La FNEEQ salue la décision de rendre officiel le Centre d'études collégiales de Lac Mégantic



    MONTREAL, le 3 juill. /CNW Telbec/ - Tel que l'avait annoncé madame
Michelle Courchesne, ministre de l'Education, du Loisir et du Sport, à la
direction du Cégep Beauce-Appalaches dans une correspondance transmise au
début de l'hiver, le site d'enseignement expérimental de Lac-Mégantic est
officiellement reconnu Centre d'études collégiales. Afin d'officialiser cette
reconnaissance, une entente entre le Comité patronal de négociations des
collèges (CPNC) et la FNEEQ était nécessaire, notamment sur les conditions de
travail des enseignantes et des enseignants. Une telle entente est intervenue
le 29 mai dernier. Elle permet non seulement d'établir les modalités d'accès
aux postes et aux charges sur le site d'enseignement, mais confirme
rétroactivement le statut des enseignantes et des enseignants au sein de
l'établissement. Une histoire qui date de près de 10 ans.
    En effet, un site expérimental d'enseignement s'est constitué à
Lac-Mégantic dans les années 90 pour répondre à la demande croissance
d'enseignement collégial dans cette région. Avec l'appui de la FNEEQ, le
Syndicat du personnel enseignant du Cégep Beauce-Appalaches a obtenu au début
des années 2000 que les enseignantes et les enseignants du centre d'études
collégiales de Lac-Mégantic soient rémunérés de la même manière que les autres
profs du réseau des cégeps. C'est alors que la FNEEQ a signé une première
lettre d'entente pour préciser les conditions particulières de travail, plus
spécifiquement en ce qui concerne la sécurité d'emploi. Cette première entente
tenait compte du fait qu'une nouvelle cohorte n'était pas admise toutes les
années dans un programme d'études et du caractère expérimental du site
d'enseignement.
    En 2007, le Regroupement cégep, instance qui regroupe les représentantes
et les représentants des 37 syndicats d'enseignants de cégep affiliés à la
FNEEQ, avec l'appui du syndicat local, a refusé de signer la reconduction de
la lettre d'entente pour une nouvelle période d'expérimentation, forçant ainsi
le ministère à prendre une décision quant à l'avenir du centre. Depuis
quelques années, le seuil critique de 150 étudiantes et étudiants était
atteint, ce qui devait entraîner la confirmation de la pérennité du site. Or,
le ministère de l'Education ne voulait pas s'y engager. L'intérêt politique de
confirmer la pérennité du site d'enseignement mais aussi la volonté du
syndicat local et du Regroupement cégep de trouver une solution viable à long
terme pour le site d'enseignement a permis de conclure les discussions
engagées depuis près d'un an.
    Cette entente est donc le résultat d'une résistance concertée du Syndicat
du personnel enseignant du Cégep Beauce-Appalaches et du regroupement cégep de
la FNEEQ. Elle offre non seulement aux enseignantes et aux enseignants l'accès
aux dispositions de la convention collective mais leur permet aussi d'obtenir
une pleine reconnaissance du statut d'enseignant du secteur régulier dans les
régions où des centres d'études collégiales existent.




Renseignements :

Renseignements: France Désaulniers, Conseillère aux communications,
(514) 219-2947


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.