La production de véhicules en Amérique du Nord au niveau le plus bas depuis plusieurs décennies, selon Etudes économiques Scotia



    - Une amélioration modérée attendue d'ici le printemps

    TORONTO, le 30 janv. /CNW/ - Face à un important recul des ventes et à la
situation excédentaire des stocks, la production automobile nord-américaine a
connu une réduction marquée en décembre et a été pratiquement interrompue en
janvier, selon le dernier rapport sur le secteur mondial de l'automobile
publié aujourd'hui par Etudes économiques Scotia.
    "Au cours du premier mois de 2009, la production de véhicules au Canada,
aux Etats-Unis et au Mexique plongera de près de 50 % sous le niveau de
l'année précédente, alors que plusieurs constructeurs ont prolongé la
fermeture de la période des fêtes pendant la plus grande partie de janvier", a
déclaré Carlos Gomes, économiste principal de la Banque Scotia et spécialiste
du secteur automobile. "Nous estimons que ces mesures réduiront la production
nord-américaine de véhicules à une moyenne annualisée inférieure à huit
millions d'unités en janvier, une baisse marquée par rapport à une production
totale de 12,9 millions de véhicules pour toute l'année 2008."
    Chez les trois Grands de Detroit, la production chutera à pratiquement 65
% sous le niveau d'il y a un an en janvier, alors que la plupart de leurs
usines au Canada et aux Etats-Unis resteront fermées jusqu'à la fin du mois.
Cependant, les fermetures ne se limitent pas aux constructeurs automobiles de
Detroit. Ce mois-ci, après une baisse de leur production de 30 % par rapport à
il y a un an, les constructeurs asiatiques et européens reprendront la
production plus rapidement que les constructeurs nord-américains. Par
conséquent, on prévoit qu'au premier trimestre les "nouveaux constructeurs
locaux" produiront plus de véhicules en Amérique du Nord que les trois Grands
de Detroit.
    "Nous estimons que les interruptions dans la production de véhicules
réduiront l'activité économique américaine d'environ deux points et demi de
pourcentage au premier trimestre, un effet similaire à celui survenu pendant
les derniers mois de 2008", a indiqué M. Gomes. "Au Canada, nous estimons que
la production plus faible de véhicules et de pièces soustraira plus d'un point
de pourcentage de la croissance économique pendant les premiers mois de 2009."
    La baisse de la production de véhicules a des conséquences néfastes pour
les fournisseurs de pièces automobiles. Au Canada, plus de 22 000 emplois ont
été perdus dans ce secteur depuis la fin de 2003.
    "Outre la sévère baisse de volume de l'industrie, les fournisseurs
canadiens ont perdu une part importante de marché ces dernières années. Nous
estimons que la valeur des pièces fabriquées au Canada contenues dans un
véhicule fabriqué en Amérique du Nord a chuté à moins de 1 700 $, alors
qu'elle était de 2 000 $ aussi récemment qu'en 2004", a ajouté M. Gomes. "Les
carnets de commandes des fournisseurs canadiens étant à leurs plus bas
niveaux, sans une importante reprise de la production de véhicules, le secteur
des pièces automobiles pourrait connaître une accélération de pertes
d'emplois."

    La production devrait augmenter au deuxième trimestre

    La réduction importante des activités de montage de véhicules au premier
trimestre indique que l'ajustement des stocks actuels sera atteint d'ici le
mois d'avril. Les stocks baisseront probablement à moins de deux millions
d'unités d'ici la fin mars, 24 % sous les stocks d'il y a un an et environ 35
% sous la moyenne des premiers trimestres de la dernière décennie.
    Certains constructeurs automobiles continuent d'annoncer des réductions
de production pour le deuxième trimestre. Cependant, puisqu'on s'attend à ce
que les stocks s'alignent sur la demande d'ici le mois d'avril, la production
commencera à s'améliorer graduellement au printemps. Néanmoins, il est peu
probable que les usines de montage commencent à afficher un progrès par
rapport à l'année dernière avant les derniers mois de 2009.

    Ventes de véhicules

    Les ventes de véhicules aux Etats-Unis ont chuté de 35 % sous le niveau
d'il y a un an en décembre, demeurant tout juste supérieures à une moyenne
annualisée de 10 millions d'unités, le plus bas niveau depuis le début des
années 1980. Le sévère recul des derniers mois a réduit le chiffre total des
ventes de toute l'année 2008 à 13,2 millions d'unités, un plongeon de 18 % par
rapport à 2007, et le chiffre total annuel le plus bas depuis 1993.
    La baisse des ventes d'automobiles au Canada s'est aussi accentuée en
décembre, accusant un recul de 21 % par rapport à l'an dernier. Nous estimons
que les achats ont été inférieurs à une moyenne annualisée de 1,30 million
d'unités en décembre, le niveau le plus bas depuis le sommet de la crise
cambiaire asiatique de la fin des années 1990, et beaucoup plus faibles que la
moyenne de 1,67 million d'unités jusqu'en novembre. Nous nous attendons à ce
que les ventes restent faibles pendant la première moitié de 2009 et prévoyons
que les ventes de 2009 baissent à 1,475 million d'unités, le chiffre total
annuel le plus bas depuis 1998.

    Etudes économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie
des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie
mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de
change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie
ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et
gouvernementales.





Renseignements :

Renseignements: Carlos Gomes, Etudes économiques Scotia, (416) 866-4735,
carlos_gomes@scotiacapital.com; Paula Cufre, Relations publiques, Banque
Scotia, (416) 933-1093, paula_cufre@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.