-Québec (Québec)





Renseignements :

Renseignements: Contacts pour la presse: Michèle Fortin, President and
CEO, Télé-Québec, mfortin@telequebec.tv, Tél.: (514) 521-2424 poste 2424,
Téléc.: (514) 864-4222; Jeffrey Dunk, Strategic Communications Specialist,
jdunk@tvo.org, (416) 484-2735 (office), (647) 226-3414 (mobile)

Profil de l'entreprise

L'ASSOCIATION DES TELEDIFFUSEURS EDUCATIFS DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.