La FSSS-CSN en campagne pour la prévention en santé et sécurité au travail



    MONTREAL, le 7 oct. /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des
services sociaux (FSSS-CSN), qui regroupe près de 110 000 syndiqué-es dans le
secteur public de la santé, entreprend dès aujourd'hui, une importante
campagne de formation visant à sensibiliser ses syndicats affiliés sur
l'urgence de faire de la prévention en santé et sécurité au travail.
    Subventionnés par la Commission de la santé et de la sécurité du travail
(CSST), environ 800 délégués ainsi que des conseillers syndicaux suivront une
formation d'une journée sur différents aspects de la santé et de la sécurité.
Les formations, qui débute aujourd'hui dans la région des Laurentides, se
poursuivront jusqu'en décembre dans l'ensemble du Québec. Parmi les thèmes
abordés figurent les infections nosocomiales et les moyens de les combattre,
la violence à l'égard des travailleuses et des travailleurs de la santé ainsi
que le rôle et la mise en place des comités paritaires pour réduire le nombre
d'accidents et de maladies professionnelles.

    Trop d'accidents et de maladies professionnelles

    Selon les données les plus récentes de la CSST, pas moins de
12 031 lésions professionnelles ont été déclarées dans le secteur des affaires
sociales en 2006, entraînant des indemnisations de près de 60 millions de
dollars. Parmi les types d'établissements publics présentant un nombre élevé
de lésions, on note les centres hospitaliers de courte durée, les centres
d'hébergement, les CLSC et le secteur des soins préhospitaliers d'urgence.
    "Le fait que les établissements font très peu de prévention pour réduire
le nombre de lésions entraîne des impacts souvent graves sur la santé et la
vie de milliers de travailleuses et de travailleurs", soutient Nathalie
Picard, responsable du dossier santé et sécurité à la FSSS-CSN. "Ce qui
inquiète davantage, ajoute-t-elle, c'est que cette inaction peut aussi
engendrer des poursuites criminelles contre un employeur mais aussi contre un
syndicat".

    La prévention plutôt que les poursuites au criminel

    A la suite de la mort de 26 mineurs en Nouvelle-Ecosse en 1992, le
gouvernement fédéral a amendé le Code criminel canadien de manière à viser
directement les manquements en matière de santé et de sécurité au travail.
Entrées en vigueur le 31 mars 2004, les modifications au Code criminel
permettent désormais au procureur général du Québec de porter plainte et
d'intenter des poursuites contre une organisation et leurs dirigeants, qu'ils
soient des représentants de l'employeur ou du syndicat.
    "Il est plus que temps que les directions d'établissements placent la
prévention au coeur des interventions en santé et sécurité du travail, en
favorisant la création de comités paritaires avec les syndicats et la mise en
place de la fonction de préventionniste. Le gouvernement doit aussi intervenir
pour faire du réseau de la santé un secteur prioritaire d'intervention, comme
le prévoit la Loi sur la santé et la sécurité du travail dans les domaines de
la construction et des mines au Québec", fait valoir Nathalie Picard.

    La FSSS est affiliée à la Confédération des syndicats nationaux (CSN),
laquelle représente plus de 300 000 syndiqué-es présents dans tous les
secteurs d'activités au Québec.




Renseignements :

Renseignements: François Forget, conseiller à l'information de la
FSSS-CSN, (514) 949-1430; Source: Fédération de la santé et des services
sociaux (FSSS-CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.