LA MINISTRE ST-PIERRE SATISFAITE DU BILAN EN CONDITION FEMININE



    QUEBEC, le 19 juin /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture, des
Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, dresse un
bilan très positif des actions faites depuis janvier par son gouvernement en
matière d'égalité entre les femmes et les hommes. "La condition des femmes au
Québec continue de s'améliorer. Notre gouvernement a concrétisé son engagement
à promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes et compte poursuivre ses
efforts en ce sens", a-t-elle affirmé.
    Le gouvernement poursuit ses engagements en faveur de l'égalité entre les
sexes par l'entremise de la politique gouvernementale Pour que l'égalité de
droit devienne une égalité de fait. De nouveaux investissements de 24 M$ sur
trois ans ont été alloués à la réalisation du plan d'action triennal 2007-2010
qui découle de cette politique, dont 10 M$ en 2009-2010. Pour atteindre
l'égalité de fait, le gouvernement mise sur plusieurs actions structurantes.

    Une charte d'engagement volontaire prônant une image corporelle saine

    Le gouvernement du Québec travaille de concert avec l'industrie de la
mode dans le but de favoriser la diffusion d'images corporelles plus
représentatives de la réalité. Ce printemps, un comité de travail a été mis en
place afin d'élaborer une charte d'engagement volontaire prônant une image
corporelle saine. Les représentantes et représentants du milieu de la mode, de
la publicité, des médias, du domaine de la santé et du gouvernement partagent
l'objectif de changer la perception des standards de beauté et de prévenir les
problèmes de santé reliés au poids. La charte, dont la publication est prévue
pour l'automne prochain, visera à contrer l'extrême maigreur et les troubles
de l'alimentation.

    Partager une culture égalitaire etPlacer l'égalité au coeur de la
    diversité

    Dans le cadre de la mise en oeuvre des mesures Partager une culture
égalitaire et Placer l'égalité au coeur de la diversité, le gouvernement a
conclu plusieurs ententes d'une valeur totale de 2,7 M$. Ces deux mesures
visent la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes auprès des
personnes immigrantes et des communautés culturelles. Elles s'inscrivent dans
le plan d'action de la politique gouvernementale La diversité : une valeur
ajoutée, mais répondent aussi à plusieurs objectifs de la politique
gouvernementale Pour que l'égalité de droit devienne une égalité de fait, qui
s'engage à soutenir l'égalité dans un contexte de diversité culturelle et à
favoriser l'intégration des femmes sur le marché du travail.

    Un guide traitant d'égalité
    A parts égales, à part entière - L'Egalité entre les femmes et les hommes
    au Québec

    Dans le cadre du plan d'action La diversité : une valeur ajoutée, le
gouvernement vient de publier un guide d'information intitulé A parts égales,
à part entière - L'Egalité entre les femmes et les hommes au Québec. Ce guide
traite de la valeur de l'égalité mise en pratique dans divers domaines ou
secteurs d'activité : l'éducation, le couple et la famille, le travail et les
affaires, la santé, la sécurité et l'intégrité de la personne ainsi que la
participation à la vie publique. Destiné aux nouveaux arrivants et nouvelles
arrivantes, ce guide facilitera leur intégration à la société québécoise.
Traduit en plusieurs langues, le guide est accessible sur le site Web
(www.scf.gouv.qc.ca)

    Pour une augmentation du nombre de femmes dans les instances
    décisionnelles

    Le gouvernement poursuit ses actions pour favoriser l'accès des femmes
aux instances décisionnelles. Le programme d'aide financière A égalité pour
décider, qui dispose d'une enveloppe budgétaire d'un million de dollars par
année, en est un exemple probant. Dans le cadre de la onzième édition du
programme A égalité pour décider, 7 projets annuels ont été retenus et
s'ajoutent aux 26 projets pluriannuels annoncés l'an dernier. Les projets
subventionnés visent, entre autres, la production d'outils ou de formation
favorisant l'accès des femmes à des postes décisionnels dans leur milieu.
    De plus, le gouvernement a soutenu l'Union des municipalités du Québec
(UMQ) dans l'organisation de la tournée de conférences Femmes et Municipalités
dans les régions pour intéresser les femmes à la politique municipale en vue
des élections de 2009. Cette tournée s'est terminée ce printemps.

    Des actions concrètes en milieu scolaire pour contrer les stéréotypes
    sexuels et sexistes

    La première orientation du plan d'action Pour que l'égalité de droit
devienne une égalité de fait vise à promouvoir les rapports égalitaires dans
tous les lieux d'éducation. Les commissions scolaires jouent un rôle
prépondérant dans la sensibilisation des jeunes aux comportements non
stéréotypés. Le gouvernement leur a accordé une aide financière de 55 000 $
pour soutenir, dans les établissements d'enseignement, quatorze projets qui
permettront la création de nouveaux outils pour la promotion de rapports
égalitaires et pour contrer les stéréotypes sexuels et sexistes chez les
jeunes. Six projets présentés par des organismes éducatifs autochtones ont
également été financés pour un montant total de 57 000 $.

    Vingt et une ententes régionales destinées à promouvoir l'égalité

    Le Ministère a conclu une vingt et unième entente régionale en matière
d'égalité entre les femmes et les hommes, avec la Conférence régionale des
élus du Nord-du-Québec. Toutes les régions administratives sont maintenant
jointes et ces ententes totalisent des investissements régionaux de 8,7 M$ sur
trois ans (y compris la contribution des partenaires). Les projets inscrits
dans ces ententes favorisent principalement l'égalité économique, la
participation des femmes aux instances locales et régionales ainsi que
l'intégration de l'analyse différenciée selon les sexes dans la gouvernance
régionale.

    Prévenir et contrer la violence conjugale et les agressions sexuelles

    Depuis janvier, le gouvernement a poursuivi son action afin de prévenir,
dépister et contrer la violence conjugale et les agressions sexuelles. Tenues
conjointement par le ministère de la Culture, des Communications et de la
Condition féminine et par le ministère de la Justice, les campagnes
gouvernementales de sensibilisation à la violence conjugale et aux agressions
sexuelles ont connu un franc succès.
    Cette année, la cinquième phase de la campagne gouvernementale de
sensibilisation à la violence conjugale incitait les proches des victimes et
les témoins des actes criminels commis dans un contexte conjugal à faire appel
aux services policiers en vue d'aider les victimes. Après la tenue de la
campagne, s'ils étaient témoins ou victimes de violence conjugale, 62 % des
citoyens affirmaient qu'ils contacteraient la police et 15 % qu'ils en
parleraient à un proche.
    Pour sa part, la deuxième phase de la campagne gouvernementale de
sensibilisation aux agressions sexuelles permettait de poursuivre les efforts
entamés en mars 2008 pour faire connaître cette problématique. Le thème de la
campagne était : Soyons vigilants pour que ça cesse. Le message diffusé
soulignait que la majorité des agressions sexuelles sont commises contre des
victimes mineures dans les résidences privées et par une personne connue de la
victime.
    "L'adoption en mai dernier par l'Assemblée nationale du projet de loi no
25 qui vient renforcer la Loi sur l'équité salariale ainsi que le nouveau
programme destiné aux milieux de travail pour favoriser la conciliation
travail-famille, d'une enveloppe budgétaire de 2,3 M$, permettront une plus
grande avancée en matière d'égalité entre les femmes et les hommes. Nous
pouvons être fiers - et j'insiste - des progrès accomplis au Québec en cette
matière", a conclu la ministre St-Pierre.
    -%SU: TAX,INF,SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Johanne Bastarache, Conseillère en communication,
Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, (418)
380-2363, poste 7226; Source: Valérie Rodrigue, Attachée de presse, Cabinet de
la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine,
(418) 380-2310

Profil de l'entreprise

CABINET DE LA MINISTRE DE LA CULTURE, DES COMMUNICATIONS ET DE LA CONDITION FEMININE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.