La plus faible en croissance en dix ans : Les ventes de médicaments d'ordonnance au Canada en hausse de 6,3 pourcent



    Les compagnies innovatrices touchées par la valeur record des brevets
    ayant expiré en 2007

    MONTREAL, le 26 mars /CNW Telbec/ - Les données de fin d'année 2007
révélées aujourd'hui par IMS Health (NYSE:   RX), le chef de file mondial
d'information commerciale aux secteurs de l'industrie pharmaceutique et des
soins de santé, montrent que les ventes médicaments d'ordonnance dans les
pharmacies de détail et les hôpitaux canadiens ont atteint 19 milliards de
dollars, représentant ainsi le plus faible taux de croissance en dix ans. En
2007, le secteur de l'industrie pharmaceutique canadienne a connu une hausse
de 6,3 % des ventes de médicaments d'ordonnance, soit un taux inférieur de 2 %
au taux moyen de 8,4 % enregistré entre 2002 et 2006.
    L'un des facteurs clés de ce ralentissement du marché en 2007 a été
l'utilisation nettement plus importante de produits génériques reliée à
l'expiration de brevets de plusieurs produits importants. En 2007, les baisses
les plus marquées par rapport à l'année précédente des ventes aux pharmacies
de détail et aux hôpitaux ont été enregistrées par des fabricants de
médicaments brevetés. Si l'on exclut les produits issus des biotechnologies,
la croissance des médicaments de marque a atteint seulement 1,4 % l'année
dernière, contrairement aux produits génériques, qui ont connu une hausse
20,9 % en raison du nombre importants de produits d'origine ayant perdu leur
exclusivité commerciale.
    "La perte d'exclusivité parmi les produits de marque a joué un rôle
majeur dans le rendement global de l'industrie pharmaceutique en 2007. La
valeur associée aux expirations de brevets a atteint l'an dernier un sommet
inégalé de 1,2 milliard de dollars. A eux seuls, Altace et Effexor XR,
représentent près de 60 % de la valeur des brevets venus à échéance", explique
Ian Therriault, vice-président principal d'IMS Health Canada.
    La croissance des ventes en 2007 a aussi été influencée par le retrait
d'un certain nombre de produits et par les multiples bulletins émis par Santé
Canada concernant l'innocuité des médicaments. Les autres facteurs ayant
contribué à cette baisse sont, entre autres, l'adoption très lente des
produits récemment approuvés et les longs délais pour l'inscription des
produits aux listes de médicaments gouvernementales.

    Les produits génériques continuent de remplacer les médicaments brevetés

    En 2007, 422,6 millions d'ordonnances ont été exécutées dans les
pharmacies communautaires au Canada, soit une croissance de 6,2 %,
comparativement à 6,4 % en 2006. Les médicaments cardiovasculaires étaient en
tête de liste des ordonnances exécutées en 2007, suivis des médicaments
psychothérapeutiques (antidépresseurs) et des agents gastro-intestinaux et
génito-urinaires.
    Dans la plupart des provinces canadiennes, les patients sont plus
susceptibles de recevoir un produit générique qu'un médicament de marque. Le
nombre de produits génériques délivrés sur ordonnance (48 % de toutes les
ordonnances exécutées) a augmenté globalement de 14 % en 2007, dépassant ainsi
largement la baisse de 0,2 % rapportée pour les médicaments de marque. Les
médicaments de marque représentent, respectivement, 58 % et 51 % des
ordonnances délivrées au Québec et en Ontario.

    Motifs des consultations médicales au Canada

    Comme l'année précédente, les trois principaux motifs de consultation
médicale sont l'hypertension (haute pression), les examens périodiques et le
diabète.
    Avec près de 3,5 millions de consultations rapportées, il n'y a jamais eu
autant de Canadiens consultant un médecin pour des problèmes d'oesophagite
(brûlures d'estomac). Une analyse plus approfondie révèle que cette
augmentation pourrait être attribuable à un retour vers l'utilisation des
anti-inflammatoires non stéroidiens traditionnels et des médicaments en vente
libre, tels l'acétaminophène et l'ibuprofène, pour le traitement de
l'arthrose, à la suite des nombreux articles publiés au sujet de l'innocuité
des inhibiteurs de la COX-2. Ceci a entraîné une hausse importante de la
demande pour les trois médicaments les plus prescrits contre les brûlures
d'estomac, Pantoloc, Pariet et Nexium, qui ont connu une croissance des ventes
de 16,3 %, de 19,7 % et de 15,4 %, respectivement. Ensemble, ces trois
médicaments ont généré 11,2 millions d'ordonnances.

    Aperçu du marché pharmaceutique canadien

    IMS prévoit que la croissance composée des ventes annuelles de produits
pharmaceutiques avoisinera celle de 2007 et se situera jusqu'en 2012 entre 5 %
et 7 %. Divers facteurs moduleront la dynamique de rendement du marché au
cours des cinq prochaines années, dont la mise au point de nouveaux produits
biotechnologiques, la sensibilisation accrue à l'innocuité des médicaments, le
retour à une majoration des prix sous réserve des critères établis par les
provinces et une valeur moindre en dollars des produits dont les brevets
viennent à expiration.
    "Comme il y aura beaucoup moins d'expirations de brevets au cours des
deux prochaines années," indique M. Therriault, "on peut s'attendre à un écart
moins important qu'en 2007 dans la croissance des ventes des produits de
marque et des produits génériques. Toutefois, on prévoit que l'ensemble du
marché traditionnel des produits de marque, excluant les produits issus des
biotechnologies, continuera de décliner pour atteindre un taux de croissance
d'à peine 0,4 % en 2008."

    (Veuillez consulter les tableaux d'IMS pour les statistiques canadiennes
2007 relatives au rendement de l'industrie pharmaceutique au
www.imshealthcanada.com/media.)

    A propos d'IMS Health

    Exerçant ses activités dans plus de 100 pays, IMS Health est le principal
fournisseur mondial d'information commerciale aux secteurs de l'industrie
pharmaceutique et des soins de santé. Forte de revenus de 2,2 milliards de
dollars américains en 2007 et de plus de 50 ans d'expérience dans l'industrie,
IMS offre des produits et services d'information perfectionnés qui font partie
intégrante des activités quotidiennes de ses clients. Les données d'IMS sont
aussi utilisées par des chercheurs, des universitaires, des gouvernements et
autres intervenants dans le secteur de la santé permettant ainsi des prises de
décisions éclairées menant à l'avancement des soins de santé. Pour de plus
amples renseignements, veuillez consulter le site
http://www.imshealthcanada.com.




Renseignements :

Renseignements: Roch Landriault, Le Cabinet de relations publiques
NATIONAL, (514) 843-2345, rlandriault@national.ca; Madeline Gareau Lagden, IMS
Health, (514) 428-6018, Lynn Bessoudo, Le Cabinet de relations publiques
NATIONAL, (514) 843-2365

Profil de l'entreprise

IMS HEALTH CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.