La pelouse québécoise encore aux prises avec des ravageurs féroces

Acteur important pour la santé et l'environnement

SAINT-HYACINTHE, QC, le 10 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Maintenant que l'automne est bien installé, l'heure est au bilan quant à la santé de la pelouse québécoise. Celle qu'on tient souvent pour acquise est attaquée depuis plusieurs années par des ravageurs féroces et ce n'est pas cet été qu'elle a connu un répit! Le hanneton européen (appelé ver blanc) et l'anneleur de la canneberge, une sorte de pyrale, ne sont que quelques exemples d'insectes qui contaminent depuis plusieurs années la pelouse de la grande région de Montréal, de l'Outaouais, de Québec, de l'Estrie et de Chaudière-Appalaches. Un réseau de dépistage mis en place cet été confirme que certaines villes telles que Laval, Mascouche, Saint-Jérôme et Terrebonne vivent une véritable infestation de l'anneleur. L'Association des services en horticulture ornementale du Québec (ASHOQ) fait le point.

L'automne est la meilleure période pour inspecter sa pelouse et déceler la présence de ces insectes. En effet, l'apparition de plaques jaunes à ce temps-ci est anormale et pourrait indiquer la présence de ravageurs. Ceux-ci sont très actifs en septembre et en octobre et les effets se voient en novembre.

Le secret d'une intervention efficace
Afin d'effectuer une intervention aux résultats satisfaisants, une action en deux temps est à prévoir. D'abord à la mi-mai, on doit procéder à l'arrachage du gazon infesté, l'application de fertilisants, le terreautage et l'ajout de semences. Plus tard durant l'été, l'application de produits de contrôle homologués sera nécessaire puisque c'est à ce moment que les larves sont les plus actives et les plus vulnérables.

Comme le souligne Bruno Fortin, administrateur à l'ASHOQ, « si une intervention n'est pas réalisée, la situation est susceptible d'empirer. La pelouse encore saine risque d'être attaquée et l'infestation pourrait s'étendre chez les voisins. La présence de ravageurs attire également la venue non souhaitée de mouffettes et d'oiseaux sur son terrain qui se nourrissent de ces insectes ». M. Fortin rappelle que de moins en moins de produits efficaces sont disponibles sur le marché et la vigilance des propriétaires est essentielle pour freiner la prolifération de cette menace.

La pelouse, un acteur important de notre quotidien
On croit généralement que la pelouse, une fois posée ou semée, est là pour de bon et ne joue qu'un rôle d'embellissement du terrain. Pourtant, une pelouse dense qui a belle apparence présente de nombreux avantages pour la santé, l'environnement et le portemonnaie du propriétaire :

  • elle permet la réduction des allergies en réduisant la présence de mauvaises herbes allergènes;
  • elle optimise la rétention d'eau du terrain;
  • elle est un capteur de CO2 exceptionnel;
  • elle contrôle les sédiments efficacement, protégeant les cours d'eau à proximité;
  • elle augmente la valeur de revente d'une maison;
  • elle permet une surface plus confortable pour le jeu;
  • etc.

Préparer la pelouse à l'hiver
Que notre gazon semble attaqué ou non par des ravageurs, voici les bons conseils pour le dernier entretien avant l'hiver :

  • Si ce n'est déjà fait, tondre plus courte la pelouse (5 cm, plutôt que 8 cm) et pratiquer l'herbicyclage, c'est-à-dire laisser le gazon coupé sur sa pelouse après la tonte - cette pratique lui redonne de l'azote, un élément nutritif essentiel à sa croissance;
  • Ne pas y laisser un épais couvert de feuilles;
  • Ne rien entreposer sur la pelouse pour l'hiver;
  • Ne pas y aménager de patinoire, la neige demeurant une excellente protection du gazon plutôt que la glace;
  • Attendre après la première neige (environ 4 cm ou 1,5") pour déposer des toiles de protection sur la pelouse située près des rues et des trottoirs, et les retirer dès la fonte.

À propos de l'Association des services en horticulture ornementale du Québec
L'ASHOQ regroupe près de 120 entreprises spécialisées dans l'entretien des espaces verts urbains (pelouses, arbres et arbustes) au Québec. Reconnaissant que l'environnement doit être préservé et traité avec respect, l'ASHOQ prône une approche professionnelle et durable d'entretien selon le principe de gestion intégrée des espaces verts. Dans l'intérêt de ses membres, l'Association maintient des liens actifs avec l'ensemble de l'industrie de l'horticulture ornementale par sa participation dans de nombreux dossiers. Elle leur fournit information, formation, soutien et solutions pour les aider à maintenir des services de qualité et à demeurer concurrentiels dans un contexte de réduction des intrants tels que les pesticides et les fertilisants. L'ASHOQ est membre de la Fédération interdisciplinaire de l'horticulture ornementale du Québec.

SOURCE Association des services en horticulture ornementale du Québec (ASHOQ)

Renseignements :

Source :    Association des services en horticulture ornementale du Québec
 
Pour information :  Raphaëlle Cyr Lelièvre
Conseillère
HKDP Communications et affaires publiques
Téléphone : 418 523-3352, poste 231
Cellulaire : 418 418 580-0040
Courriel : rclelievre@hkdp.qc.ca

 

Profil de l'entreprise

Association des services en horticulture ornementale du Québec (ASHOQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.