La grippe porcine menace de se propager aux pays dont les services de santé sont insuffisants



    MISSISSAUGA, ON, le 29 avr. /CNW/ - Selon l'avertissement lancé mercredi
par Vision Mondiale, la propagation de la grippe porcine aux pays en
développement qui manquent de ressources pour déceler l'éclosion de la maladie
ou pour traiter les personnes infectées pourrait s'avérer désastreuse.
    Alors que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a relevé à 4(1) le
niveau d'alerte pandémique, le directeur des soins médicaux d'urgence de
Vision Mondiale, le Dr Mesfin Teklu, a dit que, dans les pays pauvres où
l'accès aux soins de santé essentiels est insuffisant, la population est
susceptible, plus que dans les pays développés, de souffrir de nouveaux virus
comme celui de la grippe porcine.
    "Au cours des six dernières années, aucun des 257 décès attribuables à la
grippe aviaire n'est survenu dans un pays développé(2)", selon le Dr Teklu.
"Par contre, c'est dans des pays comme l'Indonésie, le Myanmar et le
Bangladesh où les systèmes et les structures de santé sont insuffisants, que
des gens ont succombé à l'affection."
    "Tant la grippe aviaire que la grippe porcine ont fait ressortir
l'importante faille dans la lutte que mène le monde contre ces menaces pour la
santé. Bien que, sous la direction et la coordination de l'OMS, nous
disposions de mécanismes efficaces pour détecter l'affection à l'échelle
mondiale, la capacité des pays de juguler une pandémie à l'intérieur de leurs
frontières varie énormément, ce qui comporte bien des risques", a-t-il ajouté.
    A l'heure actuelle, les éclosions confirmées et suspectées de grippe
porcine surviennent dans des pays qui jouissent d'un système de santé publique
relativement efficace. Vision Mondiale craint que le virus ne se propage aux
pays en développement dont le système de santé est déficient, comme le
Guatemala et El Salvador.
    Le Dr Teklu a poursuivi : "Dans les pays pauvres, comme le Honduras, le
Kenya et le Cambodge, où la protection en matière de santé est inadéquate, la
capacité des Etats de réagir à la menace est sérieusement compromise par
l'incapacité de déceler de façon efficace la propagation de la maladie, de
tirer parti des structures de soins de santé capables de renseigner la
population à l'égard des risques et d'encourager un changement de
comportements, ou de distribuer les médicaments essentiels contre le virus".
    Chaque année, plus de neuf millions d'enfants meurent de causes
évitables, de sorte que la protection de la santé des enfants devrait être une
pierre angulaire vitale du programme d'action en faveur du développement. Quoi
qu'il en soit, de nombreux donateurs à l'échelle mondiale n'ont pas encore
fourni le financement ni l'aide promis au profit de la santé. De plus, de
nombreux gouvernements nationaux n'accordent pas la priorité aux soins de
santé essentiels dans leur pays, ne renforcent pas les systèmes de santé
communautaires ni ne sensibilisent leur population aux gestes simples et
efficaces pour la santé qui pourraient sauver quantité de vies.
    Selon le Dr Teklu, "avec la grippe porcine, nous avons la preuve que la
prestation de soins de santé de qualité à l'échelle nationale constitue
actuellement un enjeu mondial qui doit être abordé comme tel. Parallèlement
aux mesures prises pour contrer la crise actuelle, la communauté
internationale doit porter une attention immédiate à la mise en oeuvre et au
renforcement de systèmes de santé solidement ancrés dans les collectivités.
Nous nous assurerons ainsi que, lorsque de telles menaces pour la santé
surgiront, nous pourrons réagir efficacement à titre de communauté mondiale."
    En partenariat avec l'OMS et d'autres organismes, Vision Mondiale se
prépare en vue d'une éventuelle propagation à l'échelle mondiale. L'organisme
sensibilise également son personnel partout dans le monde aux mesures de
précaution, au moyen des lignes directrices exhaustives qu'il a élaborées au
cours des dernières années en préparation à une pandémie internationale.

    
    Notes à l'intention des rédacteurs :
    -   (1) Transmission de personne à personne et épidémie à l'échelle d'une
        collectivité.

    -   (2) 
http://www.who.int/csr/disease/avian_influenza/country/cases_table_2009_04_23/
en/index.html

    -   Mesfin Teklu Tessema, spécialiste des soins de santé d'urgence,
        équipe mondiale d'intervention rapide, Vision Mondiale International.
        Etabli à Nairobi, au Kenya. Mesfin Teklu, M.D., MAHA, est responsable
        de la coordination des programmes de santé et de nutrition de
        l'équipe d'aide humanitaire d'urgence de Vision Mondiale et des
        mesures d'intervention en cas de catastrophe.

    -   Vision Mondiale est un organisme humanitaire chrétien de secours, de
        développement et de défense des droits aidant les enfants, les
        familles et les communautés à combattre la pauvreté et l'injustice.
        Vision Mondiale aide toute personne sans égard à la religion, à la
        race, au caractère ethnique ou au sexe.
    





Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec:
Janie Mercky, Tél.: (514) 846-5607, Cell.: (514) 562-8023,
janie.mercky@porternovelli.com

Profil de l'entreprise

Vision Mondiale Canada

Renseignements sur cet organisme

VIRUS DE LA GRIPPE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.