La pénurie de logements abordables et de transports collectifs efficaces font obstacle à la réussite des immigrants et de l'économie

OTTAWA, le 14 sept. 2011 /CNW/ - La pénurie de logements abordables et l'accès à des transports collectifs et à des services communautaires efficients représentent d'importants obstacles pour la réussite des nouveaux immigrants et de l'économie canadienne, déclare la Fédération canadienne des municipalités (FCM) dans un rapport sur le système d'immigration du Canada.

«Pour que son économie demeure forte, le Canada a besoin d'une stratégie en matière d'immigration qui répond aux défis croissants sur le terrain et qui permet aux villes et aux collectivités d'avoir leur mot à dire», a déclaré le président de la FCM Berry Vrbanovic. «Sans un endroit convenable pour vivre, un moyen abordable et fiable de se rendre au travail et l'accès aux services communautaires de première ligne, les immigrants continueront d'accuser un retard et le Canada ne pourra pas atteindre ses objectifs économiques et sociaux.»

D'après le rapport de la FCM, les nouveaux immigrants accusent un retard par rapport aux autres Canadiens sur les plans du revenu et des possibilités d'emploi. Les réseaux routiers et de transport collectif surchargés de nos villes se détériorent et une pénurie croissante de logements abordables pourrait empêcher un plus grand nombre d'immigrants d'avoir accès aux marchés du travail régionaux, où on en a le plus besoin. Les programmes de langue et de formation en cours d'emploi d'Ottawa prennent du retard par rapport aux tendances d'établissement en évolution, laissant les collectivités, grandes comme petites, sans les ressources nécessaires pour répondre aux besoins locaux changeants.

«Les municipalités sont sur la première ligne. Elles sont les premiers répondants lorsqu'il s'agit de satisfaire aux nombreux besoins des immigrants, pourtant elles ne perçoivent que 8 cents sur chaque dollar payé en impôts et en taxes au Canada et elles n'ont aucun rôle officiel dans l'élaboration des politiques et des programmes fédéraux en matière d'immigration», a déclaré le vice-président de la FCM, Claude Dauphin. «Le gouvernement fédéral doit reconnaître les municipalités comme des partenaires clés dans l'établissement des immigrants et collaborer avec nous pour concevoir des solutions qui répondent aux besoins locaux.»

La FCM a demandé au gouvernement fédéral de protéger les investissements à long terme dans nos collectivités, y compris les investissements annuels de plus de 500 millions de dollars dans le logement qui prendront fin au cours de la prochaine décennie; de protéger et poursuivre les récents investissements dans les infrastructures et le transport collectif au Canada; de collaborer avec les municipalités, les provinces et les territoires pour concevoir des programmes d'établissement à long terme qui répondent mieux aux besoins locaux changeants; et de recueillir des données sur les besoins des immigrants et communiquer les résultats aux Canadiens.

* La Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901. La FCM représente près de 90 p. cent de la population du Canada, soit près de 2 000 gouvernements municipaux à l'échelle du pays.

SOURCE FEDERATION CANADIENNE DES MUNICIPALITES

Renseignements :

Mouktar Abdillahi, agent des relations avec les médias, 613-907-6395

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DES MUNICIPALITES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.