La Première nation de Mashteuiatsh et les populations des MRC Domaine-du-Roy et Maria-Chapdelaine - Trois communautés, une entente de partenariat sur le développement énergétique



    MASHTEUIATSH, QC, le 11 juin /CNW Telbec/ - Le Conseil des Montagnais du
Lac-Saint-Jean, la MRC du Domaine-du-Roy et la MRC de Maria-Chapdelaine
annoncent aujourd'hui la conclusion d'une entente de partenariat qui permettra
d'élaborer, sur le territoire d'application de l'entente, divers projets dans
le domaine énergétique afin de promouvoir et faciliter le développement des
occasions d'affaires.
    Parce qu'ils ont la conviction que la concertation, la collaboration,
l'ouverture et la synergie entre eux sont les voies à privilégier afin de
favoriser le développement social et économique de leurs communautés, les
trois partenaires annoncent aujourd'hui la conclusion d'une entente qui leur
permettra de jouer un rôle actif et structurant dans la promotion, le
développement et la mise en valeur des diverses sources d'énergie sur le
territoire couvert par l'entente. Ils se dotent ainsi d'un cadre permettant
d'assurer leur leadership et de maximiser les bénéfices collectifs de leurs
interventions et de leurs investissements.
    Les trois partenaires reconnaissent le caractère historique de cette
entente. Pour le Chef du Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean, Monsieur
Gilbert Dominique, cette annonce traduit bien ce que les Pekuakamiulnuatsh ont
toujours véhiculé depuis plus de 150 ans. "Ce territoire est assez grand et
regorge d'assez de richesses pour permettre à deux grandes sociétés qui se
respectent et qui se reconnaissent de pouvoir s'épanouir et construire un
avenir à la hauteur de leurs attentes respectives."
    Résultat de plusieurs de mois de travail, cette entente de partenariat,
de l'avis du préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Monsieur Bernard Généreux,
amènera une toute nouvelle perspective au plan du développement régional.
"Cette opportunité qui nous est offerte, nous voulons en extirper tout le
potentiel, mais dans le respect de nos valeurs communes et de celles de nos
citoyens." Pour sa part, Monsieur Gilbert Goulet, préfet de la MRC de
Maria-Chapdelaine, est convaincu que ce partenariat signifie le début de
quelque chose de grand. "A partir du moment où des communautés acceptent
d'unir leurs forces, il ne peut qu'en ressortir des effets positifs dont on ne
peut soupçonner l'ampleur."
    Pour concrétiser le tout, un organisme sans but lucratif sera créé et il
sera administré par un conseil de neuf personnes, dont trois représentants
nommés par chacun des partenaires. Les membres du conseil d'administration
proviendront de la société civile. Afin de permettre à l'organisme d'atteindre
ses objectifs, chaque communauté effectuera une injection de fonds nécessaire
aux opérations.
    Les trois partenaires ont convenu d'élaborer une politique de
développement et d'analyse des projets. Ils ne ferment la porte à aucun projet
et à aucune forme d'énergie. La réalisation de partenariats privés n'est pas
écartée et peut même être souhaitable. Chaque projet sera analysé à son mérite
et devra répondre à des critères très précis de développement durable.

    Participation dans un projet

    L'entente entre les partenaires prévoit un certain nombre de règles et de
modalités à leur implication financière dans la réalisation de projets. Ainsi,
le véhicule juridique de mise en oeuvre privilégié sera la société en
commandite. Les modalités de participation seront réparties selon une approche
paritaire, à raison de 50 % pour le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean
et de 50 % pour les deux MRC. Les proportions quant à la participation de
chacune des parties seront établies dans la convention de partenariat.
    Les partenaires sont ouverts à tout projet énergétique, qu'il provienne
du public comme du privé. "Notre volonté de nous affirmer en matière
énergétique est manifeste, nous voulons développer notre propre expertise,
mais nous ne fermons la porte à aucune association avec des partenaires privés
qui endosseront nos objectifs", de dire Monsieur Gilbert Goulet.
    Un des premiers projets qui pourrait se retrouver sur la table de travail
du futur conseil d'administration, comme le confirme Monsieur Bernard
Généreux, est celui de Val-Jalbert, où l'aménagement d'une centrale au fil de
l'eau de 10,5 MW est envisagé depuis quelques années. "Tout le monde sait que
nous avions des discussions avec le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean
sur cette question : des esquisses ont été élaborées, reste à faire des mises
à jour en regard du protocole d'entente actuel pour valider sa faisabilité."
    En conclusion, Monsieur Gilbert Dominique est aussi d'avis qu'il faut
tirer avantage de la nouvelle dynamique amenée par cette entente. "Nous avons
le devoir et l'obligation de ne pas laisser s'évanouir l'enthousiasme que
cette annonce provoque déjà dans nos milieux respectifs. Nous devons avoir en
tête qu'il faut intensifier et solidifier nos relations et alliances afin d'en
faire profiter nos communautés tout en respectant le caractère distinct de
chacune d'elles."
    Maintenant que les partenaires ont confirmé leur intention d'aller de
l'avant dans le développement de projets énergétiques, ils espèrent que le
gouvernement du Québec créera des conditions favorables pour la réalisation de
projets.




Renseignements :

Renseignements: Luc Tremblay, Référence Communication, (418) 275-5747,
luc.tremblay@refcom.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean

Renseignements sur cet organisme

MRC DU DOMAINE-DU-ROY

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.