La population étudiante veut obtenir un engagement ferme de John Tory



    Un gouvernement conservateur mettrait-il fin immédiatement aux frais
    afférents illégaux?

    TORONTO, le 20 sept. /CNW/ - Pendant le débat des chefs en vue des
prochaines élections en Ontario, le chef du Parti progressiste-conservateur
John Tory a critiqué le premier ministre McGuinty d'avoir fait mine de rien
alors que les collèges et universités utilisaient les frais afférents comme
moyen détourné d'augmenter les frais de scolarité.
    En juin dernier une étudiante et un étudiant de collège ont intenté un
recours collectif de 200 millions de dollars contre les 24 collèges publics de
la province afin de mettre fin à la perception de frais afférents illégaux.
Les documents internes du gouvernement qu'a obtenus la Fédération canadienne
des étudiantes et étudiants prouvent que le gouvernement McGuinty était au
courant des frais illégaux et qu'il n'a rien fait pour appliquer sa propre
politique les interdisant.
    "Les étudiantes et étudiants sont heureux que M. Tory reconnaisse
l'importance de ce problème en le soulevant au débat des chefs politiques, a
déclaré Jen Hassum, présidente de la Fédération canadienne des étudiantes et
étudiants-Ontario. Il faut que la population étudiante sache précisément
quelle est sa position à cet égard."
    "Un gouvernement sous John Tory mettrait-t-il fin immédiatement fin à la
perception de frais afférents illégaux et assurerait-il un financement adéquat
aux collèges pour remplacer les revenus obtenus de manière inappropriée auprès
des étudiantes et étudiants?"
    Le chef du Parti néo-démocrate de l'Ontario Howard Hampton a déjà signalé
clairement sa position. Dans sa réponse au questionnaire de la Fédération
canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario en vue des élections, M.
Hampton a indiqué que, s'il était premier ministre, il veillerait à ce que la
perception des frais afférents illégaux soit arrêtée immédiatement.
    Le premier ministre McGuinty n'a pas répondu aux étudiantes et étudiants
à ce sujet et a permis que les frais afférents illégaux soient perçus encore
une fois à cette rentrée des classes. Le Parti libéral de l'Ontario est le
seul parti qui n'a pas répondu au questionnaire des étudiantes et étudiants en
vue des élections.

    La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario réunit plus
de 300 000 étudiantes et étudiants de collèges et universités représentés par
plus de 35 syndicats étudiants partout dans la province.





Renseignements :

Renseignements: Jen Hassum, présidente, FCEE-Ontario, (416) 925-3825 ou
(416) 832-9073 (cell.); Ken Marciniec, coordonnateur des communications,
FCEE-Ontario, (416) 803-6066 (cell.)

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des étudiantes et étudiants

Renseignements sur cet organisme

Ontario Elections 2011

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.