La Fondation des maladies du coeur du canada et le responsable médical de la santé de Toronto pressent le gouvernement fédéral d'agir contre les gras trans



    Une nouvelle étude révèle que les gras trans ne vont pas disparaître
    d'eux-mêmes

    OTTAWA, le 5 avril /CNW Telbec/ - La Fondation des maladies du coeur
(FMC) s'est jointe au Toronto Public Health afin de publier deux rapports qui
pressent le gouvernement fédéral à éliminer les substances mortelles que sont
les gras trans. Le rapport du responsable médical de la santé de la ville de
Toronto décrit les actions que la ville peut entreprendre pour réduire les
gras trans et l'enquête de la FMC examine la présence de gras trans dans
certains aliments populaires au Canada.
    "Nous nous réjouissons de voir que le responsable médical de la santé de
la métropole canadienne a uni sa voix à la nôtre pour demander au gouvernement
fédéral d'agir face à cet important enjeu de santé", dit Sally Brown, première
dirigeante de la Fondation des maladies du coeur du Canada. Madame Brown a
co-présidé le Groupe d'étude national sur les graisses trans, formé de
chercheurs, de spécialistes de la santé et de représentants de l'industrie
alimentaire et des restaurants, qui a soumis un rapport de consensus au
ministre de la Santé voilà près d'un an.
    "Les gras trans ne sont pas optionnels mais bien mortels," déclare Sally
Brown. La Fondation des maladies du coeur estime que la consommation de gras
trans pourrait être responsable de 3 000 à 5 000 décès annuels pour cause
cardiovasculaire au pays.
    "Nous avons étudié le rapport du Groupe d'étude et nous pressons le
gouvernement fédéral d'implanter ses recommandations le plus rapidement
possible, dit Dr David McKeown, responsable médical de la santé. Entre-temps,
nous allons collaborer avec plusieurs établissements municipaux comme les
centres de puériculture et les commissions scolaires afin qu'ils réduisent
volontairement la quantité de gras trans dans les aliments préparés et servis
sur place."
    D'autres villes se préoccupent également des gras trans. La semaine
dernière, l'Association canadienne des restaurateurs et des services
alimentaires (ACRSA) a émis un communiqué médiatique sommant la ville de
Calgary de ne pas présenter seule une telle réglementation, mais plutôt de
militer en faveur de l'adoption de l'approche nationale préconisée par le
Groupe d'étude, une approche qui mettrait l'ensemble des entreprises,
restaurants et détaillants alimentaires, sur un pied d'égalité.
    Le communiqué de l'ACRSA signalait aussi que l'adoption du rapport du
Groupe d'étude par le gouvernement enverrait un signal sans équivoque aux
producteurs d'oléagineuses afin qu'ils augmentent la production d'options plus
saines déjà existantes, comme les huiles de tournesol, de mais, de soya et de
canola.
    "Notre enquête démontre que bien que certains membres de l'industrie des
services alimentaires et de la production alimentaire fassent déjà preuve de
leadership et affichent déjà des progrès pour lesquels nous les félicitons,
plusieurs aliments, dont certains sont destinés aux enfants, contiennent
toujours de dangereuses quantités de gras trans."

    Parmi les faits saillants de cette enquête, on retrouve :

    
    -------------------------------------------------------------------------
    PRODUIT            TENEUR EN         X FOIS  OPTION PLUS       TENEUR EN
                      GRAS TRANS      SUPERIEUR  SAINE            GRAS TRANS
                              (G)   A LA LIMITE                           (G)
                                        EN GRAS
                                        TRANS(*)
    -------------------------------------------------------------------------
    Nico margarine    1,5 g/10 g      3,75 fois  Margarine non            0
    molle                                        hydrogénée Becel
    (en contenant)
     ------------------------------------------------------------------------
    Bâtonnets et       2 g/100 g       3,6 fois  Bâtonnets d'aiglefin     0
    filets de poisson                            Blue Water
    panés Sans Nom
    -------------------------------------------------------------------------
    Mais à éclater      5 g/50 g         7 fois  Smart Pop! de            0
    pour micro-ondes,                            Orville Redenbacher
    arôme naturel PC
    -------------------------------------------------------------------------
    Coquille à Tacos     1,5 g/2       6,6 fois  Wonder + Wrapz           0
    Old El Paso        coquilles                 tortillas de blé
                                                 entier 100 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Joyeux festin de         2 g       1,6 fois  Hamburger McDonald's,  0,2 g
    McDonald's :                                 petite salade avec
    4 McCroquettes,                              vinaigrette italienne
    petite frite,                                faible en gras, parfait
    et jus de pomme                              au yogourt et aux
                                                 petits fruits, eau
    -------------------------------------------------------------------------
    Chausson aux pommes      5 g       7,2 fois  Tranches de pomme avec   0 g
    de McDonald's                                trempette au caramel
    -------------------------------------------------------------------------
    Bouchées          10 g/128 g       8,4 fois  Patate au four de        0 g
    rissolées                                    Burger King (sans
    de Burger King                               margarine ou crème sure)
    -------------------------------------------------------------------------
    Frites pour         3 g/74 g         5 fois  Patate au four de        0 g
    enfants de                                   Burger King (sans
    Burger King                                  margarine ou crème sure)
    -------------------------------------------------------------------------
    Chausson aux        6 g/87 g       7,6 fois  N/D
    petits fruits de
    Burger King
    -------------------------------------------------------------------------
    (*)Selon les recommandations du Groupe d'étude sur les graisses trans
    

    "Les résultats de notre enquête sont inquiétants. Il n'existe pas de
quantité à laquelle la consommation de gras trans soit sécuritaire, mais
plusieurs de ces aliments dépassent largement les limites conseillées," dit
Madame Brown.
    La semaine dernière, le Comité permanent sur la santé de la Chambre des
communes s'est joint à la kyrielle de voix qui implorent le gouvernement
d'agir contre les gras trans en demandant l'adoption des recommandations du
rapport du Groupe d'étude dans le cadre de son rapport sur l'obésité
infantile.
    Aussi la semaine dernière, une étude de l'Ecole de santé publique de
Harvard a dévoilé que les femmes américaines chez lesquelles on trouvait la
plus forte concentration de gras trans dans le sang couraient trois fois plus
de risques de maladie coronarienne que celles dont les niveaux étaient les
plus bas.
    "Ce gouvernement a fait des progrès considérables dans l'amélioration de
la santé cardiovasculaire des Canadiens et Canadiennes, comme la création de
la Stratégie canadienne de santé cardiovasculaire que nous félicitons,"
affirme Sally Brown. "Nous leur demandons de collaborer avec nous afin
d'éliminer les gras trans de notre alimentation et de respecter ainsi les
objectifs fixés par cette stratégie".

    Organisme bénévole de bienfaisance en santé, la Fondation des maladies du
coeur mène la lutte vers l'élimination des maladies du coeur et des accidents
vasculaires cérébraux (AVC) et à la réduction de leur impact, en contribuant
activement à l'avancement de la recherche et à sa mise en application, à la
promotion de modes de vie sains, et à la représentation auprès des
gouvernements.

    Le rapport du Toronto Public Health est disponible en ligne au
www.toronto.ca/health (en anglais seulement).




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Marquis, Fondation des maladies du coeur, (514)
871-8038, poste 232, isabelle.marquis@fmcoeur.qc.ca; Jane-Diane Fraser,
Fondation des maladies du coeur, (613) 569-4361, poste 273, jfraser@hsf.ca,;
Rishma Govani, Toronto Public Health, (416) 338-7974, rgovani@toronto.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.