La mort évitable d'un adolescent de Colombie-Britannique à la suite d'une méningite souligne le besoin accru en matière de protection et d'éducation



    WATERLOO, ON, le 30 avril /CNW/ - Quelques jours après la Semaine
nationale de promotion de la vaccination, c'est avec grande tristesse que la
Fondation canadienne de recherche sur la méningite souligne le décès d'un
adolescent de Vancouver, victime d'une méningite liée à une souche du
groupe Y; cette mort aurait pu être évitée si l'adolescent avait reçu le
vaccin approprié.
    Ce cas soulève un fait à la fois important et très inquiétant au sujet de
la méningococcie, maladie dévastatrice qui peut tuer en moins de 48 heures un
enfant normalement en bonne santé.
    Il existe plusieurs souches de méningococcie; les groupes A, B, C, Y et
W-135. Les infections liées à quatre de ces souches sont évitables; cependant,
au Canada, les vaccins subventionnés par le gouvernement ne protègent que
contre la méningite liée à la souche du groupe C. Toutefois,
l'Ile-du-Prince-Edouard fait exception, car on y subventionne la vaccination
avec Menactra, nouveau vaccin conjugué qui protège contre quatre souches liées
à des infections évitables, soit les souches A, C, W-135 et Y, la souche
responsable de l'infection mortelle observée en Colombie-Britannique.
    Cette tragédie, qui a causé énormément de souffrance à une famille ainsi
qu'une grande tristesse au sein d'une collectivité, était évitable.
    La Fondation canadienne de recherche sur la méningite continue d'insister
fortement sur l'importance de sensibiliser davantage le public à l'existence
de plusieurs souches de méningite ainsi qu'au besoin d'accroître la protection
de la population en élargissant la portée de la vaccination avec Menactra :

    
      Education : La Fondation croit qu'il est impératif que les médecins et
      les bureaux de santé publique agissent de manière proactive en
      informant les parents du fait que les programmes actuels de vaccination
      ne protègent que de la méningite liée à des infections de souche C, et
      qu'une protection plus étendue est disponible. Les parents doivent
      connaître les options qui s'offrent à eux; de cette façon, ils
      pourront, avec leur médecin de famille, prendre une décision éclairée
      en ce qui a trait à la protection de leurs enfants contre cette grave
      maladie.

      Accès public : La Fondation presse toutes les provinces de considérer
      l'adoption d'un moyen optimal de prévenir la méningite en proposant la
      protection accrue offerte par ce nouveau vaccin. Tous les enfants
      devraient avoir accès à ce vaccin. Il est à souligner qu'aux Etats-
      Unis, la vaccination avec Menactra est recommandée pour tous les
      adolescents.
    

    Ce n'est qu'en adoptant des mesures semblables que nous pourrons prévenir
de façon optimale les cas de méningite au Canada. En collaborant, nous
pourrons faire en sorte qu'aucune autre famille n'aura à vivre le chagrin
causé par une mort qui aurait pu être évitée au moyen d'un vaccin contre la
méningite.
    Nous incitons fortement le public à consulter le site Web de la Fondation
canadienne de recherche sur la méningite, au www.meningitis.ca, pour en
connaître davantage sur cette maladie.





Renseignements :

Renseignements: Kathryn Blain, Fondatrice et présidente du conseil,
Fondation canadienne de recherche sur la méningite, Tél.: 1-800-643-1303,
Courriel: fund@meningitis.ca

Profil de l'entreprise

Meningitis Research Foundation of Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.