La moitié des Canadiens pourraient manquer le train du CELI, révèle un sondage du Groupe Investors



    
    Ils ne sont que 46 % à vouloir ouvrir un compte et 17 % à vouloir cotiser
    un montant maximal permis de 5 000 $
    

    WINNIPEG, le 16 oct. /CNW/ - L'instrument d'épargne le plus important à
avoir été introduit par un gouvernement en plus de 50 ans risque de connaître
un départ lent si l'on n'informe pas davantage les Canadiens à son sujet,
révèle un récent sondage réalisé pour le Groupe Investors. Un peu moins de la
moitié (46 %) des Canadiens adultes prévoient ouvrir un compte d'épargne libre
d'impôt (CELI) lorsqu'il sera disponible et seulement un sur six (17 %)
prévoit cotiser le montant maximal de 5 000 $.

    La faute au manque de connaissances

    La majorité des gens qui n'ont pas l'intention d'investir dans un CELI
connaissent mal cet instrument. En effet, 46 % des répondants disent qu'ils ne
savent pas vraiment comment il fonctionne, qu'ils préfèrent attendre ou qu'ils
ne sont pas au courant. En comparaison, seulement 21 % mentionnent le manque
d'argent comme raison de ne pas investir dans un CELI.
    "Le CELI donne aux Canadiens l'occasion de réduire leurs impôts et
d'utiliser leur épargne en toute flexibilité, indique Aurèle Courcelles,
directeur de la planification financière avancée au Groupe Investors. On a
avantage à mieux connaître le CELI et à l'incorporer à notre stratégie de
placement globale."

    Les épargnants motivés : les premiers à sauter sur l'occasion

    L'avantage fiscal est un argument de poids. Effectivement, plus des trois
quarts (78 %) des gens qui prévoient ouvrir un CELI croient qu'il leur fera
économiser de l'impôt. Cependant, il semble que ceux qui comptent bien saisir
cette occasion sont d'abord des épargnants motivés : six sur dix (58 %)
prévoient investir dans un CELI en plus du REER.
    De plus, environ la moitié (54 %) de ceux qui ont déjà un REER ou un FERR
prévoient ouvrir un CELI, comparativement à seulement 31 % chez ceux qui n'ont
ni l'un ni l'autre de ces régimes enregistrés.

    L'objectif principal du CELI : la retraite

    L'épargne-retraite est la priorité numéro un pour 65 % des utilisateurs
précoces du CELI. Parmi les autres raisons mentionnées, il y a l'épargne pour
des vacances, les frais de scolarité et la mise de fonds pour une maison. Fait
intéressant, les jeunes adultes de 18 à 25 ans sont plus enclins à utiliser le
CELI afin d'amasser une mise de fonds pour une maison, à raison de 25 % contre
6 % pour les autres groupes d'âge, ou pour financer des études, à 22 % contre
8 %.

    Nouveau véhicule de placement ? Des conseils s'imposent

    Seulement le tiers (36 %) des Canadiens qui prévoient investir dans un
CELI envisagent de gérer eux-mêmes leurs placements dans cet instrument,
tandis que six sur dix reconnaissent qu'ils vont faire appel à un conseiller
financier professionnel pour ouvrir un CELI.
    "Puisque le CELI est un instrument que l'on doit utiliser dans le cadre
d'une stratégie globale, se faire expliquer les différentes options par un
professionnel est un choix judicieux", ajoute M. Courcelles.

    Source des fonds

    Parmi les gens qui prévoient cotiser à un CELI, 30 % disent qu'ils vont
investir davantage, mais 21 % disent que cela se fera au détriment de leurs
REER. Vingt-huit pour cent disent qu'ils vont transférer à leur CELI de
l'argent provenant de placements existants et 18 % disent qu'ils vont utiliser
de l'argent normalement destiné à des comptes non enregistrés.
    "Si les gens investissent plus et en plus grand nombre, ce nouveau
programme connaîtra un succès fabuleux, affirme M. Courcelles. Espérons que le
CELI devienne un incontournable pour tous les Canadiens."

    Ces données ont été recueillies entre le 18 et le 24 septembre 2008 dans
le cadre d'un sondage Harris/Decima teleVox. Les résultats sont basés sur un
échantillon de 2 100 Canadiens, et la marge d'erreur correspondante est de 2,1
points de pourcentage, 19 fois sur 20.

    Fondé en 1926, le Groupe Investors est un chef de file au Canada dans la
prestation de solutions financières personnalisées par l'entremise d'un réseau
d'environ 4 400 conseillers partout au pays. Outre sa famille exclusive de
fonds communs de placement et d'autres instruments de placement, le Groupe
Investors offre une gamme étendue de produits d'assurance, des valeurs
mobilières, des prêts hypothécaires et des services bancaires. Le Groupe
Investors fait partie du groupe d'entreprises de la Société financière
IGM Inc. (TSX : IGM). La Société financière IGM est l'une des principales
sociétés de services financiers personnels au Canada et gère un actif total de
plus de 118 milliards de dollars en date du 30 septembre 2008.





Renseignements :

Renseignements: Alida Alepian ou Stéphanie Gaucher, Capital-Image, (514)
739-1188, poste 225 ou 236, aalepian@capital-image.com,
sgaucher@capital-image.com; Ron Arnst, Groupe Investors, (204) 956-3364,
ron.arnst@investorsgroup.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.