La ministre des Ressources naturelles snobe les travailleurs



    OTTAWA, le 21 avr. /CNW Telbec/ - Lisa Raitt, ministre des Ressources
naturelles, a annulé la réunion qu'elle devait tenir avec le président du
syndicat le plus grand de l'industrie forestière du Canada afin de discuter de
la crise que vit celle-ci.
    "L'adjointe à la ministre a laissé dans ma boite vocale un message
indiquant simplement qu'il y avait un empêchement. Nous avons appelé à son
bureau pour fixer une nouvelle date de réunion mais personne ne nous a
rappelés."
    "De nombreux milliers de travailleuses et travailleurs ont perdu leur
emploi et de nombreux autres craignent de perdre leurs emplois et leurs
pensions", dit Dave Coles, président du Syndicat canadien des communications,
de l'énergie et du papier, signalant que "le degré d'inquiétude des membres a
augmenté considérablement depuis que le principal producteur mondial de pâte
et papier a demandé la protection de la loi sur les faillites la semaine
dernière".
    "Pourtant, la ministre dont relève l'industrie forestière ne veut même
pas en parler. Elle nous snobe", ajoute-t-il.
    M. Coles a pris les dispositions nécessaires à la tenue de réunions avec
des personnes représentant tous les partis politiques afin de faire des
pressions sur le gouvernement fédéral pour qu'il accorde des garanties de prêt
aux entreprises au bord de la faillite afin de sauver des emplois et des
pensions.
    Michael Ignatieff, chef du Parti libéral, a consenti à tenir une réunion
avec M. Coles. Gaétan Ménard, secrétaire-trésorier du SCEP, et M. Coles
prévoient prendre la parole devant les caucus du NDP et du Bloc Québécois
avant que les travaux de la Chambre ne reprennent cette semaine.
    "Notre message est clair : Nous ne voulons pas un renflouement. Nous
voulons que le gouvernement garantisse des prêts au taux du marché à
l'industrie. Il faut assurer les travailleuses et les travailleurs que leurs
pensions seront protégées et qu'ils pourront prendre leur retraite dans la
dignité."
    Au cours des réunions avec des députées et députés fédéraux, messieurs
Coles et Ménard aborderont la question des milliards de dollars de subventions
déloyales qu'obtiennent les entreprises forestières américaines en manipulant
un crédit d'impôt qui était censé favoriser le recours aux biocarburants.

    Le SCEP représente plus de 60 000 personnes travaillant dans l'industrie
forestière. Le secteur forestier crée directement et indirectement 300 000
emplois et plus de 300 communautés canadiennes dépendent de la forêt.




Renseignements :

Renseignements: Gaétan Ménard, (819) 775-6908, (613) 230-5200, poste
265

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.