La forêt boréale, la chambre forte qui renferme le carbone de la planète



    Une analyse cartographique révolutionnaire étudie le carbone dans les
    tourbières, le pergélisol et le sol de la forêt boréale canadienne

    L'analyse cartographique détaillée est disponible au
    http://www.interboreal.org/globalwarming/.

    OTTAWA, le 7 déc. /CNW Telbec/ - Une coalition de groupes
environnementaux a publié aujourd'hui une analyse cartographique soulignant
l'importance de la forêt boréale canadienne, qui constitue l'un des plus
importants puits de carbone de la planète.
    Cette analyse déterminante repose sur trois cartes détaillées illustrant
la concentration et la distribution du carbone dans les tourbières et le
pergélisol et du carbone organique dans les sols de la forêt boréale
canadienne.
    "La forêt boréale est au carbone ce que Fort Knox est à l'or", déclare
Jeff Wells, scientifique principal à l'IBCC. "C'est un réservoir de carbone
d'importance mondiale, qui a mis des milliers d'années à se constituer. Les
cartes publiées aujourd'hui précisent les lieux et la façon dont ces réserves
vitales de carbone se distribuent dans l'ensemble du Canada. Nous devons tout
faire pour qu'elles demeurent intactes."
    La forêt boréale, qui représente 50 pour cent de ce qui reste de forêts
vierges sur la planète et qui s'étend, juste sous le cercle polaire, à travers
le Canada, l'Alaska, la Russie et la Scandinavie, constitue le plus grand
puits de carbone terrestre de la planète. La forêt boréale abrite 22 pour cent
de la totalité du carbone emmagasiné à la surface de la planète. Cela est dû
en grande partie au fait que, dans les climats boréaux, les températures
froides ralentissent le processus de décomposition, ce qui produit des sols
organiques profonds, âgés ici de milliers d'années.
    Scott Goetz, scientifique principal au Woods Hole Research Center,
remarque : "Cette analyse cartographique fournit des renseignements cruciaux
qui serviront à la modélisation du rôle des écosystèmes boréal et arctique, et
de leur apport au système climatique de la planète." Les vastes étendues
forestières et les tourbières de la forêt boréale canadienne abritent environ
186 milliards de tonnes de carbone, soit l'équivalent des émissions mondiales
de gaz carbonique produites par la combustion de combustibles fossiles pendant
27 ans. Global Forest Watch Canada a réalisé l'analyse pour le compte de
l'International Boreal Conservation Campaign (IBCC), après avoir disséqué les
nombreuses données scientifiques et gouvernementales sur la région.
    Cette accumulation considérable à l'échelle mondiale est attribuable à
trois facteurs clés :

    Les plus grandes tourbières du monde

    Il est admis généralement que les tourbières sont extrêmement importantes
 pour l'emmagasinage du carbone, puisqu'elles peuvent contenir au moins six
fois plus de carbone par hectare que les sols minéraux forestiers. Le Canada
est le pays qui présente la plus vaste superficie de tourbières : elles
comptent pour 12 pour cent de ses terres émergées. La carte publiée
aujourd'hui montre les immenses tourbières boréales qui s'étendent vers
l'ouest à partir du Québec et du Labrador, jusqu'à la vallée du Mackenzie,
avec d'importantes concentrations dans le nord de l'Ontario et du Manitoba.

    Les vastes étendues de pergélisol sont cruciales pour l'accumulation de
    carbone

    Le pergélisol (le sol gelé en permanence des régions arctiques) occupe
environ 25 pour cent de la zone continentale de la planète et 50 pour cent des
terres émergées du Canada. La carte du pergélisol publiée aujourd'hui révèle
que les parties nordiques de la forêt boréale canadienne, notamment la zone
boréale occidentale, sont couvertes d'immenses étendues de pergélisol riche en
carbone. "Le carbone gelé dans le pergélisol canadien (qui couvre environ le
tiers de la zone boréale) est l'un des plus grands puits de carbone de
l'Amérique du Nord, déclare David Schindler, professeur de biologie à
l'Université de l'Alberta, à Edmonton. C'est, en quelque sorte, une chambre
forte, qui renferme l'une des ressources les plus précieuses et les plus
déterminantes pour nous permettre d'agir sur les changements climatiques."

    Les sols boréaux sont riches en carbone

    La troisième carte illustre la distribution des dépôts de carbone dans
les sols boréaux canadiens. Elle indique plusieurs concentrations importantes
de carbone, réparties dans tout le Canada. Près de 90 pour cent du carbone
organique emmagasiné dans les sols canadiens se trouve dans les écosystèmes de
la forêt boréale et de la toundra.

    La région boréale canadienne essentielle à la vie de la planète

    "La zone boréale canadienne constitue manifestement un système vital pour
la planète, à cause de son rôle primordial dans l'emmagasinage du carbone,
déclare Susan Casey-Lefkowitz, directrice du programme du Natural Resources
Defense Council pour le Canada. Tout le monde s'entend pour dire que la
solution au réchauffement climatique passe par la réduction des émissions (de
gaz à effet de serre) et l'arrêt de la déforestation. Il est évident que la
destruction progressive des sables bitumineux et les émissions de carbone qui
lui sont associées en Alberta nuiront considérablement à l'atteinte des
objectifs que le Canada s'est fixés dans le cadre des accords de Kyoto. Nous
souhaitons que le gouvernement du Canada réduise les émissions dues à
l'extraction des sables bitumineux, qu'il continue de mettre en place des
mesures pour protéger la forêt boréale et qu'il reconnaisse la valeur de
celle-ci, à l'échelle mondiale, comme puits de carbone."

    L'élan écologique du gouvernement canadien

    La nouvelle analyse cartographique de la forêt boréale paraît deux
semaines à peine après que le gouvernement canadien a fait deux annonces
importantes au sujet de la région boréale. Le 21 novembre, le gouvernement
fédéral a en effet annoncé que 25 millions d'acres de terre seraient protégés
dans les Territoires du Nord-Ouest, dans la zone boréale canadienne, et la
semaine dernière, dans un discours mémorable, le gouvernement provincial de
l'Ontario s'est engagé à "collaborer avec les communautés autochtones et
nordiques du Grand Nord ontarien afin d'élaborer un plan de protection de la
forêt boréale - qui joue un rôle clé dans la lutte contre les changements
climatiques".
    Les gestes posés par le gouvernement canadien ont été bien accueillis par
les groupes environnementaux, au Canada comme aux Etats-Unis. Larry Innes,
directeur général de l'Initiative boréale canadienne, observe : "Le geste du
gouvernement pour protéger 25 millions d'acres de forêt boréale au Canada, de
même que l'engagement de l'Ontario, représentent des exemples d'action à poser
pour protéger ce dépôt de carbone dont l'importance est primordiale."

    Forêt boréale au Bali

    Même si l'agenda de la conférence sur les changements climatiques du Bali
porte sur la déforestation et la dégradation de la forêt tropicale, les partis
présents à la conférence élaboreront également un plan pour l'année 2008 pour
discuter des lois forestières des pays industrialisés. Chris Henschel,
Directeur National de la conservation et des changements climatiques pour la
Société pour la nature et les parcs du Canada, affirme : "Les pays
industrialisés ont besoin de changer les lois d'après le Protocol de Kyoto
pour garantir que le carbone emmagasiné dans les écosystèmes comme la forêt
boréale soit à l'écart de la dégradation causée par les activités
industrielles."

    Evénement à venir - Le samedi 8 décembre

    La nouvelle Analyse cartographique de la forêt boréale sera lancée
officiellement à 16 h, le samedi 8 décembre 2007, à l'occasion des activités
parallèles de la Journée de la forêt de l'IBCC, à l'hôtel Ayodya Resort, dans
le cadre de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui
se déroule à Nusa Dua, à Bali, en Indonésie. Pour obtenir de plus amples
renseignements et la documentation complète, rendez-vous au
http://www.interboreal.org/globalwarming/.




Renseignements :

Renseignements: ou pour organiser une entrevue, veuillez contacter: Pour
les Etats-Unis et le Canada: Larry Innes, directeur général, Initiative
boréale canadienne, (613) 230-4739, poste 226 (bureau),
linnes@borealcanada.ca; Peter Lee, directeur général, Global Forest Watch
Canada, (780) 914-6241 (cellulaire), peter@globalforestwatch.ca; Anne
Lévesque, directrice générale, Société pour la nature et les parcs du Canada
(SNAP), (613) 569-7226, poste 228 (bureau), alevesque@cpaws.org; Jeff Wells,
biologiste spécialisé en conservation, International Boreal Conservation
Campaign, (207) 458-8492 (cellulaire), jeffwells@gwi.net; David Schindler,
professeur de biologie, Université de l'Alberta, (780) 492-1291 (bureau),
d.schindler@ualberta.ca; Charles Tarnocai, chercheur scientifique, Agriculture
et Agroalimentaire Canada, (613) 759-1857, tarnocaict@agr.gc.ca; Pascal
Badiou, chercheur scientifique, Institut de recherche sur les terres humides
et la sauvagine, Canards Illimités Canada, (204) 467-3277, p_badiou@ducks.ca;
Pour le Bali, en Indonésie: Susan Casey-Lefkowitz, avocate principale et
directrice du programme du NRDC pour la forêt boréale, Natural Resources
Defense Council, (646) 287-6225 (cellulaire), sclefkowitz@nrdc.org; Scott
Goetz, scientifique principal, Woods Hole Research Center, (508) 540-9900,
poste 130 (bureau), sgoetz@whrc.org; Chris Henschel, Directeur national de la
conservation et des changements climatiques, Société pour la nature et les
parcs du Canada (SNAP), +62 81 338 979 608 (local number in Bali),
chenschel@cpaws.org; Sue Libenson, Directrice des médias, International Boreal
Conservation Campaign (IBCC), sue@interboreal.org; Tzeporah Berman,
ForestEthics, (604) 313-4713 (Cellulaire au Bali), tzeporah@forestethics.org

Profil de l'entreprise

Initiative boréale canadienne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.