La Nouvelle-Ecosse se joint au gouvernement du Canada pour annoncer une garantie de délais d'attente pour les patients



    HALIFAX, N-E, le 26 mars /CNW Telbec/ - L'honorable Tony Clement,
ministre fédéral de la Santé, et l'honorable Chris d'Entremont, ministre de la
Santé de la Nouvelle-Ecosse, ont annoncé aujourd'hui que la Nouvelle-Ecosse a
convenu de mettre en application d'ici 2010 une garantie de délais d'attente
pour les patients atteints du cancer ayant besoin de traitements de
radiothérapie. Cette initiative bénéficiera d'un investissement de
24,2 millions de dollars prévu dans le budget fédéral de 2007. La
Nouvelle-Ecosse pourra également bénéficier d'une partie des 400 millions de
dollars en fonds nouveaux qui seront investis dans Inforoute Santé du Canada,
et des 30 millions de dollars prévus dans un fonds destiné à financer des
projets pilotes, tel qu'annoncé dans le Budget 2007. La Nouvelle-Ecosse est
bien placée pour accueillir un investissement pouvant aller jusqu'à 48
millions de dollars pour les trois prochaines années en vue de la mise en
application des garanties de délais d'attente pour les patients.
    "C'est un moment historique pour les soins de santé au Canada, car la
Nouvelle-Ecosse est la première province à collaborer avec le gouvernement du
Canada et à annoncer une garantie de délais d'attente pour les patients", a
déclaré le ministre Clement. "Pour la première fois, les Néo-Ecossais auront
un accès rapide garanti aux soins de santé dans le domaine de la radiothérapie
du cancer. Nous félicitons la province de la Nouvelle-Ecosse pour le
leadership dont elle fait preuve en prenant cette mesure et en garantissant
des soins aux patients."
    En plus du projet sur la radiothérapie du cancer, la Nouvelle-Ecosse
mettra en oeuvre deux autres projets pilotes. Le premier projet vise à trouver
des moyens de rehausser l'efficacité des services d'imagerie diagnostique. Le
deuxième projet servira à élaborer un système de portail électronique des
patients et une liste d'attente centralisée pour les Néo-Ecossais qui
attendent une arthroplastie de la hanche ou du genou partout dans la province.
    "Je suis très fier que la Nouvelle-Ecosse montre la voie", a déclaré le
ministre de la Santé de la Nouvelle-Ecosse, Chris d'Entremont. "Le cancer
touche tant de Néo-Ecossais, nous voulons nous assurer que les personnes
atteintes de cette maladie puissent obtenir les soins de radiothérapie dont
elles ont besoin le plus rapidement possible."
    Le gouvernement du Canada compte verser jusqu'à 612 millions de dollars
dans un fonds fiduciaire destiné à la mise en application de garanties de
délais d'attente pour les patients, et investira 400 millions de dollars dans
les technologies de l'information sur la santé par le biais d'Inforoute Santé
du Canada, un organisme qui réalise d'importants progrès à l'égard de la
collaboration avec les provinces et les territoires en vue de mettre en oeuvre
des dossiers de santé électroniques. En plus de ces investissements,
30 millions de dollars sur trois ans seront accordés aux provinces et aux
territoires pour le financement de projets pilotes liés à la mise en
application de garanties.
    "Cette nouvelle garantie permettra aux patients d'obtenir les soins dont
ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin", a ajouté l'honorable Peter
MacKay, ministre régional de la Nouvelle-Ecosse et ministre des Affaires
étrangères. "Les Canadiens attendent du gouvernement fédéral qu'il travaille
avec les provinces dans leur meilleur intérêt, et nous sommes fiers de
collaborer avec la Nouvelle-Ecosse en vue d'améliorer les soins de santé
offerts à la population de cette province."
    Le gouvernement fédéral croit qu'il est essentiel que les Canadiens
continuent de faire confiance au système de soins de santé financé par l'Etat,
sans avoir à se tourner vers les tribunaux. Le Québec a déjà annoncé son
intention de mettre en application des garanties d'accès pour les chirurgies
de la hanche, du genou ou de la cataracte.
    Le gouvernement du Canada a déjà annoncé quatre projets pilotes visant à
offrir un accès en temps opportun à de meilleurs soins de santé. Trois de ces
projets ont pour but de mettre à l'essai des garanties de délais d'attente
pour les soins prénataux et les soins aux diabétiques dans certaines
communautés des Premières nations. Le quatrième projet pilote vise
l'établissement d'une garantie de délais d'attente en chirurgie pédiatrique.

    Contexte de deux projets pilotes

    Projet sur les services d'imagerie diagnostique
    -----------------------------------------------

    Les services d'imagerie diagnostique constituent une étape cruciale
souvent longue dans le cadre des traitements que doit subir un patient. Le
projet de la Nouvelle-Ecosse intitulé "Improving Access to Diagnostic Imaging
Services" aidera les médecins de premier recours à commander le meilleur test
de diagnostic pour leurs patients, au moyen de directives relatives à la
pertinence élaborées par l'Association canadienne des radiologistes. Le projet
permettra également de rehausser l'efficacité des services d'imagerie
diagnostique et de guider les décisions des patients en ce qui concerne le
lieu et le moment où ils souhaitent recevoir des soins.

    Projet sur les services d'orthopédie
    ------------------------------------

    Les longs temps d'attente pour les chirurgies orthopédiques préoccupent
beaucoup les Néo-Ecossais. Le projet sur les services d'orthopédie permettra
de créer un système de portail électronique pour les patients qui sera soutenu
par un réseau provincial de soins chirurgicaux et un registre provincial pour
les interventions chirurgicales. Une liste d'attente centralisée englobant les
cinq centres chirurgicaux qui offrent des services d'orthopédie à la province
permettra d'offrir des solutions aux patients en ce qui a trait au lieu et au
moment où ils recevront des soins.


    Also available in English




Renseignements :

Renseignements: aux médias: Carole Saindon, Santé Canada, (613)
957-1588; Erik Waddell, Cabinet de l'honorable Tony Clement Ministre fédéral
de la Santé, (613) 957-0200; Valerie Bellefontaine, Directrice des
communications, Département de la santé de la Nouvelle-Ecosse, (902) 499-4767;
Sherri Aikenhead, Conseillère en communications, Département de la santé de la
Nouvelle-Ecosse, (902) 456-6386; Renseignements au public, (613) 957-2991,
1-866-225-0709; Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet
à l'adresse suivante: www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/index_f.html


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.