La mise en place d'un service d'autobus express améliorera l'accès à l'Université York



    TORONTO, le 25 juill. /CNW Telbec/ - La mise en place d'un service
amélioré de transport en commun desservant l'Université York s'est concrétisé
aujourd'hui avec la cérémonie d'inauguration des travaux de construction d'un
corridor d'autobus express entre la station du métro Downsview et
l'Université.
    L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances et ministre responsable
de la région du Grand Toronto, au nom de l'honorable Lawrence Cannon, ministre
des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, de même que
l'honorable George Smitherman, vice-premier ministre de l'Ontario et ministre
de l'Energie et de l'Infrastructure, l'honorable Jim Bradley, ministre des
Transports de l'Ontario, M. David Miller, maire de Toronto, et le conseiller
M. Adam Giambrone, président de la Toronto Transit Commission (TTC), ont
participé à cette cérémonie.
    "L'Université York est devenue un centre à croissance exceptionnelle et
bouillonnant d'activité, ce qui entraîne des embouteillages qui s'aggravent
progressivement", a dit le ministre Flaherty. "Nous savons tous que les
travaux de conception et de construction pour le prolongement de la ligne de
métro Spadina prendront du temps. Les six kilomètres additionnels de voies
réservées aux autobus représentent toutefois une solution intérimaire à la
fois pratique et efficace au problème de congestion."
    "L'infrastructure permettant d'offrir un service d'autobus express aux
navetteurs, aux résidents et aux étudiants de la région du Grand Toronto est
une priorité pour le gouvernement du Canada", a déclaré le ministre Cannon.
"Au nom de notre gouvernement, je suis heureux d'inaugurer les travaux de
construction qui permettront de faciliter l'accès à l'Université York."
    "Nous avons proposé des mesures qui apporteront à la province une
prospérité économique accrue, de l'air pur et une croissance intelligente", a
mentionné le ministre Smitherman. "Dans le cadre de notre collaboration avec
nos partenaires fédéraux et municipaux pour la réalisation de projets
d'infrastructure essentiels, nous ferons la promotion d'un système intégré
favorisant une croissance et une gérance de l'environnement qui appuieront
notre qualité de vie unique et notre succès économique."
    "A compter de l'été prochain, cette voie réservée aux autobus permettra
aux étudiants et au personnel de l'Université de se déplacer encore plus
rapidement qu'avant de Downsview à York. Ce n'est qu'une des améliorations qui
seront apportées au transport en commun à Toronto et dans la province par le
gouvernement McGuinty", a affirmé le ministre Bradley.
    "Nous célébrons aujourd'hui les progrès qui peuvent être accomplis
lorsque tous les ordres de gouvernement travaillent conjointement dans un seul
et même but : réduire les gaz à effet de serre, stimuler le développement
urbain et l'activité économique, et améliorer le réseau de transport en
commun", a indiqué le maire, M. David Miller. "Dans ce corridor réservé aux
autobus, un service d'autobus express fiable sera offert aux étudiants et aux
autres usagers du transport en commun, là où un tel service est nécessaire. Je
suis heureux de travailler avec nos partenaires du gouvernement fédéral et des
provinces à mettre en place des options de transport plus rapide et plus
écologique pour les Torontois."
    "Le service de la TTC continuera d'être amélioré grâce au partenariat
conclu entre la province d'Ontario, le gouvernement du Canada et la Ville de
Toronto, un partenariat qui nous permettra d'étendre notre réseau grâce à ce
corridor de voies réservées aux autobus express", a dit le conseiller
Giambrone. "Les usagers du transport en commun, en particulier les étudiants
de l'Université York, qui étaient insatisfaits du service irrégulier et
congestionné vers le campus, verront de véritables améliorations à la
fiabilité du service sur lequel ils comptent, entre la station Downsview et
l'Université York."
    Le projet de corridor d'autobus express, qui sera réalisé en deux phases,
vise à faciliter l'accès à l'Université York. Dans le cadre de la première
phase du couloir réservé aux autobus de l'Université York, on construira six
kilomètres de voies réservées aux autobus à partir de la station de métro
Downsview jusqu'au coeur de l'Université York. Pour la deuxième phase, on
prolongera la ligne de métro Toronto-York Spadina jusqu'au Vaughan Corporate
Centre. On a commencé les travaux de construction de la première phase, et le
projet du couloir réservé aux autobus sera terminé à temps pour l'année
scolaire 2009-2010.
    La contribution fédérale de 9,7 millions de dollars à la Ville de Toronto
pour le projet d'autobus express provient du Fonds canadien sur
l'infrastructure stratégique, qui appuie des projets d'infrastructure
stratégique à grande échelle en vue d'améliorer la qualité de vie des
Canadiens et de favoriser la croissance économique. Elle s'inscrit dans
l'engagement global du gouvernement de verser 350 millions de dollars à la TTC
et à la Ville de Toronto pour des améliorations au métro et à son
infrastructure, à l'infrastructure du tramway et des voies qui lui sont
réservées, aux autobus et à leurs infrastructures, et à la mise en place du
système de la carte à puce PRESTO dans la région du Grand Toronto.
    Comme pour toutes les contributions fédérales, le financement se fait
sous forme de remboursement, et les fonds sont transférés une fois que
l'entente de contribution est signée, que les coûts admissibles ont été
engagés et que toutes les exigences du gouvernement fédéral ont été
satisfaites.
    La Ville de Toronto verse 18,4 millions de dollars à ce projet. Le
financement provincial de ce projet a été prévu dans le Budget 2007, par
l'entremise d'un paiement global unique pour couvrir les engagements envers la
province dans le cadre du Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique. La
TTC a alloué une enveloppe de 9,7 millions de dollars en termes de financement
provincial pour la réalisation de ce projet. Depuis 2003, l'Ontario a engagé
plus de 2,7 milliards de dollars pour aider la Ville de Toronto à améliorer et
à étendre ses services de transport en commun. Ce montant comprend un
financement de la taxe provinciale sur l'essence de près de 524 millions de
dollars.

    On trouvera ci-joint des documents d'information sur le Fonds canadien
sur l'infrastructure stratégique, ainsi que sur l'utilisation par la Ville de
Toronto des fonds fédéraux et provinciaux.

    

                                 INFORMATION
                                 -----------
                                 -----------


           VOIES RESERVEES AUX AUTOBUS DESSERVANT L'UNIVERSITE YORK
           --------------------------------------------------------

    Les voies réservées aux autobus desservant l'Université York amélioreront
considérablement la rapidité et la fiabilité du service d'autobus entre la
station Downsview et l'Université York. Ce projet consiste à déterminer
certaines voies existantes réservées aux véhicules à occupation multiple,
notamment celles des rues Dufferin et le chemin Allen, comme voies réservées
aux autobus. De plus, les voies réservées aux autobus seront construites dans
le couloir de transport de l'électricité, entre la rue Keele et l'avenue
Dufferin, au nord de l'avenue Finch, ainsi que sur les terrains de
l'Université York.
    Un marché sur concours pour la construction du couloir réservé aux autobus
a été passé en novembre 2007. La construction des voies réservées aux autobus
commencera à l'été 2008 et devrait se terminer à l'été 2009. Le couloir
réservé aux autobus devrait être en service au mois d'août 2009.

               FONDS CANADIEN SUR L'INFRASTRUCTURE STRATEGIQUE
               -----------------------------------------------

    Le financement fédéral pour ces améliorations provient du Fonds canadien
sur l'infrastructure stratégique (FCIS). Par l'entremise de ce fonds, le
gouvernement du Canada travaille avec les gouvernements provinciaux et
territoriaux et les administrations municipales, ainsi qu'avec le secteur
privé, à satisfaire aux besoins du Canada en matière d'infrastructure
stratégique. Le FCIS appuie des projets d'infrastructure stratégique à grande
échelle qui améliorent la qualité de vie des Canadiens et favorisent la
croissance économique.
    L'engagement du gouvernement fédéral de verser un montant de 303,5
millions de dollars servira à financer les améliorations suivantes :

    - Infrastructure du métro : Soixante-dix-huit nouvelles voitures seront
      achetées et des réparations ou des améliorations seront apportées aux
      voies et aux tunnels; aux escaliers roulants et aux ascenseurs; au
      système de ventilation en cas d'incendie; et aux systèmes de
      radiocommunications.
    - Infrastructure du tramway : Des voies ferrées seront réparées ou
      remplacées le long de nombreuses routes, et des voies réservées aux
      tramways seront construites sur l'avenue St. Clair.
    - Infrastructure du service d'autobus : De nouveaux autobus hybrides
      seront achetés, et des voies rapides pour les autobus seront
      construites entre l'Université York et la station Downsview, ainsi que
      le long de la rue Yonge, entre la station Finch et l'avenue Steeles.

    Le gouvernement fédéral s'est également engagé à mettre à la disposition
de la TTC un montant de 46,5 millions de dollars une fois que le projet de
système de carte à puce pour la région du Grand Toronto aura été mis en place.
    En plus des 350 millions de dollars que le gouvernement du Canada s'est
engagé à verser à la TTC pour des projets d'immobilisations stratégiques, le
gouvernement fédéral a prévu près d'un milliard de dollars dans le cadre de
son plan d'action pour la région du Grand Toronto, CA ROULE.
    Ce plan aidera à réduire la congestion et le temps des déplacements des
navetteurs, à assainir l'air que nous respirons et à améliorer le mouvement
des personnes et des biens dans la région du Grand Toronto. Le financement
prévu dans le cadre de l'initiative CA ROULE sera alloué aux projets
suivants :

    - jusqu'à 95 millions de dollars pour le projet AcceleRide de Brampton;
    - jusqu'à 83 millions de dollars pour le corridor d'autobus express à
      Mississauga;
    - jusqu'à 85 millions de dollars pour la phase II du projet VIVA dans la
      région de York  - 1re étape du projet;
    - jusqu'à 697 millions de dollars pour appuyer le prolongement de la
      ligne de métro Toronto-York;
    - jusqu'à 2,5 millions de dollars pour aider la région de Durham à
      élaborer une stratégie de transport en commun à long terme.

    Dans le plan d'infrastructure Chantiers Canada, d'une valeur de 33
milliards de dollars, le gouvernement du Canada offre un financement stable,
prévisible et à long terme pour répondre aux besoins en matière
d'infrastructure partout au Canada.
    Chantiers Canada investira dans l'infrastructure qui appuiera une économie
plus forte, un environnement plus propre et des collectivités plus prospères,
bref, un pays plus fort, plus sécuritaire et meilleur.
    Le gouvernement du Canada a aussi prévu des fonds pour plusieurs autres
projets de transport en commun dans la région du Grand Toronto, dont :

    - 385 millions de dollars pour le Réseau GO;
    - 50 millions de dollars pour le service de transport en commun rapide de
      la région de  York - VIVA Quick Start.

    De plus, dans le cadre du Fonds de la taxe sur l'essence, le gouvernement
fédéral versera 407,3 millions de dollars de 2005 à 2009 pour permettre à la
TTC d'acheter plus de 700 autobus hybrides ou alimentés au diesel propre, 156
voitures de métro et 90 véhicules Wheel-Trans (transport adapté).
    Le Fonds de la taxe sur l'essence a été porté à 2 milliards de dollars
annuellement pour quatre nouvelles années, soit de 2010 à 2014. Plus tôt cette
année, et en réponse aux demandes constantes visant un financement stable et à
long terme, le Budget de 2008 a étendu le financement de 2 milliards de
dollars annuellement au-delà de 2014, et cette mesure est permanente. Grâce à
ce financement permanent, les municipalités disposeront d'une source de
financement fiable leur permettant de mieux planifier et financer leurs
besoins d'infrastructure.

                        LA TORONTO TRANSIT COMMISSION
                        ------------------------------


    La Toronto Transit Commission (TTC) transporte 460 millions de personnes
chaque année, soit environ 1,5 million de passagers chaque jour de la semaine.
La TTC, qui est le troisième réseau de transport en commun en importance en
Amérique du Nord, dessert quelque 4,5 millions de personnes dans la région du
Grand Toronto. Ce réseau comprend un  métro, des tramways, des autobus et un
service spécialisé, Wheel-Trans, pour le transport de personnes ayant une
déficience. La TTC, qui est un organisme non lié de la Ville de Toronto, s'est
engagée à satisfaire aux besoins de la région en prolongeant les lignes de
métro et de train léger, ce qui permettra de transporter 175 millions
d'usagers de plus d'ici à 2021. Pour plus de renseignements, consultez le
www.ttc.ca.

                                                               Juillet 2008


                           Document d'information

    Juillet 2008


          Utilisation par la Ville de Toronto du Fonds canadien sur
       l'infrastructure stratégique et d'autres fonds provenant du fédéral
                              et de la province


    Financement fédéral

    Le financement du gouvernement du Canada contribue largement au
renouvellement, à la remise en état et à l'expansion de l'infrastructure de la
Toronto Transit Commission (TTC). Ces fonds comprennent :

    - le Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique (FCIS) qui fournira
      jusqu'à 350 millions de dollars pour le transport en commun entre 2007
      et 2012;
    - le transfert de la taxe fédérale sur l'essence (Fonds de la taxe sur
      l'essence) qui fournira 407,3 millions de dollars d'ici 2010, alloués
      entièrement au transport en commun.

    Les fonds versés par le gouvernement fédéral dans le cadre de ces deux
programmes contribuent aux éléments suivants :

    - achat de 1 000 autobus hybrides ou à diesel propre pour remplacer le
      parc vieillissant de véhicules de la TTC et augmenter le niveau de
      service dans le cadre de la stratégie visant à accroître le nombre
      d'usagers :

          - Ces autobus réduiront considérablement les émissions de gaz à
            effet de serre grâce à la technologie hybride et à l'utilisation
            de diesel propre;
          - Grâce à l'ajout de nouveaux véhicules au parc d'autobus de la
            TTC, les usagers actuels continueront d'emprunter le transport en
            commun et plus de personnes l'utiliseront.

    - 234 nouvelles voitures de métro
    - 90 nouveaux véhicules Wheel-Trans (transport adapté)
    - services d'autobus express :

          - rue Yonge, entre la station Finch et l'avenue Steeles;
          - entre la station Downsview et l'Université York;

    - projet d'amélioration du transport rapide sur l'avenue St. Clair Ouest;
    - accessibilité accrue aux stations de métro;
    - modernisation de l'infrastructure du métro et des tramways.

    Le transport en commun est la pierre angulaire du plan de la Ville de
Toronto en matière de changement climatique. Les investissements dans le
réseau de transport de Toronto permettent d'améliorer l'environnement en
réduisant les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique chaque fois
qu'une personne utilise le transport en commun au lieu de prendre sa voiture.
Ces investissements appuient aussi l'économie de Toronto et de la région du
Grand Toronto en offrant une solution de rechange à l'automobile et en
réduisant la congestion routière.

    Financement provincial

    Depuis 2003, l'Ontario a engagé plus de 2,7 milliards de dollars afin
d'aider la Ville de Toronto à améliorer et à étendre son service de transport
en commun.
    Le financement provincial de la taxe sur l'essence destiné à la Ville de
Toronto s'élève à près de 524 millions de dollars pour les quatre premières
années du programme.
    Le budget 2008 de l'Ontario a prévu un financement de 393,1 millions de
dollars pour le transport en commun de la Ville de Toronto. Ces fonds aideront
à accroître la capacité de la ligne de métro Yonge, à financer l'achat de
nouveaux wagons de métro et à assurer la planification du financement dans le
cadre du plan "Transit City" pour le train léger sur rail. Ce financement
s'ajoute à l'engagement, à l'automne 2007, d'accorder un financement de 206
millions de dollars à la Ville de Toronto pour la remise en état des réseaux
de transports en commun.
    En juin 2007, la province a engagé un montant de 11,5 milliards de dollars
pour appuyer l'initiative Transports-Action Ontario 2020 d'une valeur de 17,5
milliards de dollars. Ce plan important qui s'échelonne sur 12 ans met de
l'avant 52 projets de transport en commun dans les régions du Grand Toronto et
de Hamilton. Il s'agit de l'investissement le plus important de l'histoire
canadienne. Les projets dans la ville de Toronto comprennent le prolongement
de la ligne de métro Yonge vers le nord jusqu'à la route 7 et l'achèvement du
plan "Transit City" relatif au train léger sur rail, qui prévoit l'ajout de
lignes de train léger sur rail d'un bout à l'autre de la ville.

    Statistiques sur la Toronto Transit Commission :

    - La TTC transporte chaque jour 1,47 million de personnes, soit plus de
      460 millions d'usagers par année.
    - La TTC transporte 85 p. 100 des usagers du transport en commun dans la
      région du Grand Toronto.
    - Douze pour cent des usagers de la TTC vivent à l'extérieur de la ville
      de Toronto.
    - La TTC est le plus grand réseau de transport en commun au Canada et le
      troisième en Amérique du Nord, après ceux de New York et de Mexico.

    

    Porte-parole :

    Stuart Green, Bureau du maire, 416-338-7119
    Danny Nicholson, TTC, 416-420-0776




Renseignements :

Renseignements: Karine White, Attachée de presse, Cabinet du ministre
des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Ottawa, (613)
991-0700; Laurel Ostfield, Attaché de presse, Cabinet du ministre de l'Energie
et de l'Infrastructure, (416) 327-4418;  Relations avec les médias:  
Communications, Transports Canada, Ottawa, (613) 993-0055; Nicole Lippa-
Gasparro, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Transports, (416)
327-1815; Stuart Green, Adjoint au directeur des communications, Bureau  du
maire, Ville de Toronto, (416) 338-7119; Danny Nicholson, Relations  avec les
médias, Toronto Transit Commission, (416) 420-0776; Transports Canada est en
ligne à www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse et aux discours à
www.tc.gc.ca/nouvellesendirect et restez au fait des dernières nouvelles de
Transports Canada.; Ce communiqué est disponible en formats substituts pour
les personnes ayant une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.