La Journée nationale des peuples autochtones au Jardin botanique de Montréal : une occasion unique de célébrer le rapprochement des peuples vivant sur le territoire québécois

MONTRÉAL, le 21 juin 2011 /CNW Telbec/ - Pour une troisième année consécutive, le Jardin botanique de Montréal, un Espace pour la vie, a accueilli la Journée nationale des peuples autochtones dans son Jardin des Premières-Nations. Cet événement à la fois symbolique et festif a débuté au son des tambours à mains, suivi de la prestation du groupe Tiotake, d'un chant d'honneur interprété par Sedalia Fazio, aînée de la nation mohawk et d'un poème par Joséphine Bacon, poétesse innue. Des représentants des communautés québécoises et autochtones ont ensuite formé un cercle de la fraternité pour allumer un feu de l'amitié et ainsi fêter le début du cycle solaire. Une rencontre interculturelle entre aînés québécois et autochtones complète les festivités.

Cet événement est une initiative de Terres en vues - Société pour la diffusion de la culture autochtone - et vise à créer des rapprochements et à renforcer les liens d'amitié entre les nations qui cohabitent sur le territoire québécois. « En ce 10e anniversaire du Jardin des Premières-Nations, le directeur général de l'Espace pour la vie, monsieur Charles-Mathieu Brunelle, se dit particulièrement heureux d'accueillir cet événement synonyme de rapprochement, de partage et d'échanges avec les Premières Nations. Cette journée se veut également une vitrine pour l'œuvre lauréate du concours Œuvre murale éphémère et, qui sait, de tremplin pour la carrière de cet artiste. »

Sans titre (Branche 8) - ou l'impact de la mainmise des humains sur la nature
À cette occasion, le Jardin botanique a inauguré l'œuvre de Simon M. Benedict, artiste de descendance abénaquise et lauréat 2011 de la 9e édition du concours Œuvre murale éphémère du Jardin botanique. Sans titre (Branche 8) est une installation sculpturale qui sera exposée sur le mur extérieur du pavillon du Jardin des Premières-Nations jusqu'à la fin octobre. Cette œuvre « dynamique » qui évolue et se transforme de jour en jour évoque la notion d'identité et la façon dont celle-ci se construit sous diverses influences, qu'elles soient ethniques, culturelles ou sociales. Elle répond tout à fait aux critères du concours Œuvre murale éphémère visant à permettre aux artistes amérindiens et inuits de toutes les disciplines d'exprimer leurs valeurs et leurs préoccupations à travers des œuvres qui s'inscrivent dans le temps non par leur durée, mais par leur puissance d'évocation.

Bien que sa pratique ait jusqu'à présent été axée davantage sur la vidéo et la photographie, Simon M. Benedict travaille de plus en plus avec le dessin et les installations sculpturales. Sa récente résidence en arts visuels au Banff Centre en Alberta lui a ainsi permis d'explorer de nouvelles directions dans sa démarche artistique et notamment, de créer l'installation sculpturale lauréate du concours Œuvre murale éphémère 2011. L'artiste a également participé à plusieurs expositions d'envergure, dont deux expositions individuelles en France, de même qu'à l'événement performance et exposition collective Gépèg : Souffles de résistance, au Centre d'art La Filature à Gatineau en 2009. Il a également été animateur spécialisé durant deux saisons consécutives au Jardin des Premières-Nations.

Enfin, rappelons que le Jardin Ohtehra, premier jardin « amérindien » recréé à l'extérieur de l'Amérique du Nord et inauguré en France l'an dernier a connu un tel succès auprès des médias et de la population qu'il a maintenant une vocation permanente. Conçu par le Jardin botanique de Montréal, le Jardin Ohtehra contribue au rayonnement de l'Espace pour la vie à l'échelle internationale.

Le Biodôme, l'Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium initient un mouvement audacieux, créatif et urbain qui repense le lien qui unit l'être humain à la nature. L'Espace pour la vie c'est aussi un lieu de

cocréation qui cultive une nouvelle façon de vivre, façonnée par les Montréalais et les citoyens du monde entier. Pour plus d'informations : espacepourlavie.ca.

Espace pour la vie : un lieu, un mouvement, un engagement 

SOURCE Espace pour la vie

Renseignements :

François Ouellet, préposé au marketing
514 872-3232
fouellet_2@ville.montreal.qc.ca
Anik Robichaud-Gauvin, préposée au marketing
514 868-3123
anik.robichaud-gauvin@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

Espace pour la vie

Renseignements sur cet organisme

VILLE DE MONTREAL - JARDIN BOTANIQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.