La FPJQ condamne les actes violents contre Quebecor

MONTRÉAL, le 11 févr. /CNW Telbec/ - La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) condamne les actes violents qui ont été posés hier contre le siège social de Quebecor Media dans le Vieux Montréal.

Une cinquantaine de manifestants ont fait irruption dans l'édifice où ils ont lancé une bombe fumigène qui en a forcé l'évacuation. D'après le communiqué de l'Association générale des étudiants du cégep du Vieux-Montréal qui revendique cette action, les protestations visaient «l'idéologie libertarienne» et la convergence des médias de Quebecor.

La FPJQ critique également cette convergence qui diminue la diversité de l'information, mais elle réprouve fermement les moyens utilisés par les manifestants contre le groupe de presse.

Dans une démocratie, on ne s'en prend pas à la presse en posant de tels gestes. Les attaques physiques contre les médias sont la marque des régimes répressifs. Elles font reculer la cause qu'on défend au lieu de la faire avancer.

Le débat sur la concentration de la presse et la convergence des médias doit s'accentuer et préoccuper toute la société, mais il doit se faire de manière civilisée et sans violence.

SOURCE FEDERATION PROFESSIONNELLE DES JOURNALISTES DU QUEBEC

Renseignements :

Brian Myles, président, 514 262-2860


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.