La participation des parents et de la communauté - clé de la réussite des élèves

Des rencontres avec des élèves, des enseignants et des parents à Goose Bay et à Sept-Îles couronnent la septième séance régionale de mobilisation

QUÉBEC, le 15 nov. 2011 /CNW/ - La participation des parents est un élément clé de la réussite des élèves, ont souligné des enseignants et des administrateurs d'école lors de rencontres avec le Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations au Labrador et au Québec. Le succès scolaire d'un élève est étroitement lié au soutien et à la participation des parents dans tout ce qui concerne l'expérience scolaire de leur enfant, a déclaré le personnel de l'école innue de Sheshatshiu et des écoles Manikanetich (école secondaire) et Johnny Pilot (école primaire) à Uashat. Les enseignants et les directeurs d'école ont également souligné que le soutien et la contribution de toute la communauté sont essentiels au renforcement des écoles et à la réussite des élèves.

La participation des parents peut se manifester de bien des façons, notamment en participant aux activités scolaires, en assistant aux rencontres parents-enseignants, en aidant les enfants à faire les devoirs, en les encourageant et en leur inculquant les comportements souhaités, comme lire pour le plaisir, ont dit les éducateurs. Le soutien de l'ensemble de la communauté se manifeste quant à lui par le bénévolat à l'école et une participation active aux décisions touchant la planification et l'amélioration du milieu scolaire. Comme l'ont dit les enseignants, tout le monde, depuis les parents et les dirigeants élus jusqu'aux aînés, a un important rôle à jouer.

« Une participation active des parents se traduit par de meilleurs résultats scolaires et de meilleurs taux d'obtention de diplômes. En outre, les élèves sont plus assidus et plus motivés, ont une meilleure estime de soi, sont moins souvent suspendus, consomment moins de drogues et d'alcool et les cas de comportement violent sont plus rares, a indiqué M. Clarence Davis, directeur de l'école innue de Sheshatshiu, près de Goose Bay. En plus d'aider les élèves à mieux réussir à l'école et dans la vie, la participation des parents permet de renforcer leur propre autonomie, rehausse le moral des enseignants et améliore les écoles et, au bout du compte, tout cela contribue à créer des communautés fortes. »

Voici les facteurs importants pour offrir des écoles de qualité et une expérience scolaire positive qui ont été mis en évidence lors de la table ronde tenue à Sept-Îles, au Québec :

  • Il est primordial d'offrir aux enseignants des réserves le même salaire que ceux du système public pour assurer la stabilité des écoles et un faible roulement de personnel.
  • Le soutien d'établissements d'enseignement régionaux est essentiel en ce qui concerne l'élaboration du programme éducatif, la formation des enseignants et l'évaluation des élèves.
  • La langue et de la culture autochtones sont très importantes pour l'estime de soi et la résilience des élèves.

« La visite du Panel au Labrador et au Québec a démontré encore une fois qu'il y a partout au pays des centaines d'éducateurs et de dirigeants dévoués - tant autochtones que non autochtones - dont la principale priorité est d'améliorer la qualité de l'enseignement et les résultats des élèves des Premières Nations, a mentionné Scott Haldane, président du Panel. Tous les enfants méritent une éducation de qualité qui respecte et soutient les valeurs et la culture, et qui les prépare à réaliser leur plein potentiel afin de pouvoir contribuer au bien-être de leur collectivité et réaliser leurs rêves. »

Plus de la moitié des membres des Premières Nations est âgée de moins de 25 ans et 350 000 jeunes autochtones ont moins de 14 ans. Un peu moins 50 p. 100 des élèves des Premières Nations qui fréquentent une école dans les réserves ou à l'extérieur de celles-ci obtiennent leur diplôme d'études secondaires, comparativement à plus de 80 p. 100 pour les autres élèves canadiens. Les étudiants non autochtones ont dix fois plus de chance de décrocher un diplôme universitaire que les élèves des réserves. Les niveaux d'emploi chez les étudiants des Premières Nations qui obtiennent un diplôme universitaire sont presque identiques à ceux des autres Canadiens.

Le Panel, une initiative conjointe d'Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) et de l'Assemblée des Premières Nations (APN), présentera ses recommandations au ministre fédéral et au chef national d'ici la fin de l'année.

Pour obtenir de plus amples renseignements et pour contribuer à l'élaboration de recommandations pour améliorer l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations, veuillez consulter le site suivant : www.educationpremieresnations.ca. Suivez les activités du Panel sur Twitter à l'adresse Panel_Education. 

SOURCE Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des premières nations

Renseignements :

Demandes de renseignements des médias : 

Veuillez communiquer avec Susan King au 613-725-5901 (cellulaire), au 613-744-8282 (bureau) ou par courriel à l'adresse susanking@sympatico.ca.

Profil de l'entreprise

Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des premières nations

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.