La Fondation Trudeau accorde 2,25 M$ à quinze étudiants canadiens au doctorat



    MONTREAL, le 19 juin /CNW/ - La Fondation Pierre Elliott Trudeau a
annoncé aujourd'hui que sa communauté de lauréats, de mentors et de boursiers
Trudeau venait de s'accroître avec l'ajout d'un nouveau groupe de quinze
étudiants canadiens au doctorat qui recevront chacun une bourse d'une valeur
pouvant atteindre 150 000 $. En plus de cette bourse, chaque doctorant
bénéficiera de l'appui d'un mentor Trudeau, un professionnel chevronné, et
participera activement à un réseau multidisciplinaire de chercheurs et de
décideurs.
    "Les boursiers Trudeau sont constamment à l'avant-garde dans leur
approche des questions de politiques publiques, de droits de la personne et de
citoyenneté, a déclaré Roy L. Heenan, président du conseil d'administration de
la Fondation Trudeau. Les boursiers Trudeau 2007 innovent dans leur domaine
respectif, et possèdent les idées ainsi que les compétences nécessaires pour
susciter des changements à l'échelle locale, nationale, voire mondiale."
    Avec des thèmes qui vont des risques pour la santé encourus par les
personnes qui vivent du recyclage des déchets, aux relations entre les enfants
pris en charge par la protection de la jeunesse et les familles d'accueil, ou
aux moyens de stimuler et de soutenir l'apparition de leaders féminins dans
les groupes vulnérables, les recherches en profondeur des boursiers Trudeau
permettent d'accroître notre compréhension des grands enjeux de société et
d'améliorer les pratiques sociales et les politiques publiques.

    
    Les boursiers 2007 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau sont :

    -   Alexander Aylett (géographie, Université de la Colombie-Britannique)
        analyse les politiques environnementales municipales afin de mettre
        en lumière les synergies possibles entre les impératifs
        environnementaux, sociaux et économiques.

    -   Sherri Brown (science politique, Université Simon Fraser) s'intéresse
        au modèle de partenariats public-privé à l'échelle mondiale
        susceptible d'accroître l'accès aux médicaments anti-VIH/sida.

    -   Elaine Craig (droit, Université Dalhousie) étudie le principe de
        droits universels de la personne ainsi que les raisons pour
        lesquelles différentes cultures n'ont pas la même interprétation de
        ce principe.

    -   Laura Crawford (études anglaises et cinématographiques, Université de
        l'Alberta) s'intéresse, par le biais d'oeuvres de fiction
britanniques
        et américaines, à la façon dont les personnes transgenres évoluent
        dans un espace public conçu jusqu'alors pour des catégories fixes
        hommes-femmes.

    -   Jessica Dempsey (géographie, Université de la Colombie-Britannique)
        remet en question la viabilité de projets environnementaux axés sur
        le marché : les collectivités peuvent-elles, en échangeant des
        projets de conservation, compenser la perte d'une espèce par la
        sauvegarde d'une autre ?

    -   Sarah Kamal (communication et études médiatiques, London School of
        Economics) étudie le rôle joué par les médias de l'Afghanistan de
        l'après-talibans en ce qui a trait à la question de l'égalité entre
        les sexes.

    -   Kristi Kenyon (science politique, Université de la Colombie-
        Britannique) aborde la question de la persécution liée à la
        séropositivité, soulignant les liens entre santé, droits de la
        personne et migration forcée.

    -   Joshua Lambier (littérature anglaise, Université de Western Ontario)
        s'intéresse aux droits de la personne à travers la littérature de la
        période romantique.

    -   Jennifer Langlais (droit, Université Harvard) s'intéresse à la
        diversité culturelle et à l'égalité afin d'apaiser les tensions qui
        existent entre, d'un côté, les aspirations à l'égalité des minorités
        ethniques et religieuses et, de l'autre, le droit à la liberté de
        leurs membres les plus vulnérables.

    -   Myles Leslie (criminologie, Université de Toronto) étudie les
        facteurs de risques, publics et institutionnels, influant sur les
        décisions des coroners et des enquêteurs quant aux décès qui
        devraient faire l'objet d'une enquête policière, d'une enquête
        publique ou d'une loi corrective.

    -   Leah Levac (études interdisciplinaires, Université du Nouveau-
        Brunswick) s'intéresse à la façon dont des adolescentes peuvent
        devenir des leaders dans leur communauté, et ce, malgré des
        conditions sociales adverses, notamment l'inégalité des revenus et
        l'analphabétisme, nuisant parfois à leur santé.

    -   Jason Morris-Jung (études environnementales, Université de la
        Californie, Berkeley) étudie les conflits sociaux et politiques liés
        aux ressources naturelles et à la conservation de l'environnement en
        Asie du Sud-Est.

    -   Emily Paddon (relations internationales, Université d'Oxford) étudie
        les interventions autorisées par l'ONU et la façon dont les forces
        onusiennes peuvent s'interposer entre des belligérants tout en
        protégeant les populations civiles.

    -   Geneviève Pagé (service social, Université de Montréal) se penche sur
        les relations entre les enfants pris en charge par la protection de
        la jeunesse et les familles d'accueil.

    -   Kate Parizeau (géographie, environnement et santé, Université de
        Toronto) examine les risques, pour l'environnement et la santé,
        auxquels sont exposés les recycleurs parallèles de Buenos Aires qui
        trient les matières recyclables des déchets laissés sur les
        trottoirs.

    (Biographies complètes et photos disponibles sur demande)
    

    "Les boursiers Trudeau 2007 ont déjà à leur actif un dossier
universitaire impressionnant. Nous souhaitons que ces bourses les aident à
s'épanouir encore davantage et leur permettent de devenir des chefs de file,
tant sur la scène nationale qu'internationale", a précisé le président de la
Fondation Trudeau, Pierre-Gerlier Forest.
    Depuis l'instauration de ce programme en 2003, la Fondation Trudeau
décerne des bourses d'études en sciences humaines et sociales à des étudiants
canadiens ou étrangers qui poursuivent des études de doctorat au Canada ou, de
manière exceptionnelle, à des étudiants canadiens poursuivant leurs études
doctorales à l'extérieur du pays. Les quinze bourses attribuées annuellement
par la Fondation s'élèvent à 35 000 $ par année et sont valides pour trois
ans; s'y ajoute en outre une indemnité annuelle de 15 000 $ destinée à couvrir
les frais de recherche et de déplacement. Les boursiers Trudeau sont jumelés à
un mentor Trudeau, une personnalité de renom qui a une expérience directe de
la décision publique et du développement des politiques.

    La Fondation Trudeau

    La Fondation Pierre Elliott Trudeau apporte son soutien financier à des
chercheurs qui se penchent sur des enjeux cruciaux pour notre société et rend
possible le dialogue et la collaboration entre institutions et disciplines
autour de quatre grands thèmes : les droits de la personne et la justice
sociale, la citoyenneté, le Canada et le monde, et l'être humain dans son
milieu naturel. Depuis sa création en 2002, la Fondation a accordé plus d'une
centaine de bourses à des chercheurs de pointe et à des personnes qui se sont
distinguées par leurs réalisations, au Canada comme à l'étranger. Pour de plus
amples renseignements, consultez le site Web à l'adresse suivante :
www.fondationtrudeau.ca.





Renseignements :

Renseignements: Catharine Marion, Josh Cobden (anglais), Environics
Communications, (416) 920-9000; Alida Alepian, Yvon Desautels (français),
Capital-Image, (514) 739-1188

Profil de l'entreprise

La Fondation Pierre Elliott Trudeau

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.