La Fondation Héritage Canada réclame la protection accrue des édifices patrimoniaux fédéraux



    OTTAWA, le 15 fév. /CNW Telbec/ - Alors qu'elle prenait la parole devant
le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions
budgétaires de la Chambre des communes, hier, pour commenter la vente de neuf
édifices (dont trois édifices patrimoniaux) par le gouvernement fédéral en
août 2007, Natalie Bull, directrice générale de la Fondation Héritage Canada,
a exhorté le gouvernement à reconnaître le rôle important qu'il joue à titre
d'administrateur des édifices ayant une valeur patrimoniale et à mettre en
place de meilleures mesures de protection des édifices patrimoniaux dont il
est responsable et de ceux qui sont cédés au secteur privé.
    Dans ses recommandations, Mme Bull appuie notamment la création de normes
réglementaires de protection et d'entretien des lieux patrimoniaux qui
appartiennent au gouvernement fédéral et qui sont réglementés par lui. De
plus, la Fondation recommande fortement l'adoption de normes incitant le
gouvernement fédéral à privilégier la réutilisation des édifices patrimoniaux
existants. Depuis 1996, les organismes gouvernementaux des Etats-Unis sont
tenus d'utiliser, en premier lieu et dans la mesure du possible, les édifices
patrimoniaux pour combler leurs besoins en locaux.
    Mme Bull a souligné le fait que la seule stratégie efficace pour assurer
la protection des édifices patrimoniaux dont se départit le gouvernement
fédéral était d'inclure des clauses sur la protection des édifices dans les
titres de propriété. A l'heure actuelle, le Conseil du Trésor exige que le
gouvernement fasse "de son mieux" pour assurer la protection des édifices,
mais il ne l'oblige pas à imposer des clauses de protection ou d'autres
mesures réglementaires de protection pour la vente des édifices.
    "Les édifices du gouvernement sont beaucoup plus que de simples locaux
pour les institutions fédérales", a souligné Mme Bull. "Ils ont été conçus de
manière à susciter l'admiration et à illustrer les idéaux que nous avons
définis pour notre nation et notre régime politique. Ils ont été construits
pour demeurer des monuments et des lieux d'intérêt public qui assurent la
présence du gouvernement fédéral dans les villes et les villages à la grandeur
du pays."
    De nombreux édifices, construits d'après les normes les plus élevées sur
les plans du style et de la construction, mettent en valeur le talent de
certains des meilleurs architectes du Canada et constituent un héritage
national qui appartient à tous les Canadiens.
    Au nombre de ses propriétés, le gouvernement fédéral possède plus de
1 300 édifices désignés comme ayant une valeur patrimoniale. Ce nombre ne
comprend pas les édifices de 40 ans et plus appartenant au gouvernement
fédéral qui n'ont pas encore été recensés et dont on ne connaît pas encore la
valeur patrimoniale. Jusqu'ici, environ 6 300 édifices ont été évalués sur un
total d'environ 46 000.

    La Fondation Héritage Canada est un organisme de bienfaisance à but non
lucratif et à vocation nationale qui repose sur ses membres et qui a pour
mandat d'encourager la conservation des lieux et des édifices historiques du
Canada.




Renseignements :

Renseignements: Carolyn Quinn, directrice des communications,
cquinn@heritagecanada.org, (613) 237-1066, poste 229; cell.: (613) 797-7206;
Heather Hunter, agente de communications, hunterh@heritagecanada.org (613)
237-1066, poste 238, cell.: (613) 797-7205

Profil de l'entreprise

Fondation Héritage Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.