La FQM marque des points pour le développement des territoires



    QUEBEC, le 25 sept. /CNW Telbec/ - Les nombreuses annonces
gouvernementales effectuées aujourd'hui, par le premier ministre du Québec,
M. Jean Charest, et la ministre des Affaires municipales et des Régions,
Mme Nathalie Normandeau, sont accueillies avec satisfaction par la Fédération
Québécoise des Municipalités (FQM) qui voit, particulièrement dans le cas du
Plan d'action pour les municipalités dévitalisées et du programme Communautés
rurales branchées, des gains majeurs qui contribueront au développement des
territoires québécois et témoignent des fruits que portent les actions
réalisées par la FQM au cours des dernières années.
    La FQM attendait avec impatience le plan d'action sur les municipalités
dévitalisées dont le dévoilement a été remis à plusieurs reprises au cours de
la dernière année. L'injection de 50 M$ sur cinq ans, dont 38 M$ seront dédiés
à la bonification du Fonds de soutien aux territoires en difficulté et au
Fonds d'aide aux municipalités mono-industrielles et 12 M$ pour la région
Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, constitue un premier pas en vue de trouver une
solution qui permettrait de relancer ces milieux aux prises avec différents
problèmes, comme un fort taux de chômage, la perte de services de proximité et
un bilan démographique négatif. La démarche gouvernementale est certes
intéressante et il conviendra d'en évaluer les résultats dans les six
prochains mois.
    Le président de la FQM, M. Bernard Généreux, a indiqué qu'il entendait
maintenant talonner le gouvernement afin que l'argent soit disponible le plus
rapidement possible pour les projets émanant des milieux. "L'aide aux
municipalités dévitalisées doit se faire à l'enseigne de l'efficacité, de la
rapidité et du respect de la capacité de payer des communautés. Sortons-nous
enfin des contrôles tatillons de la machine gouvernementale et des validations
par quatre ou cinq ministères qui bloquent l'initiative et tuent
l'innovation", a-t-il lancé dans son discours prononcé lors de l'ouverture du
congrès.
    Pour la FQM, le modèle à suivre en la matière est certainement celui de
la Politique nationale de la ruralité dont la FQM a été l'un des instigateurs
avec Solidarité rurale du Québec. A preuve, rappelons que les 86 M$ injectés
dans les pactes ruraux ont généré jusqu'à maintenant des investissements de
521 M$ et ont permis la réalisation de milliers de projets innovateurs à la
grandeur du Québec. Comme c'est le cas pour les pactes ruraux, la FQM fait
valoir que les sommes dévolues aux municipalités dévitalisées doivent aller à
des projets de proximité pensés par et pour les acteurs locaux.
    Le dévoilement du programme Communautés rurales branchées constitue, aux
yeux de la FQM, une réponse à ses nombreuses dénonciations quant à la
situation des centaines de municipalités où le service Internet haute vitesse
n'est toujours pas accessible à l'ensemble des résidents.
    Le montant de 24 M$ est évidemment le bienvenue. Compte tenu du retard
qui a déjà été pris dans ce dossier, la FQM souhaite que les délais de
réalisation soient réduits au minimum et s'emploiera à travailler en ce sens
avec le gouvernement. Comme le souligne le président Bernard Généreux,
"Internet haute vitesse est pratiquement devenu un service aussi essentiel que
l'électricité".
    La FQM souhaite également que le gouvernement fédéral ajoute sa
contribution à l'effort mis de l'avant pour brancher l'ensemble des
territoires québécois. Elle compte d'ailleurs rappeler cette demande aux
candidats Lawrence Cannon (Parti conservateur), Denis Paradis (Parti libéral),
Thomas J. Mulcair (Nouveau parti démocratique) et Mario Laframboise (Bloc
québécois), lorsque ceux-ci présenteront des discours en clôture de ses
assises, le samedi 27 septembre, au Centre des congrès de Québec.

    La Fédération Québécoise des Municipalités a pour mandat d'informer, de
soutenir et de conseiller les municipalités dans leurs rôles et leurs
responsabilités. Elle représente 915 municipalités de même que la presque
totalité des MRC. La FQM, dont le rayonnement s'étend à plus de 85 % du
territoire habité québécois, s'appuie sur une force de 7000 élus.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Belzile, Rédactrice, Conseillère en
communication, Fédération Québécoise des Municipalités, Cell.: (418) 951-5903;
Dany Rousseau, Directeur des communications, Fédération Québécoise des
Municipalités, Cell.: (418) 955-7001

Profil de l'entreprise

Fédération Québécoise des Municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.