La Journée internationale de l'enfant marquée par des "proclamations" contre la prolifération de chaînes de garderies commerciales



    OTTAWA, le 20 nov. /CNW Telbec/ - Des parents et des éducatrices et
éducateurs à la petite enfance marquent la Journée internationale de l'enfant,
ce 20 novembre, en réclamant du Parlement canadien des mesures immédiates pour
stopper l'intrusion au Canada de chaînes de garderies étrangères. Ils
exhortent les députés à voter pour le projet de loi C-303, la Loi sur les
services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants.
    Cette loi, qui revient devant la Chambre des communes aujourd'hui pour
discussion et vote, prévoit que tout nouvel investissement du fédéral dans les
services de garde sera accessible aux seuls services de garde publics ou sans
but lucratif et servira uniquement à assurer le bien-être et l'épanouissement
des enfants. La loi évitera que les chaînes de garderies commerciales
"siphonnent" les impôts des contribuables canadiens pour garnir les poches de
leurs actionnaires.
    "Selon des rapports provenant d'Australie, dans ces chaînes, les tarifs
sont élevés, les salaires et conditions de travail sont médiocres et il y a
des cas de négligence d'enfants. Une étude menée par The Australia Institute
révèle qu'à comparer aux garderies communautaires, les ratios
éducatrice-enfants y sont plus élevés, la nourriture y est insuffisante et on
y consacre moins de temps aux enfants", explique Morna Ballantyne,
coordonnatrice de Code bleu pour les services de garde.
    Des activités se tiendront à Victoria, Vancouver, Edmonton, Winnipeg,
Toronto, Ottawa, Moncton et Halifax et culmineront dans une proclamation sur
la colline parlementaire à 15 heures aujourd'hui, avant la tenue du débat en
Chambre.
    "Par tout le pays, des groupes réclament du gouvernement fédéral qu'il
intervienne immédiatement pour empêcher la prise de contrôle étrangère des
garderies canadiennes et qu'il vote pour le projet de loi C-303", a dit Jody
Dallaire, présidente de l'Association canadienne pour la promotion des
services de garde à l'enfance.
    Les défenseurs des services de garde s'inquiètent à l'idée que la société
123 Busy Beavers Learning Centres se soit déjà installée en Alberta.
ABC Learning Centres, une entreprise australienne, exploite plus de
2 500 garderies en Australie, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en
Nouvelle-Zélande, en Chine et d'autres pays. "On nous dit que, dans ces pays,
ils ont ratissé le territoire de long en large et acheté toutes les garderies
sur leur passage. Ils les ont vidées de leurs équipements pour les remplacer
par leurs propres jouets et fournitures(TM). Ils ont introduit des listes de
contrôle et un "curriculum" complètement dépassé", a dit Sue Colley de Code
bleu.
    "La propriété étrangère de nos garderies mettra fin à notre rêve d'avoir
un système pancanadien de services de garde à l'enfance", a dit Jody Dallaire.
"En cette Journée internationale de l'enfant, reconnaissons que nos enfants et
nos familles méritent des services de garde de qualité et communautaires, pas
des garderies dirigées de l'étranger et à la manière d'un gigantesque
entrepôt".




Renseignements :

Renseignements: Shellie Bird, (613) 233-0228; Jody Dallaire, (506)
878-8666; Sue Colley, (647) 224-4006; www.garderiespubliques.ca

Profil de l'entreprise

CODE BLEU POUR LES SERVICES DE GARDE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.