La méningite à méningocoque de souche B prend de l'ampleur au Québec(1) alors qu'un récent sondage révèle la confusion entourant la méningite

Bon nombre de parents québécois interrogés ignorent si leurs enfants ont été vaccinés contre les 5 différentes souches de méningite

DORVAL, QC, le 22 nov. 2011 /CNW Telbec/ - La méningite continue de frapper les jeunes enfants et les adolescents du Québec. Pourtant, selon un récent sondage publié aujourd'hui par Novartis Pharma Canada inc., seulement 6 mères québécoises sur 10 savent si leur enfant a été vacciné contre cette maladie ravageuse.  Les résultats de l'enquête révèlent également que 85 % des répondantes ignorent contre quelles souches de la méningite protègent les différents vaccins.

La méningite se caractérise par une inflammation des membranes qui entourent le cerveau et la moelle épinière. Causée par une infection virale ou bactérienne, la maladie se manifeste par des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, notamment de la fièvre, des nausées, des maux de tête, une sensation de malaise général, des douleurs dans la nuque et des vomissements2.

« La méningite est une maladie dévastatrice qui peut emporter un enfant en 48 heures. Ayant moi-même perdu un enfant à cause de la méningite, je veux que tous les parents sachent à quel point cette maladie est grave et qu'il faut impérativement en protéger nos enfants, » insiste Kathryn Blain, une mère éprouvée qui a mis sur pied la Fondation canadienne de recherche sur la méningite et travaillé pendant plus de 14 ans pour accroître la sensibilisation de la population à cette maladie.

La méningite bactérienne est la forme la plus courante et la plus grave de toutes les méningites. Il existe 5 principaux sérogroupes (souches) de bactéries méningococciques : A, C, Y, W-135 et B3. Le sérogroupe B est le plus répandu au Canada, étant responsable de 82 % des cas de méningite chez les nourrissons de moins de 1 an et de 68 % des cas chez les adolescents4.  De récentes données portant sur la prévalence de la méningite au Québec montrent que la méningite à méningocoque de souche B est celle qui touche le plus souvent les enfants de moins de 5 ans et les adolescents de 15 à 19 ans5. Au cours des 3 dernières années, presque tous les cas (97 %) d'infections invasives à méningocoques recensés chez les enfants et les adolescents âgés de 0 à 19 ans ont été attribuables au sérogroupe B6.

Selon le récent sondage effectué par Léger Marketing:

  • Une proportion de 94 % des parents interrogés au Québec ignore que le sérogroupe B représente la souche de méningite la plus courante dans leur province.
  • Seulement 40 % des répondants savent ce qu'est la méningite malgré les récents cas signalés dans la province.
  • À l'échelle régionale, les parents de la Colombie-Britannique (94 %), de l'Alberta (89 %) et de l'Ontario (88 %) sont beaucoup plus enclins à admettre que la méningite menace les jeunes de 19 ans et moins, comparativement à 80 % des répondants du Québec.

« La plupart des types de méningite sont évitables par la vaccination. Malheureusement, il est encore impossible de se prémunir contre le méningocoque de souche B, » indique le docteur John Yaremko, pédiatre à l'Hôpital de Montréal pour enfants et professeur adjoint à l'Université McGill.

Le premier vaccin contre le méningocoque de souche B est actuellement à l'étude par Santé Canada.

Pour en apprendre davantage sur la méningite au Canada, visitez le site Web

www.meningitis.ca.

Léger Marketing
Léger Marketing est la plus importante firme de sondages et d'études de marché à propriété canadienne, employant plus de 600 professionnels dans ses bureaux du Canada et des États-Unis.

Le sondage a été effectué en ligne entre le 23 septembre 2011 et le 2 octobre 2011, par l'intermédiaire du portail de sondage en ligne de Léger Marketing,  LegerWeb, auprès d'un échantillon de 1002 mères québécoises âgées de 28 à 45 ans. Un échantillon aléatoire de cette taille (n = 1002) comporte une marge d'erreur de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de Novartis Pharma Canada inc.
Novartis Pharma Canada inc. apporte des solutions dans le domaine de la santé qui répondent aux besoins en constante évolution des patients et des sociétés. Œuvrant exclusivement dans le domaine des soins de santé, Novartis offre un éventail diversifié de produits pour répondre au mieux à ces besoins : médicaments novateurs, génériques économiques, vaccins préventifs, outils diagnostiques et produits de santé familiale. Novartis est la seule entreprise ayant atteint une position de leadership dans ces secteurs.  En 2010, l'entreprise a investi près de 100 millions de dollars en recherche et développement et a mené des centaines d'essais cliniques partout au pays, pour trouver de nouveaux traitements dans le domaine de l'ophtalmologie, des maladies respiratoires, des neurosciences (y compris la sclérose en plaques), de l'immunologie et des maladies infectieuses, des maladies cardiovasculaires, de l'oncologie (y compris l'hématologie) et de la transplantation d'organes. Outre Novartis Pharma Canada inc., le Groupe Novartis comprend Novartis Santé animale Canada inc., Novartis Santé familiale Canada inc., Alcon Canada inc. et Sandoz Canada inc. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Novartis Canada, veuillez consulter notre site à l'adresse www.novartis.ca.

® est une marque déposée.

------------------------------------

 

1 Gilca, B. Lefebvre, A.-M. Bourgault, G. Deceuninck, V. Gilca, R.S. Tsang, P. DeWals. Invasive Meningococcal Disease in Quebec 8 Years After the Implementation of a Public Serogroup C Meningoccocal Immunization Program.
Présentation à la 29conférence de la European Society for Paediatric Infectious Diseases, en juin 2011, à La Haye, aux Pays-Bas.

2 Mayo Foundation for Medical Education and Research. Meningitis. Août 2008. Disponible à l'adresse : http://www.mayoclinic.com/health/meningitis/DS00118/DSECTION=symptoms. Consulté le 9 novembre 2011.

3 Schaffner, W. et al. The Changing Epidemiology of Meningococcal Disease Among US Children, Adolescents, and Young Adults. National Foundation for Infectious Diseases. November 2004. Disponible à l'adresse : http://www.nfid.org/pdf/meningitis/FINALChanging_Epidemiology_of_Meningococcal_Disease.pdf. Consulté le 2 juin 2011.

4 Health Protection Agency. Infectious Diseases: Meningococcal disease. Meningococcal Reference Unit isolates of Neisseria Menengitidis: England and Wales, by serogroup & epidemiological year, 1998/99-2008/09. Disponible et Relevé des maladies transmissibles au Canada (RMTC), avril 2009, volume 36, DCC-3.

5 Gilca, B. Lefebvre, A.-M. Bourgault, G. Deceuninck, V. Gilca, R.S. Tsang, P. DeWals. Invasive Meningococcal Disease in Quebec 8 Years After the Implementation of a Public Serogroup C Meningoccocal Immunization Program.
Présentation à la 29conférence de la European Society for Paediatric Infectious Diseases, en juin 2011, à La Haye, aux Pays-Bas.
6 Gilca, B. Lefebvre, A.-M. Bourgault, G. Deceuninck, V. Gilca, R.S. Tsang, P. DeWals. Invasive Meningococcal Disease in Quebec 8 Years After the Implementation of a Public Serogroup C Meningoccocal Immunization Program.
Présentation à la 29conférence de la European Society for Paediatric Infectious Diseases, en juin 2011, à La Haye, aux Pays-Bas. 

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.

Renseignements :

Valérie Dupuis
Fleishman-Hillard
Téléphone : 514-866-6776, poste 312
Valerie.dupuis@fleishman.ca
  Celeste Brown
Novartis Pharma Canada inc.
Celeste.brown@novartis.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.