La LQE : pour une application équitable

MONTRÉAL, le 27 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ) souhaite que monsieur David Heurtel, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), s'assure, dans le dossier de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM), que le processus entourant l'obtention du certificat d'autorisation sera basé sur la science et permettra de prendre une décision éclairée. Cette décision se doit d'être aussi juste et équitable envers l'ensemble des acteurs travaillants dans le secteur des matières résiduelles qu'ils proviennent du milieu privé ou public.

L'un des défis des municipalités est de gérer de façon responsable les matières résiduelles produites sur leur territoire. Il s'agit d'un dossier complexe auquel les municipalités et les entreprises en gestion des matières résiduelles, en tant que partenaires, ont dû s'adapter au fil des années. Rappelons que plusieurs entreprises privées œuvrant dans le secteur des matières résiduelles accompagnent un bon nombre de municipalités dans ce secteur d'activité, car ces entreprises ont l'expertise et les ressources pour investir en recherche et développement et dans les nouvelles technologies.

Ces entreprises sont toutes soumises aux mêmes normes, lois et règlements que la RGMRM, en ce qui concerne notamment les normes de rejets, la gestion du lixiviat et les exigences entourant la dispersion atmosphérique. Malgré tous ces défis, elles réussissent à agir de manière conforme. En effet, d'autres sites similaires dans la province ont les mêmes exigences et les paramètres sont bien respectés.

« Lorsqu'ils acceptent un contrat, nos membres ont pour objectifs de l'exécuter en assurant la sécurité du public, la santé et la sécurité des travailleurs et la protection de l'environnement. À ces fins, ils appliquent les technologies, les techniques et les méthodes qui permettent l'amélioration ou le maintien de la qualité de l'environnement, et ce tout en respectant la Loi sur la qualité de l'environnement. Nous voulons être des partenaires pour les municipalités afin de les aider à trouver des solutions concernant une saine gestion des matières résiduelles parce que notre expertise dans le domaine n'est plus à faire », a déclaré Richard Mimeau, directeur général du CETEQ.

À propos du CETEQ
Le Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ) est l'association patronale qui regroupe les entreprises privées des principaux secteurs de l'économie verte québécoise. Les membres du CETEQ œuvrent chaque jour, sur le terrain, à l'assainissement de l'environnement. Nos membres emploient plus de 15 000 travailleurs pour un chiffre d'affaires annuel de plus de 1,5 milliard de dollars.

Le CETEQ a pour mission la promotion du développement durable et de l'expertise du secteur privé dans l'industrie de l'environnement. Il encourage également des standards de performance élevés et un contexte d'affaires concurrentiel propice à l'innovation et au développement de nouvelles technologies vertes.

 

SOURCE Conseil des entreprises en technologies environnementales (CETEQ)

Renseignements : Noémie Vallet, Directrice - Communications et affaires publiques, Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ), Téléphone : 514 518-7822, Courriel : nvallet@ceteq.quebec

RELATED LINKS
http://ceteq.ca/

Profil de l'entreprise

Conseil des entreprises en technologies environnementales (CETEQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.