La FMOQ, déçue et préoccupée des résultats finaux d'admission en résidence en médecine familiale



    MONTREAL, le 22 avr. /CNW Telbec/ - La Fédération des médecins
omnipraticiens du Québec (FMOQ) est extrêmement préoccupée des résultats
finaux d'admission en résidence en médecine. Alors que l'ensemble du processus
d'admission dans les différents programmes est maintenant complété, il reste
malheureusement 72 postes à pourvoir en médecine familiale, soit 19 % des
postes offerts. Pour une troisième année consécutive donc, un nombre important
de places en résidence en médecine familiale demeurent vacantes. Ces résultats
décevants démontrent à la fois la justesse du contenu de l'Enoncé de principes
pour une politique nationale sur la médecine familiale, présenté l'automne
dernier par la FMOQ, et l'urgence d'agir.
    "Les résultats dévoilés aujourd'hui témoignent du peu d'attraction exercé
par la médecine familiale auprès des finissants en médecine. Pour revaloriser
la pratique de la médecine générale et accroître le nombre de futurs médecins
dans cette branche de la profession, le gouvernement du Québec, ainsi que
l'ensemble des intervenants du réseau de la santé doivent sans tarder se
mobiliser et s'attaquer à cette désaffection envers la médecine familiale. Il
faut absolument rendre la pratique de la médecine générale plus attrayante en
agissant principalement sur trois fronts : la formation, l'organisation des
services et la rémunération. Il est primordial que tous les acteurs impliqués
travaillent rapidement en ce sens, car c'est la seule voie possible pour
permettre à un plus grand nombre de Québécois d'avoir accès à un médecin de
famille", a affirmé le Dr Louis Godin, président de la FMOQ.
    Ayant à coeur le bien-être de leurs concitoyens, les médecins
omnipraticiens souhaitent disposer d'une relève médicale en nombre suffisant
afin que la population puisse recevoir les services qu'elle mérite. En raison
de la grande pénurie de médecins omnipraticiens et de l'augmentation constante
des besoins en soins de santé, la désaffection actuelle envers la médecine
familiale est encore plus préoccupante. Voilà pourquoi il est extrêmement
important que la voix des médecins de famille soit entendue et fasse l'objet
d'une attention particulière au cours des mois et des années à venir de la
part des autorités gouvernementales afin qu'une véritable politique nationale
sur la médecine familiale voie le jour.
    "Tous doivent se sentir interpellés par la pénurie actuelle de médecins
de famille et la difficulté d'accès aux soins qui en découle pour les
citoyens. L'ensemble de la collectivité québécoise doit impérativement se
mobiliser afin de valoriser davantage la profession de médecin de famille. Il
s'agit de l'unique chemin par lequel nous réussirons à attirer un plus grand
nombre d'étudiants en médecine vers ce choix de carrière", a conclu le Dr
Godin.

    Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins
omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8000 membres. Sa mission
consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses
membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet
au www.fmoq.org




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Dion, directeur des Communications,
jpdion@fmoq.org; Marie Ruel, conseillère aux Communications, (514) 878-1911,
1-800-361-8499, Cell.: (514) 214-4941, mruel@fmoq.org; Source: Fédération des
médecins omnipraticiens du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.