La Fondation canadienne de recherche sur la méningite se réjouit de la décision du gouvernement du Nouveau-Brunswick d'offrir une protection accrue contre la méningite



    ~ Tous les élèves de 6e année de cette province recevront le vaccin
    Menactra(MC) ~

    WATERLOO, ON, le 7 sept. /CNW/ - La Fondation canadienne de recherche sur
la méningite salue l'initiative du gouvernement du Nouveau-Brunswick, qui a
décidé d'offrir à tous les élèves de 6e année une protection accrue contre les
méningococcies invasives grâce au vaccin Menactra(MC), et ce, à compter du
cette année scolaire. Les méningococcies invasives sont des maladies
dévastatrices qui touchent environ 300 Canadiens chaque année.
    "Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a fait preuve d'un véritable
leadership en reconnaissant qu'il est important d'offrir aux enfants une large
protection contre les quatre souches bactériennes à l'origine de
méningococcies invasives, des infections qu'il est possible d'éviter grâce à
la vaccination", affirme Kathryn Blain, présidente du conseil de la Fondation
canadienne de recherche sur la méningite. "Au cours des derniers mois, on a
fait état, au Canada, d'au moins trois décès attribuables à des méningococcies
invasives liées aux souches Y et W-135. Ces tragédies auraient pu être
évitées, et c'est pourquoi nous pressons tous les gouvernements provinciaux
d'envisager l'ajout de Menactra(MC) à leur calendrier de vaccination
systématique."
    La Fondation canadienne de recherche sur la méningite est
particulièrement heureuse de cette nouvelle mesure, qui s'inscrit dans la
foulée de la décision prise par le gouvernement de l'Ile-du-Prince-Edouard au
cours de la dernière année scolaire d'offrir le vaccin Menactra(MC) à tous les
élèves de 9e année afin qu'ils puissent profiter d'une large protection contre
les méningococcies invasives. Les gouvernements de l'Ile-du-Prince-Edouard et
du Nouveau-Brunswick, les deux premières provinces canadiennes à ajouter
Menactra(MC) à leur calendrier de vaccination systématique, ont ainsi démontré
qu'ils reconnaissent que la protection contre un seul type de méningocoques,
soit le méningocoque de type C, est insuffisante : les jeunes Canadiens
doivent en effet avoir accès à une protection plus large contre les
méningococcies invasives.
    La méningococcie est une maladie rare, mais grave, causée par une
infection bactérienne entraînant une inflammation des membranes qui
enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Les enfants de moins de cinq
ans, les personnes âgées de 16 à 24 ans et celles qui ont plus de 55 ans sont
particulièrement exposés à la maladie.
    La méningococcie évolue très rapidement et peut se révéler mortelle en
l'espace de 48 heures ou moins. Environ 10 pour cent des personnes qui
contractent cette maladie en mourront. Parmi les personnes qui survivent à
l'infection, une sur cinq subira des séquelles permanentes, comme une perte
auditive, des lésions neurologiques et une amputation.
    "J'ai perdu un enfant des suites d'une méningococcie. C'est pourquoi je
crois fermement qu'il est essentiel d'offrir une large protection contre les
quatre souches bactériennes à l'origine de cette maladie que l'on peut éviter
par la vaccination", affirme Sherry Webster, coordonnatrice régionale de la
Fondation canadienne de recherche sur la méningite à Quesnel, en
Colombie-Britannique. "Je suis très heureuse que le gouvernement du
Nouveau-Brunswick ait adopté cette mesure importante, et j'espère que les
autres provinces emboîteront le pas avant qu'une autre famille soit touchée
par cette terrible maladie."

    A propos de la Fondation canadienne de recherche sur la méningite

    La Fondation canadienne de recherche sur la méningite a été créée en 1998
par une mère dont le fils, jusque-là en parfaite santé, a été emporté par la
méningite. La Fondation a pour mission de prévenir les invalidités et les
décès causés par la méningite et d'autres infections du système nerveux
central. Grâce à des activités d'information, la Fondation apporte son appui
aux personnes ayant contracté une méningite et à leur famille, sensibilise le
grand public à la méningite et permet aux professionnels de la santé de mieux
comprendre cette maladie. La Fondation subventionne aussi la recherche afin
d'améliorer le diagnostic, le traitement et la prévention de la méningite.





Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez
communiquer avec: Kathryn Blain, Fondatrice et Présidente du conseil,
Fondation canadienne de recherche sur la méningite, 1-800-643-1303,
fund@meningitis.ca; Dr Ronald Gold, Conseiller médical principal, Fondation
canadienne de recherche sur la méningite, (416) 693-4227,
ronald.gold@sympatico.ca

Profil de l'entreprise

Meningitis Research Foundation of Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.