La nouvelle carte électorale entraînerait une perte de poids politique inacceptable pour les régions



    QUEBEC, le 12 mars /CNW Telbec/ - La Fédération Québécoise des
Municipalités (FQM) exprime sa ferme opposition à la proposition de révision
de la carte électorale du Québec avancée par le président de la Commission de
la représentation électorale (CRE), Me Marcel Blanchet. Pour la FQM, l'entrée
en vigueur de cette nouvelle carte électorale se traduirait par une perte du
poids politique des régions qu'elle juge inacceptable.
    La FQM est consciente du caractère automatique de l'exercice effectué par
la Commission, la carte électorale devant être révisée à toutes les deux
élections. L'abolition de certaines circonscriptions situées en Gaspésie, dans
le Bas-Saint-Laurent et dans Chaudière-Appalaches au profit de nouveaux comtés
dans les grands centres viendrait toutefois fragiliser l'équilibre entre les
zones fortement urbanisées et les milieux ruraux en termes de représentation
politique.
    Pour le président de la FQM, M. Bernard Généreux, "le temps est venu de
cesser de penser que la démocratie est uniquement une question de
mathématique. Tel qu'il est présenté, le projet de réforme n'est pas viable,
car il ne permet pas de faire en sorte que les réalités et les spécificités de
chaque région soient représentées à l'Assemblée nationale. Dans un contexte où
l'on veut faire de l'occupation dynamique du territoire une priorité, voilà
une proposition qui va à contre-courant de tous nos efforts".
    M. Généreux suggère d'ailleurs de s'inspirer de la Politique nationale de
la ruralité et d'intégrer à la réflexion des éléments de modulation qui
permettraient la prise en compte des particularités des milieux ruraux dans le
modèle québécois de représentation.
    Plutôt que de faire perdre leur député à des régions, la FQM propose d'en
ajouter selon une formule qui reste à déterminer. Dans le cadre des
consultations sur la réforme du mode de scrutin menées par le ministre Benoît
Pelletier en 2006, la FQM avait suggéré, par exemple, de créer 17 nouveaux
sièges élus à la proportionnelle, soit un pour chacune des régions
administratives que compte le Québec.

    La Fédération Québécoise des Municipalités a pour mandat d'informer, de
soutenir et de conseiller les municipalités dans leurs rôles et leurs
responsabilités. Elle représente 920 municipalités de même que la presque
totalité des MRC. La FQM, dont le rayonnement s'étend à plus de 85 % du
territoire habité québécois, s'appuie sur une force de 7000 élus.




Renseignements :

Renseignements: Dany Rousseau, Directeur des communications, Fédération
Québécoise des Municipalités, (418) 651-3343, Sans frais: 1-866-951-3343,
Cell.: (418) 955-7001

Profil de l'entreprise

Fédération Québécoise des Municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.