La FQM réclame que le caractère communautaire des projets éoliens soit prédominant sur le prix



    QUEBEC, le 27 juin /CNW Telbec/ - La Fédération Québécoise des
Municipalités (FQM) réclame, dans une lettre envoyée aujourd'hui au ministre
des Ressources naturelles et de la Faune, M. Claude Béchard, que le caractère
communautaire des projets du bloc de 250 MW d'énergie éolienne soit mis en
valeur dans la grille d'appel d'offres que préparera Hydro-Québec, afin
d'éviter que le prix ne soit un facteur prépondérant de sélection des projets.
La Fédération Québécoise des Municipalités dépose aujourd'hui sa réaction au
projet de règlement sur l'énergie éolienne communautaire, publié dans la
Gazette officielle du Québec du 14 mai dernier.
    "Si la grille de sélection des projets accorde un nombre important de
points pour le prix, l'objectif initial d'éviter une compétition néfaste entre
les municipalités, les MRC, les coopératives et les autres acteurs du milieu
passera à côté de la cible. La FQM tient à réitérer son souhait que les
projets soient sélectionnés en fonction de leur caractère communautaire, et
non sur la base du prix. Il importe que le gouvernement envoie une indication
en ce sens à Hydro-Québec afin que cela se concrétise dans la grille
d'évaluation des projets", soutient le président de la FQM, M. Bernard
Généreux.
    M. Généreux rappelle que la FQM a toujours privilégié, dans le cadre de
ses discussions avec le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, un
programme d'achat garanti à prix déterminé et sans limite quant au nombre de
mégawatts. "La position de la FQM a été rejetée à la table de travail pilotée
par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, qui a finalement
opté pour un appel d'offres assorti d'un prix plafond", explique M. Généreux.
    "La FQM est très inquiète à propos du prix fixé par le gouvernement de
9,5 cents par kilowattheure parce que ce choix ne semble pas reposer sur des
bases solides et objectives. Il y a de fortes chances que les meilleurs sites
soient déjà réservés et que ceux restant nécessitent un prix supérieur pour
être rentables. Cette façon de faire pourrait, ultimement, entraîner des
conséquences financières regrettables dans plusieurs milieux", souligne M.
Généreux. Dans cette optique, la FQM souhaite que la détermination d'un prix
plafond soit révisée en fonction d'une analyse réaliste du marché et du cadre
dans lequel se réaliseront les projets.
    D'ailleurs, la Fédération souhaite que, dans le cas des partenariats
entre des municipalités ou des MRC et des communautés autochtones, une plus
grande flexibilité soit accordée en ce qui a trait à la taille maximale des
projets.
    Aussi, la FQM estime que le niveau de contenu québécois devrait être
considéré lors de l'appréciation des projets. Dans cette perspective, un
pourcentage plus élevé que le minimum requis de 60% pourrait se mériter une
bonification dans la grille de pointage.
    Finalement, la FQM s'estime tout de même satisfaite de constater que les
municipalités locales et régionales auront la responsabilité de statuer sur le
caractère communautaire ou non des projets. De par leur mission de
développement socioéconomique et leur mandat de veiller au meilleur intérêt
des citoyens de leur territoire, les instances municipales lui apparaissent
comme étant les mieux outillées pour accomplir cette tâche. De plus, la FQM
est également heureuse de constater qu'un traitement privilégié sera accordé
aux projets au sein desquels le milieu municipal sera impliqué.
    "Les municipalités nourrissent de grandes attentes à l'égard des projets
éoliens communautaires. La FQM espère, que le ministère des Ressources
naturelles et de la Faune tiendra compte de ses recommandations,
particulièrement en ce qui concerne l'établissement du prix plafond et les
critères de sélection des projets. Nous croyons fermement que le succès de
l'appel d'offres en dépend, car si les conditions ne permettent pas le
développement de projets structurants en région, les communautés qui auront
déployé des énergies se sentiront flouées par l'exercice", affirme
M. Généreux.

    La Fédération Québécoise des Municipalités a pour mandat d'informer, de
soutenir et de conseiller les municipalités dans leurs rôles et leurs
responsabilités. Elle représente 920 municipalités de même que la presque
totalité des MRC. La FQM, dont le rayonnement s'étend à plus de 85 % du
territoire habité québécois, s'appuie sur une force de 7000 élus.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Belzile, Conseillère en communication,
Fédération Québécoise des Municipalités, (418) 651-3343, Cell.: (418)
951-5903, Sans frais: 1-866-951-3343

Profil de l'entreprise

Fédération Québécoise des Municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.