La peur des autres - (Fearing others, The Nature and treatment of Social Phobia) - Lancement du livre de Dr Ariel Stravinski



    MONTREAL, le 5 mars /CNW Telbec/ - Pouvez-vous imaginer vivre en ayant
peur des autres ? Peur de parler ou de manger en public ? Peur de rencontrer
de nouvelles personnes ? Ce type de trouble est parmi les plus prévalents : on
estime la prévalence à 7,9% (13,3% à vie). La grande majorité des personnes
aux prises avec ce trouble ont peur de plus d'un type de situations sociales.
La phobie sociale et l'anxiété sociale perturbante font partie de la vie de
nombreuses personnes. Mais qu'est-ce que la phobie sociale? Quelles sont ses
causes? Quelle est sa nature et quelles interventions peuvent l'améliorer?
Telles sont les questions que tente de répondre Dr. Ariel Stravynski dans son
livre Fearing others : the nature and treatment of social phobia, publié par
Cambridge University Press et lancé aujourd'hui au Centre de recherche
Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine.
    En utilisant des méthodes et des concepts clés, de même qu'en se référant
à une littérature exhaustive, ce livre vise à répondre à ces questions et à
clarifier le concept de phobie sociale par l'entremise de discussions
critiques et de l'examen de résultats de recherche. Il adopte un point de vue
sceptique par rapport à l'idée reçue que la phobie sociale est un type de
maladie causée par un mécanisme interne déficient et considère une conception
alternative de la phobie sociale en tant que modèle interpersonnel
d'auto-protection contre des menaces de nature sociale. La possibilité que la
phobie sociale n'existe pas "naturellement" est aussi considérée.

    La phobie sociale

    La Phobie sociale ou trouble d'anxiété sociale est caractérisée par une
peur marquée et persistante des situations sociales (par ex., réunions, repas
de groupe, etc.) et/ou de performance (par ex., exposés oraux, entrevues
d'embauche, etc.) durant lesquelles la personne est en contact avec des gens
non familiers et/ou est exposée à l'observation d'autrui. La personne craint
alors d'agir de façon embarrassante ou humiliante et est préoccupée par le
jugement des autres (par ex., crainte que quelqu'un la juge comme anxieuse,
faible, "folle", stupide, crainte que les autres remarquent qu'elle rougit,
que ses mains ou sa voix tremblent, etc.). A cause de la tendance à
l'évitement des situations sociales, ce problème a des conséquences
occupationnelles et sociales graves. Une fraction des personnes ayant une
phobie sociale développe une dépendance à l'alcool et aux drogues ou souffrent
de dépression.

    Dr Ariel Stravynski est chercheur au Centre de recherche Fernand-Seguin
de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine et professeur au département de psychologie
de l'Université de Montréal




Renseignements :

Renseignements: Annie Hulmann, Conseillère aux communications, (514)
251-4000 poste 3407

Profil de l'entreprise

Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.