La GRC saisit de l'équipement illégal de télévision par satellite



    LONDON, ON, le 11 févr. /CNW/ - Le 10 février 2009, la Section de
l'exécution des lois fédérales du Détachement de London, Gendarmerie royale du
Canada, a exécuté un mandat de perquisition dans un commerce de la Ville
d'Aylmer et cette perquisition a permis de saisir un certain nombre d'articles
liés au piratage de signaux de télévision par satellite, piratage d'envergure
commerciale. L'enquête est effectuée dans le cadre du Projet ODOWN, projet
mené par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) afin de combattre le piratage
de signaux de télévision par satellite.
    Dans le cadre de cette même enquête, une autre perquisition avait été
effectuée plus tôt en janvier dans une résidence des environs de London. A la
suite de cette perquisition, des agents de la GRC avaient saisi un certain
nombre d'articles liés au piratage de signaux de télévision par satellite
d'envergure commerciale. Même si ces deux perquisitions ont été effectuées
dans le cadre d'une même enquête, les deux cas n'étaient pas liés.
    Dans les deux cas, la GRC accuse les suspects d'avoir modifié des
récepteurs légitimes afin de recevoir des signaux encodés de Bell Express Vu
et d'autres diffuseurs de télévision par satellite et de revendre par la suite
les récepteurs modifiés.
    Larry HUDSON de Tillsonburg, en Ontario, et Shan Qin ZHANG de London, en
Ontario, ont été accusés, en vertu de la Loi sur la radiocommunication,
d'avoir modifié et vendu de l'équipement de télévision par satellite. Toute
personne reconnue coupable d'une telle infraction est passible d'une peine
d'emprisonnement maximale d'un an ou d'une amende d'un montant maximal de    
5 000 $ ou des deux.
    Larry HUDSON doit comparaître à Aylmer le 23 mars 2009.
    Shan Qin ZHANG doit comparaître à London le 13 février 2009.
    "Le piratage de signaux de télévision par satellite n'est pas un crime
sans victimes. Il prive les artistes et les diffuseurs canadiens de millions
de dollars en revenus, et menace des emplois canadiens", a déclaré
l'inspecteur Dwight Blok, agent responsable du Détachement de London de la
GRC. "Le piratage de signaux de télévision par satellite représente également
une réelle menace pour la sécurité publique. Il a été prouvé que les signaux
émis ou diffusés par de l'équipement piraté causent des interférences avec les
systèmes de communication dont se servent les compagnies aériennes, les unités
de recherche et de sauvetage et les corps policiers."
    La GRC est déterminée à poursuivre des actions coercitives envers les
entreprises qui vendent de l'équipement de décodage illégal.





Renseignements :

Renseignements: Caporal Darren Morgan, Section de l'exécution des lois
fédérales, Détachement de London, GRC, Division O, Bureau: (519) 645-4329
poste 230, Cell.: (519) 777-9035


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.