La Fondation Aga Khan Canada et l'Association canadienne des journalistes annoncent le troisième cycle de la Bourse de journalisme en développement international, d'une valeur de 25 000 $

OTTAWA, le 8 août 2016 /CNW/ - Des histoires captivantes de partout dans le monde en développement attendent d'être racontées. À vos marques, prêts, proposez!

La Fondation Aga Khan Canada (la Fondation) et l'Association canadienne des journalistes (ACJ) sont fières d'annoncer le lancement du troisième cycle de la Bourse de journalisme en développement international. Ce défi unique en son genre invite les journalistes à repousser les frontières du journalisme axé sur le développement et à plonger dans les enjeux complexes auxquels le monde en développement fait face.

La bourse, d'une valeur de 25 000 $, offre aux récipiendaires la chance d'entreprendre un projet substantiel de journalisme à l'étranger qui aide les Canadiens à mieux comprendre les enjeux du développement. Les paramètres sont simples : les propositions d'histoires doivent porter sur des enjeux du développement dans des pays ou des régions en développement. Les postulants sont encouragés à soumettre des propositions qui offrent une nouvelle façon de couvrir les événements quotidiens à l'étranger ainsi que de nouveaux points de vue sur des enjeux mondiaux.

Les candidats doivent être citoyens ou résidents permanents du Canada et doivent avoir au moins cinq ans d'expérience en journalisme, à titre de pigistes ou d'employés. La date limite pour soumettre une proposition est le 12 septembre 2016 à 23 h 59.

« Le monde en développement évolue rapidement, et les journalistes jouent un rôle important dans l'élucidation des dynamiques complexes qui sous-tendent cette évolution, explique Khalil Z. Shariff, directeur général de la Fondation. La Bourse appuie des journalistes désireux de raconter des histoires qui illustrent le développement mondial pour le public canadien. »

Trois bourses ont été décernées dans le deuxième cycle. Les lauréats étaient Shannon Gormley, journaliste pigiste et chroniqueuse pour le Ottawa Citizen, Kayla Hounsell de la CTV, et le journaliste pigiste Marc-André Sabourin. Leurs projets journalistiques portaient sur la migration et le changement climatique (Gormley), les impacts à long terme de l'Ebola au Libéria (Hounsell) et l'éducation privée à faible coût au Kenya (Sabourin). Les trois boursiers rejoignaient les lauréats de l'année précédente, Mellissa Fung et Marc Ellison.

« Ces journalistes se rendent dans des coins du monde qui sont négligés par les salles de nouvelles des médias canadiens, affirme le président de l'ACJ Nick Taylor-Vaisey. Et si ce n'était du dévouement continu de la Fondation envers un journalisme sur des questions importantes du développement international, le public canadien n'entendrait jamais ce genre d'histoires. »

La gestion et le financement du programme sont pris en charge par la Fondation, et Affaires mondiales Canada fournit un soutien financier additionnel. Le comité de sélection de la Bourse est dirigé par l'ACJ. Le travail des boursiers est indépendant et demeure la propriété des auteurs et des médias associés.

Les sites Web de la Fondation et de l'ACJ contiennent de l'information détaillée sur le programme et sur la façon de participer.

La Fondation Aga Khan Canada est un organisme de développement international sans but lucratif qui œuvre en Asie et en Afrique pour trouver des solutions durables aux problèmes complexes qui causent la pauvreté dans le monde. Établie en 1980, la Fondation est un organisme de bienfaisance enregistré au Canada et un membre du regroupement mondial Réseau Aga Khan de développement. 

L'Association canadienne de journalisme est le plus important organisme professionnel national pour les journalistes de tous les médias, et elle représente plus de 600 membres partout au pays. Les buts premiers de l'ACJ sont de défendre des causes d'intérêt public et d'offrir à ses membres des occasions de développement professionnel de haute qualité.

SOURCE Association canadienne des journalistes

Renseignements : Rosemary Quipp, Gestionnaire des Affaires publiques, Fondation Aga Khan Canada, 1 800 267-2532, p. 107, rosemary@akfc.ca; Nick Taylor-Vaisey, Président, ACJ, 647 968-2393, nick@caj.ca

RELATED LINKS
http://

Profil de l'entreprise

Association canadienne des journalistes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.