La piétonnisation de la rue Sainte-Catherine : un très grand succès !



    MONTREAL, le 23 oct. /CNW Telbec/ - "Lorsque plus de 95 % des usagers et
plus de 86 % des commerçants, ce chiffre atteignant même 100 % chez ceux qui
avaient une terrasse, se disent satisfaits de la piétonnisation de l'été
dernier, sur la rue Sainte-Catherine Est, nous ne pouvons que nous féliciter
collectivement de cette magnifique réussite", a déclaré, aujourd'hui, lors
d'une conférence de presse, Benoit Labonté, maire de l'arrondissement de
Ville-Marie et Chef de l'Opposition officielle de la Ville de Montréal.
    Du 19 juin au 3 septembre, la rue Sainte-Catherine avait été piétonnisée
dans le cadre d'une expérience urbaine unique pour Montréal. Avec la
collaboration de la Société de développement commercial (SDC) du Village, de
l'Association des résidants et résidantes des Faubourgs de Montréal (ARRFM),
ainsi que du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM),
l'arrondissement avait décidé, avec audace, d'aller de l'avant.
    "Grâce à cette piétonnisation, nous avons pu appliquer du coup, un
ensemble de politiques votées au conseil municipal de la Ville de Montréal ;
qu'il s'agisse de la Charte du piéton, du Premier plan stratégique de
développement durable de la collectivité montréalaise, ou du dernier Plan de
transport, ce projet audacieux aura été conséquent avec nos choix pour une
meilleure qualité de vie en ville. Je tiens, à cet effet, à remercier tous nos
partenaires qui n'ont pas craint d'innover avec nous", a rappelé le maire
Labonté.

    Quelques chiffres
    -----------------

    Dans une enquête commandée à la firme Convercité, effectuée tant auprès
des commerçants que des résidants, mais aussi auprès des visiteurs venus
profiter de la piétonnisation, il apparaît nettement, et à toutes les
questions, que l'expérience menée a obtenu un très large appui de tous.
    Tout d'abord, l'achalandage de la rue Sainte-Catherine a fortement
augmenté. On estime que près de deux millions de personnes ont fréquenté cette
artère, libre de véhicules automobiles. Chez les résidants, 51 % d'entre eux
affirment avoir fréquenté la rue plus souvent depuis sa piétonnisation ; chez
les visiteurs, ce sont 47 % qui ont augmenté leur fréquentation dans le
secteur.
    Quant à l'appréciation générale de la piétonnisation, elle est positive à
86 % en moyenne chez les commerçants - 100 % chez ceux qui avaient une
terrasse et 72 % chez les autres ; chez les résidants, l'adhésion est à plus
95%, en moyenne.
    Que ce soit pour l'environnement, la qualité de l'air, l'ambiance, la
propreté, le bruit, le règlement des problèmes de circulation, ou
l'accessibilité, tous les chiffres sont éloquents quant à la réussite de la
piétonnisation.
    "En tant qu'élu de l'arrondissement, mais surtout comme président du
comité de la sécurité publique, je constate que les plaintes des résidants ont
diminuées de plus de 50%, durant cette période, par rapport à l'année
précédente", à expliqué Pierre Mainville, conseiller d'arrondissement du
district Sainte-Marie-Saint-Jacques.

    L'avenir
    --------

    "Après un tel succès, a annoncé le maire Labonté, il est évident que nous
allons rééditer cette expérience l'an prochain, en l'améliorant encore, mais
toujours en collaboration avec la SDC du Village et l'ARRFM. Notre comité de
liaison nous transmettra ses recommandations nécessaires à la bonification du
projet, là où elle peut se faire, comme la signalisation, l'animation ou la
durée du projet".
    Par ailleurs, la Corporation de développement urbain du Faubourg
Saint-Laurent, organisme qui regroupe, sur une base volontaire, les
commerçants ayant pignon sur rue à l'intérieur du quadrilatère formé des rues
Sherbrooke, Sanguinet, Saint-Antoine et Jeanne-Mance, ainsi que la Table de
concertation du Faubourg Saint-Laurent, ont proposé à l'arrondissement de
mettre en place un comité qui devra, dans les premiers jours de 2009,
présenter une solution pour une piétonnisation de la rue Sainte-Catherine,
entre les rues Berri et de Bleury.
    "Je reçois cette demande avec beaucoup d'enthousiasme, car elle témoigne
du changement de mentalités qui est nécessaire lorsque l'on veut innover et
améliorer notre qualité de vie urbaine. Je crois même, et je lance un appel en
ce sens aux autorités de la Ville centre, il faut maintenant envisager avec
sérieux et célérité, une possible piétonnisation totale de la rue
Sainte-Catherine, entre les avenues Atwater et Papineau, et étudier avec
autant de sérieux l'amélioration de l'offre du transport en commun de surface
sur cette artère, par ailleurs déjà très bien desservie par le métro, dans
l'optique du développement durable", a conclu le maire Labonté.
    L'idée d'un tramway sur la rue Sainte-Catherine semble totalement
improvisée et se démarquer du Plan de transport pourtant adopté il y a moins
de six mois. De plus, toutes les villes au monde qui ont implanté, avec
succès, ce moyen de transport dans les 25 dernières années, l'ont fait selon
le principe logique qu'il faut amener les usagers de la périphérie vers le
centre. Ceci n'est absolument pas le cas dans les projets de l'administration
actuelle, qui se caractérisent plutôt par une improvisation constante.




Renseignements :

Renseignements: Jacques-Alain Lavallée, Arrondissement de Ville-Marie,
Chargé de communication, (514) 868-5255, (514) 260-1384


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.