La ministre, des député(e)s et des producteurs défendent l'organisation méthodique du marché des grains d'une valeur de centaines de millions de dollars pour l'économie manitobaine



    WINNIPEG, le 21 fév. /CNW Telbec/ - Le gouvernement procède avec une
rapidité imprudente sur tous les fronts liés au secteur précieux des grains du
Canada, selon les producteurs et inspecteurs des grains, ainsi que des
représentants des partis d'opposition fédéraux.
    A l'occasion d'une conférence de presse donnée à Winnipeg, le
porte-parole de la campagne Sauvez ma CCB a été rejoint par la ministre de
l'Agriculture du Manitoba, Rosann Wowchuk, des député(e)s du Parti libéral et
du NPD de la région de Winnipeg, Bill Nicholson, directeur élu de la
circonscription 9 de la Commission canadienne du blé, le président de la
Hudson Bay Route Association, Arnold Grambo, et un représentant du Syndicat de
l'Agriculture de l'Alliance, pour attirer l'attention sur la précipitation mal
venue du gouvernement fédéral à vouloir transformer de fond en comble le
secteur du grain.
    Les député(e)s de la région de Winnipeg Pat Martin, Anita Neville,
Raymond Simard et Judy Wasylycia-Leis, ont attiré l'attention sur l'importance
de l'organisation méthodique du marché des grains pour l'économie du Manitoba
et son capital. Winnipeg est le siège des bureaux de la Commission canadienne
du blé (CCB) et de la Commission canadienne des grains (CCG), c'est pourquoi
l'organisation méthodique du marché du grain est une partie importante de
l'industrie agricole de la province d'une valeur de 3,7 milliards de dollars.
    Au cours du dernier mois, le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, du
Parti conservateur fédéral, a :

    
    - menacé de légiférer la fin de la commercialisation de l'orge par la
      Commission du blé, malgré des preuves écrasantes selon lesquelles les
      producteurs n'appuient pas cette option, et en dépit d'une décision
      bien claire de la Cour fédérale du Canada,
    - a déposé un projet de loi C-39 qui dépouillerait la Commission des
      grains, l'organisme indépendant qui fournit des services essentiels aux
      producteurs de grains. Ce projet de loi C-39 ignore complètement les
      recommandations unanimes d'un comité parlementaire multipartite pour la
      réforme de la CCG,
    - a décrété la fin de la distinction visuelle des grains (DVG) malgré le
      large consensus selon lequel un nouveau mécanisme pour identifier et
      protéger les variétés de blé et l'intégrité de nos exportations de blé,
      ne peut être élaboré avant 2010, et
    - a procédé à la nomination partisane du député de l'ancien Parti de la
      réforme, Elwin Hermanson, au poste de commissaire en chef de la
      Commission des grains, et a supervisé le renvoi de la vice-présidente
      de la Commission du blé, Deanna Allen.
    

    "Ce gouvernement conservateur met en péril l'avenir des agriculteurs et
de l'ensemble des Canadiens et Canadiennes qui tirent profit des grains", a
déclaré Ken Sigurdson, porte-parole de la campagne Sauvez ma CCB. Il a par
ailleurs ajouté que la cote de crédit S&P de la CCB avait été récemment
diminuée en raison de l'incertitude causée par les mesures du ministre Ritz.
"Le gouvernement doit écouter les directeurs élus de la Commission du blé,
seul organisme élu démocratiquement par tous les agriculteurs de l'Ouest du
Canada", a précisé Ken Sigurdson.
    En déposant le projet de loi C-39, le gouvernement conservateur a
totalement ignoré les conseils du Comité de l'agriculture de la Chambre des
communes qui demandait qu'aient lieu une analyse de rentabilité ainsi que des
projets pilotes avant de procéder à des réformes de la Commission canadienne
des grains. Le report du projet de loi C-39 donnerait au gouvernement le temps
nécessaire  pour agir avec diligence.
    "Les conservateurs ne sont qu'une partie du Parlement du Canada, et fort
heureusement ils ne sont pas à la tête d'un gouvernement majoritaire. Nous
demandons avec instance au Parlement de rejeter ce projet de loi mal préparé
et inopportun, qui dépouillerait la Commission canadienne des grains et
mettrait en péril les exportations de grains. Le Parlement devrait renvoyer le
gouvernement à ses études pour que ce projet de loi soit rectifié", a déclaré
Howard Willems, vice-président du Syndicat de l'Agriculture de l'Alliance. "Le
projet de loi C-39 devrait être retiré, et ne pourrait être représenté que
s'il était conçu de façon à appuyer les agriculteurs du Canada et leur
réputation internationale d'excellence."

    La campagne Sauvez ma CCB est un regroupement d'agriculteurs et de
militants déterminés à donner leur voix à la majorité des agriculteurs qui ont
voté pour une Commission canadienne du blé forte et dynamique. Notre site Web
est www.savemycwb.ca.

    Le Syndicat de l'Agriculture de l'Alliance représente quelque 9 500
personnes qui travaillent à Agriculture Canada, à la Commission canadienne des
grains, à l'Agence canadienne d'inspection des aliments et à d'autres
endroits.




Renseignements :

Renseignements: Peter Bleyer - (613) 292-6929; Yves Ducharme, Président
national du Syndicat de l'Agriculture - (613) 560-4306; Ken Sigurdson,
Campagne Sauvez ma CCB - (204) 734-3644 ou Bruce Dodds - (613) 924-9418


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.