La Financière Sun Life annonce ses résultats du troisième trimestre de 2008



    
    Note à l'intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars
    canadiens, sauf indication contraire.
    

    TORONTO, le 21 oct. /CNW/ - La Financière Sun Life inc(1). (TSX, NYSE :
SLF) a annoncé aujourd'hui une perte nette de 396 millions de dollars pour le
troisième trimestre de 2008, comparativement à un bénéfice net de 577 millions
de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. La perte
diluée par action s'est élevée à 0,71 $, une diminution de 1,71 $ par rapport
au bénéfice par action(2) de 1,00 $ au troisième trimestre de 2007.
    La détérioration des marchés financiers à l'échelle mondiale a lourdement
pesé sur les résultats du troisième trimestre. Ces résultats comprennent des
charges de 636 millions de dollars liées aux retombées du marché du crédit,
dont les charges liées aux avoirs de la Compagnie, présentées au préalable,
dans Lehman Brothers, Washington Mutual et American International Group (AIG),
ainsi que des charges de 326 millions de dollars liées aux fluctuations des
marchés boursiers.
    "Au troisième trimestre, le secteur financier à l'échelle mondiale a été
le théâtre d'événements sans précédent qui ont grandement nui à nos résultats.
En dépit de ces événements exceptionnels, la Sun Life est bien positionnée
pour composer avec cet environnement économique éprouvant", a affirmé Donald
A. Stewart, chef de la direction.
    "Les activités d'exploitation de notre organisation, sa capacité à
générer des bénéfices et nos marques solidement établies demeurent
fondamentalement saines et sont soutenues par notre solide situation de
trésorerie, notre bilan vigoureux et notre modèle d'exploitation diversifié.
    Sun Life prend de nombreuses mesures pour composer avec les perturbations
actuelles des marchés, lesquelles prouvent notre confiance en notre modèle
d'exploitation, en notre stratégie et en l'avenir. Ces mesures visent
notamment à accentuer la gestion dans les principaux secteurs touchés et à
investir pour l'avenir en Asie. Nous prévoyons maintenir nos principes
directeurs en matière de dividendes, ainsi que notre niveau de dividendes sur
les actions ordinaires", a-t-il ajouté.
    "La Sun Life demeure bien positionnée pour tirer parti de la demande
croissante des particuliers et des entreprises pour des produits d'assurance
et de placement fiables. Avant tout, nous continuons de nous concentrer sur
les services offerts à nos 25 millions de clients de par le monde."


    Bénéfice et rentabilité

    Les résultats financiers présentés dans le présent document ne sont pas
vérifiés.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    SOMMAIRE FINANCIER
                             ---------------------------------- -------------
                                                                 Cumul depuis
                                                                 le début de
                                   Résultats trimestriels         l'exercice
                             ---------------------------------- -------------
                             T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07   2008   2007
                             -----  -----  -----  -----  -----   ----   ----

    Bénéfice net (perte
     nette) attribuable aux
     actionnaires ordinaires
     (en millions de
     dollars)                 (396)   519    533    555    577    656  1 664
    Bénéfice (perte)
     d'exploitation(3) (en
     millions de dollars)     (396)   519    533    560    583    656  1 734

    Bénéfice (perte) de base
     par action ordinaire
     (en dollars)            (0,71)  0,92   0,95   0,98   1,02   1,17   2,92
    Bénéfice dilué par
     action (en dollars)     (0,71)  0,91   0,93   0,97   1,00   1,14   2,88
    Bénéfice d'exploitation
     dilué par action(3)
     (en dollars)            (0,71)  0,91   0,93   0,98   1,01   1,14   3,00

    Rendement des capitaux
     propres (%)             (10,2)  12,9   13,4   14,2   14,7    5,6   13,7
    Rendement d'exploitation
     des capitaux
     propres(3) (%)          (10,2)  12,9   13,4   14,3   14,8    5,6   14,3

    Nombre moyen d'actions
     ordinaires en
     circulation (en
     millions)               559,7  561,6  563,8  566,2  567,8  561,7  570,0
    Nombre d'actions
     ordinaires en
     circulation à la fin
     (en millions)           559,7  559,9  561,9  564.1  566.4  559,7  566,4
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La Compagnie a présenté une perte nette imputable aux actionnaires
ordinaires de 396 millions de dollars pour le trimestre terminé le
30 septembre 2008, comparativement à un bénéfice net de 577 millions de
dollars au troisième trimestre de 2007. La Compagnie a subi des pertes
d'exploitation de 396 millions de dollars au troisième trimestre de 2008,
comparativement à un bénéfice d'exploitation de 583 millions de dollars au
troisième trimestre de 2007.
    Les pertes nettes du troisième trimestre de 2008 sont imputables à des
pertes de valeur d'actif et à des pertes liées au crédit, y compris des
réductions de valeur relatives aux avoirs de la Compagnie dans Lehman
Brothers, Washington Mutual et AIG se chiffrant à 636 millions de dollars, au
recul considérable des marchés boursiers ayant occasionné des charges
inscrites au bénéfice net de 326 millions de dollars, ainsi qu'à l'incidence
défavorable des règlements et de la hausse des hypothèses futures de
Réassurance FSL en matière de déchéance.

    
    -------------------------------------------------------------------------
         T3 2008 - Incidence des marchés financiers sur le bénéfice

    (en millions de dollars, après
    impôts)
    Pertes de valeur d'actif et pertes
    ----------------------------------
    liées au crédit                      Marchés boursiers
    ---------------                      -----------------
                                         Incidence sur les droits de
                                         la période considérée et de
                                         la valeur actualisée des
                                         droits futurs découlant de
                                         la baisse de valeur des
    Réductions de valeur :               comptes (sans couverture)       131
      Lehman Brothers             234
                                         Accroissement des
                                         provisions liées aux
                                         garanties pour fonds
                                         distincts et variations des
                                         autres provisions
                                         (déduction faite de la
      Washington Mutual           228    couverture)                     134

      Autres                      114
                              --------
                                  576    Accroissement des
                                         provisions liées aux
                                         garanties d'assurance-vie
                                         (sans couverture)                61
    Baisses de cotes :             60
                             ---------                              ---------
    Total                         636    Total                           326
                             ---------                              ---------
                             ---------                              ---------

    -------------------------------------------------------------------------
    

    Compte non tenu de l'incidence des marchés financiers décrite dans le
tableau ci-dessus, le bénéfice pour le troisième trimestre de 2008 s'est
chiffré à 566 millions de dollars ou à 1,00 $ par action.
    Le rendement des capitaux propres s'est chiffré à -10,2 % au troisième de
2008, comparativement à 14,7 % au troisième trimestre de 2007. Le rendement
des capitaux propres négatif s'explique par la perte par action de 0,71 $,
laquelle représente une baisse par rapport au bénéfice par action de 1,00 $
présenté l'exercice précédent.
    La perte d'exploitation par action s'est chiffrée à 0,71 $ pour le
troisième trimestre de 2008, soit une diminution de 1,72 $ comparativement au
bénéfice d'exploitation par action de 1,01 $ au troisième trimestre de 2007.
Le rendement d'exploitation des capitaux propres s'est chiffré à -10,2 % pour
le trimestre, en baisse comparativement à 14,8 % pour le troisième trimestre
de 2007.
    Pour les neuf premiers mois de 2008, le bénéfice net attribuable aux
actionnaires ordinaires s'est chiffré à 656 millions de dollars, une
diminution de 1,0 milliard de dollars comparativement à la période
correspondante de l'exercice 2007. Au cours des neuf premiers mois de 2008, le
bénéfice a subi l'incidence défavorable des pertes liées au crédit, y compris
les réductions de valeur relatives aux avoirs de la Compagnie dans Lehman
Brothers, Washington Mutual et AIG, du recul considérable des marchés
boursiers, de l'élargissement des écarts de taux et des investissements accrus
visant à assurer la croissance des activités de la FSL Asie, ainsi que de
l'incidence défavorable des règlements et de la hausse des hypothèses futures
de Réassurance FSL en matière de déchéance. Les résultats des neuf premiers
mois de 2007 tenaient compte de la charge après impôts liée à la réduction de
valeur d'actifs incorporels dans le cadre de l'abandon de la marque Clarica et
de la prime au rachat de créances assimilables à des titres de participation
des Services de soutien généraux, ainsi que du bénéfice en hausse de la FSL
Royaume-Uni attribuable à un certain nombre d'éléments non récurrents.

    Rendement des différentes organisations

    La Compagnie gère ses activités et présente ses résultats en fonction de
cinq secteurs d'activité : la Financière Sun Life Canada (la FSL Canada), la
Financière Sun Life Etats-Unis (la FSL Etats-Unis), la MFS Investment
Management (la MFS), la Financière Sun Life Asie (la FSL Asie) et
l'Organisation internationale. Pour obtenir de plus amples renseignements sur
les secteurs ainsi que sur la signification et l'utilité de l'information
sectorielle, se reporter aux notes complémentaires des états financiers de la
Financière Sun Life inc., qui sont préparés selon les principes comptables
généralement reconnus (PCGR) du Canada. Au besoin, un secteur a été présenté
en dollars canadiens et dans la devise utilisée par le secteur, afin de
faciliter l'analyse des tendances sous-jacentes. Le rendement des capitaux
propres des secteurs fait partie des mesures financières "non définies par les
PCGR". Ces mesures sont décrites à la rubrique "Utilisation de mesures
financières non définies par les PCGR".

    FSL Canada

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             ---------------------------------- -------------
                                                                 Cumul depuis
                                                                 le début de
                                   Résultats trimestriels         l'exercice
                             ---------------------------------- -------------
                             T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07   2008   2007
                             -----  -----  -----  -----  -----   ----   ----
    Bénéfice net
     attribuable aux
     actionnaires ordinaires
     (en millions de dollars)
      Assurances et
       placements
       individuels              28    177    149    147    152    354    475
      Garanties collectives     81     80     49     76     59    210    179
      Gestion de patrimoine
       groupe                   48     39     49     40     46    136    133
                               ----   ----   ----   ----   ----   ----   ----
      Total                    157    296    247    263    257    700    787
    Rendement des capitaux
     propres (%)               8,8   16,7   14,1   15,0   14,7   13,2   15,0
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le bénéfice de la FSL Canada a reculé de 100 millions de dollars, ou
39 %, par rapport au troisième trimestre de 2007. Cette baisse est
principalement imputable à des charges de 126 millions de dollars liées à
l'incidence du recul des marchés boursiers, aux pertes de valeur et aux pertes
liées au crédit de 59 millions de dollars. Cette baisse a été contrebalancée
en partie par des résultats favorables au chapitre de la morbidité, par la
hausse des taux d'intérêt et par des gains de réinvestissement attribuables à
l'élargissement des écarts de taux.

    
    -   Le bénéfice de la Division des assurances et placements individuels a
        chuté de 82 % au troisième trimestre de 2008 par rapport au troisième
        trimestre de 2007. Au troisième trimestre de 2008, le bénéfice a subi
        l'incidence défavorable des charges de 126 millions de dollars
        enregistrées relativement à un recul des marchés boursiers et aux
        pertes liées au crédit de 38 millions de dollars. Ces charges ont été
        contrebalancées en partie par la hausse des taux d'intérêt et par des
        gains de réinvestissement attribuables à l'élargissement des écarts
        de taux.

    -   Le bénéfice de la Division des garanties collectives s'est accru de
        37 % au troisième trimestre de 2008 comparativement au troisième
        trimestre de 2007, principalement en raison de résultats favorables
        enregistrés au chapitre de la morbidité.

    -   Le bénéfice de la Division de la gestion de patrimoine groupe est
        demeuré relativement stable au troisième trimestre de 2008
        comparativement au troisième trimestre de 2007.
    

    Pour les neuf premiers mois de l'exercice, le bénéfice a reculé de
87 millions de dollars, ou de 11 %, par rapport à la période correspondante de
2007. Ce recul est principalement imputable à l'incidence de la dégradation
des marchés boursiers et des pertes liées au crédit, contrebalancés en partie
par des résultats plus favorables au chapitre de la morbidité et par des gains
de réinvestissement attribuables à l'accroissement des écarts de taux en 2008.
    En dépit de la volatilité et de l'incertitude suscitées par les
perturbations des marchés boursiers à l'échelle mondiale, les souscriptions de
la FSL Canada sont demeurées vigoureuses. Au troisième trimestre de 2008, les
souscriptions de la Division des assurances et placements individuels, y
compris les souscriptions liées à l'avenant Garantie de retrait minimal
SunWise Elite Plus, ont augmenté de 34 % par rapport au trimestre
correspondant de l'exercice précédent, pour atteindre 598 millions de dollars.
Les souscriptions de services collectifs de retraite de la Division des
garanties collectives ont bondi de 128 % par rapport au troisième trimestre de
2007 pour atteindre 1,2 milliard de dollars et 174 millions de dollars d'actif
des participants qui se sont retirés des régimes ont été conservés, pour un
taux de conservation de 41 %.

    FSL Etats-Unis

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             ---------------------------------- -------------
                                                                 Cumul depuis
                                                                 le début de
                                   Résultats trimestriels         l'exercice
                             ---------------------------------- -------------
                             T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07   2008   2007
                             -----  -----  -----  -----  -----   ----   ----
    Bénéfice net (perte
     nette) attribuable aux
     actionnaires ordinaires
     (en millions de dollars
     US)
    Rentes                    (456)    22     75     57     99   (359)   259
    Assurance individuelle     (76)    35     19     84     41    (22)    83
    Assurance collective        30     25     19     24     22     74     46
                               ----   ----   ----   ----   ----   ----   ----
      Total (en millions de
       dollars US)            (502)    82    113    165    162   (307)   388

      Total (en millions de
       dollars CA)            (533)    83    113    157    170   (337)   424

    Rendement des capitaux
     propres (%)               n.s.   7,8   10,7   15,3   14,7    n.s.  12,9

    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le bénéfice de la FSL Etats-Unis a reculé de 703 millions de dollars CA
comparativement au troisième trimestre de 2007. En dollars américains, le
bénéfice a reculé de 664 millions de dollars US par rapport au troisième
trimestre de 2007. Au troisième trimestre de 2008, le bénéfice a reculé
principalement en raison des pertes liées au crédit, y compris des pertes de
valeur de 460 millions de dollars US et l'incidence de la provision de
170 millions de dollars US requise en raison des fluctuations des marchés
financiers. L'augmentation des provisions techniques a découlé du recul des
comptes de rentes variables qui, bien que contrebalancé en partie par les
couvertures, a eu pour effet d'accroître la valeur des sommes versées au titre
des garanties et de réduire les projections relatives au futur revenu tiré des
droits.

    
    -   Le bénéfice de la Division des rentes a reculé de 555 millions de
        dollars US comparativement au troisième trimestre de 2007,
        principalement en raison des pertes liées au crédit, y compris des
        pertes de valeur de 328 millions de dollars US, et de l'incidence
        défavorable des fluctuations des marchés financiers sur les
        provisions pour rentes se chiffrant à 170 millions de dollars US.

    -   Le bénéfice enregistré par la Division des assurances individuelles a
        connu une baisse de 117 millions de dollars US comparativement au
        troisième trimestre de 2007, principalement en raison de pertes liées
        au crédit, y compris des pertes de valeur de 124 millions de
        dollars US.

    -   Le bénéfice de la Division de l'assurance collective s'est accru de
        8 millions de dollars US par rapport au troisième trimestre de 2007,
        grâce à des résultats favorables au chapitre de la morbidité.
    

    Pour les neuf premiers mois de l'exercice, le bénéfice a reculé de
695 millions de dollars US comparativement à la période correspondante de 2007
en raison de pertes liées au crédit, y compris des pertes de valeur, de
l'incidence défavorable des fluctuations des marchés des capitaux sur les
provisions techniques liées aux rentes à capital variable et de l'incidence
défavorable de l'élargissement des écarts de taux et des provisions liées au
crédit sur les provisions techniques liées aux rentes à capital fixe.
L'incidence défavorable de ces montants a été compensée en partie par des
résultats favorables au chapitre de la couverture des rentes à capital
variable de la Division des rentes, par l'incidence favorable de l'acquisition
conclue par la Division de l'assurance collective au deuxième trimestre de
2007 et par la réduction des pressions exercées par les affaires nouvelles sur
les souscriptions d'assurance-vie universelle à la Division de l'assurance
individuelle.
    Au troisième trimestre de 2008, la Financière Sun Life a nommé Jon A.
Boscia à titre de président de la Financière Sun Life, lui confiant ainsi la
responsabilité globale des activités américaines de la Compagnie, ainsi que du
marketing mondial. Westley V. Thompson et Terrence J. Mullen se joignent
également aux activités de la FSL Etats-Unis. Ils agiront respectivement à
titre de président, FSL Etats-Unis et de président, Sun Life Financial
Distributors. Bob Salipante, ancien président, FSL Etats-Unis, a été nommé
président, FSL International, et il assumera diverses responsabilités à
l'échelle de l'entreprise relativement à des initiatives stratégiques
internationales, liées notamment aux technologies de l'information, aux
services d'affaires partagés, à la FSL Royaume-Uni et à la Réassurance. Il
continuera de diriger l'Organisation des Bermudes de la Sun Life, le Centre
international des rentes à capital variable, les Affaires groupe,
International et la Distribution internationale.

    MFS

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             ---------------------------------- -------------
                                                                 Cumul depuis
                                                                 le début de
                                   Résultats trimestriels         l'exercice
                             ---------------------------------- -------------
                             T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07   2008   2007
                             -----  -----  -----  -----  -----   ----   ----
    Bénéfice net attribuable
     aux actionnaires
     ordinaires (en millions
     de dollars US)             47     55     59     74     65    161    188
    Bénéfice net attribuable
     aux actionnaires
     ordinaires (en millions
     de dollars CA)             49     56     59     73     68    164   208
    Ratio de la marge
     d'exploitation avant
     impôts(4)                29 %   34 %   35 %   40 %   36 %   33 %  35 %
    Actif net moyen (en
     milliards de dollars
     US)                       176    191    187    203    199    185   196
    Actif géré (en milliards
     de dollars US)            162    183    184    200    204    162   204
    Souscriptions nettes
     (rachats nets) (en
     milliards de dollars
     US)                      (2,0)   1,0   (2,7)  (3,2)  (0,9)  (3,7) (0,8)
    Fluctuations du marché
     (en milliards de
     dollars US)             (19,4)  (2,0) (12,5)  (1,5)   3,3  (33,9)  17,2
    Indice S&P 500
     (moyenne quotidienne)   1 255  1 371  1 349  1 495  1 489  1 325  1 471
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le bénéfice de la MFS a diminué de 19 millions de dollars CA, ou de 28 %,
par rapport au troisième trimestre de 2007. Au troisième trimestre, le
bénéfice s'est chiffré à 47 millions de dollars US, soit une diminution de
18 millions de dollars US, ou de 28 %, par rapport au troisième trimestre de
2007. Cette baisse est principalement imputable à la diminution de l'actif net
moyen résultant de l'affaissement des marchés boursiers. L'actif net moyen
s'est chiffré à 176 milliards de dollars US, ce qui représente une baisse de
12 % par rapport au troisième trimestre de 2007.
    Pour les neuf premiers mois de l'exercice, le bénéfice a reculé de
27 millions de dollars US, ou 14 %, comparativement à la période
correspondante de 2007. Cette baisse est principalement imputable à la
diminution de l'actif net moyen résultant du recul des marchés boursiers.
    L'actif total géré au 30 septembre 2008 se chiffrait à 162 milliards de
dollars US, soit une baisse de 21 milliards de dollars US par rapport au
30 juin 2008, laquelle est imputable à une détérioration du marché de
19,4 milliards de dollars US et à des rachats nets de 2,0 milliards de dollars
US. En dépit de la volatilité des conditions du marché, le rendement de la MFS
est demeuré solide. En effet, au 30 septembre 2008, 95 %, 95 % et 83 % de ses
actifs étaient classés au-dessus de la moyenne de leur catégorie Lipper sur 3,
5 et 10 ans, respectivement.

    FSL Asie

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             ---------------------------------- -------------
                                                                 Cumul depuis
                                                                 le début de
                                   Résultats trimestriels         l'exercice
                             ---------------------------------- -------------
                             T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07   2008   2007
                             -----  -----  -----  -----  -----   ----   ----
    Bénéfice net (perte
     nette) attribuable aux
     actionnaires ordinaires
     (en millions de dollars)   (8)    12     13     38     30     17     85

    Rendement des capitaux
     propres (%)              (2,7)   4,1    4,4   13,6   10,9    1,9   10,1
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La perte de 8 millions de dollars enregistrée par la FSL Asie au
troisième trimestre de 2008 représente une baisse de 38 millions de dollars
comparativement au bénéfice de 30 millions de dollars du troisième trimestre
de 2007. Cette perte est imputable en grande partie aux pertes liées au crédit
de 18 millions de dollars, ainsi qu'à l'augmentation des investissements
visant à favoriser la croissance des activités en Inde.
    Le bénéfice pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2008 a
reculé de 80 % par rapport à la même période de l'exercice précédent en raison
de l'incidence de l'accroissement des écarts de taux à Hong Kong et de
l'augmentation des investissements visant à favoriser la croissance en Inde.
Ces diminutions ont été compensées en partie par l'incidence des modifications
apportées aux provisions à Hong Kong et aux Philippines.
    Les souscriptions d'assurance-vie individuelle de la FSL Asie ont
augmenté de 11 % au troisième trimestre de 2008 par rapport à la période
correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison du maintien
de souscriptions vigoureuses en Inde. En monnaie locale, les souscriptions
d'assurance-vie individuelle se sont accrues de 33 % en Inde en raison de
l'élargissement de la portée de la distribution. Les effectifs de vente
directe sont désormais constitués de plus de 130 000 conseillers répartis dans
600 succursales. Aux Philippines, les souscriptions d'assurance-vie
individuelle ont connu une hausse de 6 % attribuable à l'accroissement des
souscriptions de produits d'assurance classiques. Les souscriptions de
produits classiques se sont également accrues de 130 % et de 70 % à Hong Kong
et en Chine, respectivement, mais ont été contrebalancées par la baisse des
souscriptions de produits à indice variable en raison de préoccupations liées
à la volatilité des marchés. En Chine, la Sun Life Everbright Life Insurance
Company a ouvert sa sixième succursale à Guangzhou, la capitale de la province
du Guangdong dans le sud de la Chine, étendant son réseau à 18 villes 
chinoises.

    Organisation internationale

    L'Organisation internationale comprend les résultats de la Financière Sun
Life Royaume-Uni (la FSL Royaume-Uni), de Réassurance Financière Sun Life
(Réassurance FSL) et des Services de soutien généraux, qui englobent les
activités liées au portefeuille de réassurance fermé, ainsi que les produits
financiers, les charges, le capital et les autres éléments qui ne sont pas
attribués aux autres organisations de la Financière Sun Life.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             ---------------------------------- -------------
                                                                 Cumul depuis
                                                                 le début de
                                   Résultats trimestriels        l'exercice
                             ---------------------------------- -------------
                             T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07   2008   2007
                             -----  -----  -----  -----  -----   ----   ----
    Bénéfice net (perte
     nette) attribuable aux
     actionnaires ordinaires
     (en millions de dollars)
      FSL Royaume-Uni           69     41     59     23     48    169    190
      Réassurance FSL          (93)    (1)    22     25     21    (72)    72
      Services de soutien
       généraux                (37)    32     20    (24)   (17)    15   (102)
                               ----   ----   ---    ----   ----   ----  -----
        Total                  (61)    72    101     24     52    112    160
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Au troisième trimestre de 2008, le bénéfice a reculé de 113 millions de
dollars comparativement au troisième trimestre de 2007 en raison de
l'incidence défavorable des règlements et de la hausse des hypothèses futures
de Réassurance FSL en matière de déchéance, de la baisse de 12 millions de
dollars découlant du recul des marchés boursiers et des pertes découlant de
pertes de valeur d'actifs de 43 millions de dollars des Services de soutien
généraux. Ces baisses ont été contrebalancées en partie par la hausse du
bénéfice de la FSL Royaume-Uni en raison de l'incidence favorable d'une
opération de réassurance interne.
    Pour les neuf premiers mois de l'exercice, le bénéfice a reculé de
48 millions de dollars, ou de 30 %, par rapport à la période correspondante de
2007 en raison des résultats défavorables au chapitre de la mortalité et de la
reprise en charge d'ententes de réassurance de Réassurance FSL. Les résultats
des neuf premiers mois de 2007 tenaient compte de la charge après impôts liée
à la réduction de valeur d'actifs incorporels dans le cadre de l'abandon de la
marque Clarica et de la prime au rachat de créances assimilables à des titres
de participation des Services de soutien généraux, ainsi que du bénéfice en
hausse de la FSL Royaume-Uni attribuable à un certain nombre d'éléments non
récurrents.

    Information financière supplémentaire

    Produits

    Selon les PCGR du Canada, les produits comprennent les primes ordinaires
tirées des contrats d'assurance-vie et d'assurance-maladie, les produits tirés
des rentes à capital fixe et les revenus tirés des droits pour les services
fournis. Les produits financiers nets se composent du revenu gagné sur les
actifs du fonds général et des variations de la valeur des actifs détenus à
des fins de transaction et des instruments dérivés. Les encaissements liés aux
fonds distincts, aux fonds communs de placement et aux fonds gérés ne sont pas
inclus dans les produits.
    Les fluctuations trimestrielles de la valeur des actifs détenus à des
fins de transaction peuvent exposer les produits financiers nets à une
certaine volatilité. Les obligations et les actions qui couvrent les
provisions techniques sont classées comme détenues à des fins de transaction;
par conséquent, les variations de la juste valeur de ces actifs sont
comptabilisées dans les produits financiers nets de l'état consolidé des
résultats. Les variations de la juste valeur de ces actifs sont neutralisées
en grande partie par les variations de la juste valeur des provisions
techniques, lorsque l'appariement des actifs et des passifs est adéquat. La
Compagnie procède à des analyses des flux de trésorerie dans le cadre
desquelles des projections relatives aux flux de trésoreries sont établies en
fonction de divers scénarios. Lorsqu'une moins-value est comptabilisée pour un
actif qui couvre des passifs, en raison d'une perte de valeur ou d'un cas de
défaut de paiement, les hypothèses actuarielles relatives aux flux de
trésorerie nécessaires pour couvrir les passifs changent, ce qui se traduit
par une hausse des provisions techniques inscrites dans l'état consolidé des
résultats. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les conventions
comptables de la Compagnie, consulter le rapport de gestion annuel de la
Financière Sun Life inc.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                       ---------------------------------------- -------------
                                                                Cumul depuis
                                                                 le début de
                                 Résultats trimestriels          l'exercice
                       ---------------------------------------- -------------
                       T3 08   T2 08   T1 08   T4 07   T3 07    2008    2007
                       -----   -----   -----   -----   -----    ----    ----
    Produits (en
     millions de
     dollars)
      FSL Canada       1 279   2 276   2 320   2 610   2 500   5 875   6 675
      FSL Etats-Unis     546   1 624   1 060   1 637   2 052   3 230   6 193
      MFS                342     367     362     390     417   1 071   1 297
      FSL Asie           180      71     119     294     286     370     683
    Organisation
     internationale      213      73      25     474     444     311     935

    Total présenté     2 560   4 411   3 886   5 405   5 699  10 857  15 783

    Incidence de la
     fluctuation des
     taux de change
     et variation de
     la juste valeur
     des actifs
     détenus à des
     fins de
     transaction et
     des instruments
     dérivés          (3 009) (1 214) (1 760)   (209)   (154) (5 983) (1 467)


    Total des
     produits ajustés  5 569   5 625   5 646   5 614   5 853  16 840  17 250
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Pour le troisième trimestre de 2008, les produits se sont chiffrés à
2,6 milliards de dollars, en baisse de 3,1 milliards de dollars
comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent. Ce recul
est principalement imputable à l'incidence défavorable sur les valeurs de
marché de 3,0 milliards de dollars relatives aux actifs détenus à des fins de
transaction et des dérivés détenus à des fins autres que de couverture
comparativement à 154 millions de dollars au troisième trimestre de 2007.
Après ajustement de l'incidence de la fluctuation des taux de change et de la
variation de la juste valeur des actifs détenus à des fins de transaction au
troisième de 2008, les produits de 5,6 milliards de dollars étaient en baisse
de 284 millions de dollars comparativement à la période correspondante de
l'exercice précédent. Cette baisse est principalement imputable à une
augmentation de 237 millions de dollars des pertes réalisées et des réductions
de valeur sur des actifs disponibles à la vente, au recul des intérêts
créditeurs et du revenu des sociétés en commandite, ainsi qu'à la baisse du
revenu tiré des droits de 105 millions de dollars uniquement contrebalancée en
partie par la hausse du revenu tiré des primes de 153 millions de dollars.
    Au troisième trimestre de 2008, les produits tirés des primes se
chiffraient à 3,6 milliards de dollars, en hausse de 153 millions de dollars
par rapport au troisième trimestre de 2007. La hausse des produits tirés des
rentes de 237 millions de dollars de la FSL Etats-Unis attribuable à la hausse
des souscriptions, l'accroissement de 70 millions de dollars des primes de la
FSL Canada et l'augmentation de 43 millions de dollars des primes
d'assurance-vie de la FSL Asie et de Réassurance FSL ont été contrebalancés en
partie par un repli de 167 millions de dollars des primes d'assurance-vie de
la FSL Etats-Unis découlant principalement de souscriptions moindres.
    Au troisième trimestre de 2008, les pertes de placement nettes se sont
chiffrées à 1,7 milliard de dollars comparativement à un bénéfice net de
1,4 milliard de dollars pour la période correspondante de l'exercice
précédent. Le bénéfice du troisième trimestre de 2008 a subi l'incidence
défavorable des pertes non réalisées de 3,0 milliards de dollars sur des
actifs détenus à des fins de transaction et des dérivés comparativement à des
pertes non réalisées de 154 millions de dollars pour la période correspondante
de l'exercice précédent. La volatilité des marchés boursiers, l'élargissement
des écarts de taux et les perturbations économiques mondiales,
particulièrement dans le secteur financier, ont été les principales causes des
résultats négatifs enregistrés en 2008.
    Le revenu tiré des droits a totalisé 693 millions de dollars au troisième
trimestre de 2008, une diminution de 105 millions de dollars par rapport à la
période correspondante de l'exercice précédent qui s'explique par une
diminution des droits touchés par la FSL Etats-Unis, qui se sont établis à
47 millions de dollars, principalement en raison de la vente de Independent
Financial Marketing Group et de Sun Life Retirement Services (U.S.), Inc. La
MFS présentait également une baisse de 56 millions de dollars principalement
imputable à la baisse de l'actif net moyen.
    Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2008, le total des
produits s'est chiffré à 10,9 milliards de dollars, en baisse de 4,9 milliards
de dollars comparativement à la période correspondante de 2007, principalement
en raison du recul des produits financiers nets. Pour la période de neuf mois
terminée le 30 septembre 2008, les pertes de placement nettes se sont
chiffrées à 1,4 milliard de dollars comparativement à un bénéfice net de
3,4 milliards de dollars pour la période correspondante de l'exercice
précédent. Cette baisse est principalement imputable à la volatilité des
marchés et au resserrement des conditions de crédit ayant donné lieu au cours
des neuf premiers mois de 2008 à des pertes de 5,7 milliards de dollars sur la
juste valeur des actifs détenus à des fins de transaction et des dérivés
détenus à des fins autres que de couverture, comparativement à 1,5 milliard de
dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Un recul de
415 millions de dollars du total des produits a également été observé en
raison de la fluctuation des taux de change, et une baisse de 246 millions de
dollars imputable à une augmentation des pertes réalisées et des réductions de
valeur sur les actifs disponibles à la vente a été enregistrée.

    Actif géré

    L'actif géré totalisait 388,7 milliards de dollars au 30 septembre 2008,
comparativement à 414,2 milliards de dollars au 30 juin 2008 et à
428,1 milliards de dollars au 30 septembre 2007. La diminution de
25,5 milliards de dollars enregistrée entre le 30 juin 2008 et le 30 septembre
2008 s'explique principalement par les facteurs suivants :

    
    i)     des fluctuations du marché défavorables de 29,4 milliards de
           dollars;
    ii)    une diminution de 3,0 milliards de dollars imputable à la
           variation de la valeur des actifs détenus à des fins de
           transaction;
    iii)   des rachats nets liés aux fonds communs de placement, aux fonds
           gérés et aux fonds distincts de 2,1 milliards de dollars. Ces
           éléments ont été neutralisés en partie par :
    iv)    une hausse de 8,7 milliards de dollars attribuable à la
           dépréciation du dollar canadien, par rapport à la période
           précédente.

    L'actif géré a reculé de 39,4 milliards de dollars du 30 septembre 2007 au
30 septembre 2008. La diminution de l'actif géré résulte principalement de ce
qui suit :

    i)     le recul des marchés, qui a eu une incidence défavorable de
           48,9 milliards de dollars sur l'actif géré;
    ii)    des rachats nets liés aux fonds communs de placement, aux fonds
           gérés et aux fonds distincts de 2,3 milliards de dollars;
    iii)   une diminution de 5,7 milliards de dollars de la valeur des actifs
           détenus à des fins de transaction. Ces éléments ont été
           neutralisés en partie par :
    iv)    une hausse de 16,0 milliards de dollars attribuable à la
           dépréciation du dollar canadien par rapport aux autres devises.
    

    Variation du bilan et des capitaux propres

    L'actif total du fonds général se chiffrait à 113,2 milliards de dollars
au 30 septembre 2008, comparativement à 114,7 milliards de dollars l'exercice
précédent, ce qui s'explique par le fait que l'incidence défavorable de
5,7 milliards de dollars de la variation de la valeur des actifs détenus à des
fins de transaction n'a été neutralisée qu'en partie par la hausse de
2,7 milliards de dollars attribuable à la fluctuation des devises.
    L'actif total du fonds général a diminué de 2,3 milliards de dollars
depuis le 31 décembre 2007, date à laquelle il totalisait 115,5 milliards de
dollars. L'incidence favorable de 2,5 milliards de dollars attribuable à la
variation des taux de change a été plus que neutralisée par la diminution de
l'actif du fonds général de la FSL Etats-Unis et de la FSL Royaume-Uni, qui
tenait compte de la diminution de la valeur des actifs détenus à des fins de
transaction.
    Les provisions techniques et les autres provisions relatives aux contrats
d'assurance s'élevaient à 77,6 milliards de dollars au 30 septembre 2008, soit
une diminution de 2,5 milliards de dollars comparativement au 30 septembre
2007, principalement en raison de la diminution des provisions techniques et
des autres provisions liée à la variation correspondante de la juste valeur
des actifs détenus à des fins de transaction. L'appréciation du dollar
canadien à la fin du troisième trimestre de 2008 par rapport à la période
correspondante de l'exercice précédent a eu pour effet d'accroître les
provisions techniques et les autres provisions relatives aux contrats
d'assurance de 1,7 milliard de dollars.
    Les provisions techniques et les autres provisions relatives aux contrats
d'assurance ont diminué de 2,3 milliards de dollars par rapport au 31 décembre
2007, date à laquelle elles se chiffraient à 79,8 milliards de dollars. La
diminution des provisions techniques et des autres provisions relatives aux
contrats d'assurance liée à la variation correspondante de la juste valeur des
actifs détenus à des fins de transaction a été neutralisée en partie par
l'incidence de 1,6 milliard de dollars de la fluctuation des taux de change.
    Les capitaux propres, qui incluent les actions privilégiées de la
Financière Sun Life inc., se chiffraient à 16,5 milliards de dollars au
30 septembre 2008, comparativement à 17,5 milliards de dollars au 30 juin 2008
et à 17,1 milliards de dollars au 31 décembre 2007. La diminution de
964 millions de dollars enregistrée entre le 30 juin 2008 et le 30 septembre
2008 résulte principalement de ce qui suit :

    
    i)     une perte nette attribuable aux actionnaires de 378 millions de
           dollars, avant les dividendes de 18 millions de dollars versés sur
           les actions privilégiées;
    ii)    des pertes non réalisées sur les actifs disponibles à la vente de
           659 millions de dollars, comptabilisées dans les autres éléments
           du résultat étendu;
    iii)   des dividendes de 202 millions de dollars versés sur les actions
           ordinaires. Ces éléments ont été neutralisés en partie par :
    iv)    un apport de 4 millions de dollars tiré du rachat et de
           l'annulation d'actions ordinaires, déduction faite de la charge de
           rémunération à base d'actions (y compris les options d'achat
           d'actions exercées);
    v)     une augmentation de 289 millions de dollars attribuable à la
           fluctuation des taux de change.

    Les capitaux propres ont diminué de 603 millions de dollars entre le
31 décembre 2007 et le 30 septembre 2008. La diminution des capitaux propres
résulte principalement de ce qui suit :

    i)     des pertes non réalisées sur les actifs disponibles à la vente de
           1,0 milliard de dollars, comptabilisées dans les autres éléments
           du résultat étendu;
    ii)    des dividendes de 607 millions de dollars versés sur les actions
           ordinaires;
    iii)   des coûts de 161 millions de dollars liés au rachat et à
           l'annulation d'actions ordinaires, déduction faite de la charge de
           rémunération à base d'actions (y compris les options d'achat
           d'actions exercées). Ces éléments ont été neutralisés en partie
           par :
    iv)    un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 709 millions de
           dollars, avant les dividendes de 53 millions de dollars sur les
           actions privilégiées;
    v)     une augmentation de 536 millions de dollars attribuable à la
           fluctuation des taux de change.
    

    Au 30 septembre 2008, la Financière Sun Life inc. avait 559,7 millions
d'actions ordinaires et 61,0 millions d'actions privilégiées en circulation.

    Flux de trésorerie

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                       -----------------   -----------------
                                                                 Cumul
                                          Résultats         depuis le début
                                         trimestriels        de l'exercice
                                       -----------------   -----------------
    (en millions de dollars)             T3 08    T3 07       2008      2007
                                         -----    -----       ----      ----

    Trésorerie et équivalents de
     trésorerie au début                 3 114    3 313      3 603     4 936
    Flux de trésorerie liés aux
     activités suivantes :
      Exploitation                       1 126      794      1 918       587
      Financement                         (188)    (326)       (10)     (726)
      Investissement                       949      299       (534)     (530)
    Variations résultant des
     fluctuations des taux de change       117     (191)       141      (378)
                                         ------   ------     ------    ------
    Augmentation (diminution) de la
     trésorerie et des équivalents de
     trésorerie                          2 004      576      1 515    (1 047)

    Trésorerie et équivalents de
     trésorerie à la fin                 5 118    3 889      5 118     3 889
    Titres à court terme à la fin        1 496    1 016      1 496     1 016
                                         ------   ------     ------    ------
    Total de la trésorerie, des
     équivalents de trésorerie et des
     titres à court terme                6 614    4 905      6 614     4 905
                                         ------   ------     ------    ------
                                         ------   ------     ------    ------

    -------------------------------------------------------------------------
    

    A la fin du troisième trimestre de 2008, le montant net de la trésorerie,
des équivalents de trésorerie et des titres à court terme se chiffrait à
6,6 milliards de dollars, une augmentation de 1,7 milliard de dollars par
rapport au troisième trimestre de 2007. Au troisième trimestre de 2008, les
flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ont augmenté de
332 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de 2007. Cette
hausse est principalement attribuable à l'augmentation des primes et à la
diminution des échéances et des rachats enregistrés pour les rentes de la FSL
Etats-Unis. Les flux de trésorerie provenant des activités d'investissement
ont augmenté de 650 millions de dollars au troisième trimestre de 2008, par
rapport au trimestre correspondant de 2007. Cette hausse est attribuable à la
diminution des placements dans des obligations au troisième trimestre de 2008,
par rapport au trimestre correspondant de 2007. Les flux de trésorerie
affectés aux activités de financement au troisième trimestre de 2008 ont
diminué de 138 millions de dollars par rapport à la période correspondante de
l'exercice précédent, en raison principalement de la diminution du rachat
d'actions ordinaires. La fluctuation des taux de change a donné lieu à une
hausse de 117 millions de dollars des soldes de trésorerie au troisième
trimestre de 2008, comparativement à une réduction de 191 millions de dollars
au trimestre correspondant de l'exercice précédent.
    Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2008, la trésorerie et les
équivalents de trésorerie ont augmenté de 1,5 milliard de dollars, tandis
qu'ils avaient reculé de 1,0 milliard de dollars à la période correspondante
de 2007. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ont
augmenté de 1,3 milliard de dollars, en raison essentiellement de la
diminution des commissions, des frais d'exploitation, des échéances et des
rachats.
    Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2008, les flux de
trésorerie affectés aux activités de financement ont diminué de 716 millions
de dollars comparativement à la période correspondante de 2007. Cette
diminution est attribuable au rachat de 600 millions de dollars US de
débentures assimilables à des titres de participation en 2007. Les activités
de financement reflètent également l'émission de débentures non garanties
subordonnées d'un montant en capital de 750 millions de dollars au cours des
neuf premiers mois de l'exercice 2008, comparativement à l'émission d'un
montant en capital de 400 millions de dollars de débentures non garanties
subordonnées, d'un montant en capital de 250 millions de dollars de débentures
non garanties de premier rang et d'un montant en capital de 250 millions de
dollars d'actions privilégiées au cours des trois premiers trimestres de 2007.
Les rachats d'actions ordinaires ont aussi diminué de 156 millions de dollars
au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2008, par rapport à la période
correspondante de l'exercice 2007.
    La fluctuation des taux de change s'est traduite par une hausse de
141 millions de dollars des soldes de trésorerie pour les neuf premiers mois
de l'exercice 2008, comparativement à une réduction de 378 millions de dollars
au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

    Résultats financiers trimestriels

    Le tableau ci-dessous présente un sommaire des résultats de la Financière
Sun Life pour les huit trimestres les plus récents.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    RESULTATS FINANCIERS TRIMESTRIELS
    Non vérifié

                      -------------------------------------------------------
                                       Résultats trimestriels
                      -------------------------------------------------------
                      T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07  T2 07  T1 07  T4 06
                      -----  -----  -----  -----  -----  -----  -----  -----
    Bénéfice net
     (perte nette)
     attribuable aux
     actions
     ordinaires (en
     millions de
     dollars)          (396)   519    533    555    577    590    497    545
    Bénéfice (perte)
     d'exploitation
     (en millions de
     dollars)          (396)   519    533    560    583    593    558    545
    Bénéfice de base
     par action (en
     dollars)         (0,71)  0,92   0,95   0,98   1,02   1,03   0,87   0,95
    Bénéfice dilué
     par action (en
     dollars)         (0,71)  0,91   0,93   0,97   1,00   1,02   0,86   0,94
    Bénéfice
     d'exploitation
     dilué par action
     (en dollars)     (0,71)  0,91   0,93   0,98   1,01   1,03   0,96   0,94

    Total des
     produits (en
     millions de
     dollars)         2 560  4 411  3 886  5 405  5 699  4 500  5 584  6 137

    Total de l'actif
     géré (en
     milliards
     de dollars)        389    414    417    426    428    440    451    442
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Placements

    Le total des placements liés au fonds général de la Compagnie se
chiffrait à 100,7 milliards de dollars au 30 septembre 2008. La majeure partie
du fonds général de la Compagnie est investie dans des titres à revenu fixe à
moyen ou à long terme, comme des obligations ou des prêts hypothécaires. La
composition du portefeuille est établie avec prudence, l'actif du fonds
général étant composé à 84 % de placements liquides et de titres à revenu
fixe. Les actions et les biens immobiliers constituaient 4 % et 5 % du
portefeuille, respectivement, au 30 septembre 2008. La proportion restante de
7 % du portefeuille était constituée d'avances sur contrats, d'autres
placements et d'actifs dérivés.
    Au 30 septembre 2008, la Compagnie détenait des obligations qui
représentaient 56,6 milliards de dollars, soit 56 % de l'ensemble de son
portefeuille de placement. La proportion des obligations ayant reçu la cote A
ou une cote supérieure s'établissait à 68 %, et le pourcentage de celles qui
avaient reçu la cote BBB ou une cote supérieure était de 97 % du total du
portefeuille obligataire au 30 septembre 2008, une diminution comparativement
à 98 % au 31 décembre 2007.
    Au 30 septembre 2008, la Compagnie détenait des obligations ayant fait
l'objet d'un placement privé qui représentaient 10,5 milliards de dollars,
soit 18,6 % de l'ensemble de son portefeuille obligataire. Les obligations de
sociétés qui ne sont pas émises ni garanties par des gouvernements d'Etat ou
régionaux ou par des administrations municipales représentaient 77 % du total
du portefeuille obligataire au 30 septembre 2008, comparativement à 76 % au 31
décembre 2007.
    Au 30 septembre 2008, l'exposition totale de la Compagnie aux assureurs
offrant une seule gamme de produits se chiffrait à 750 millions de dollars.
Une tranche de 80 millions de dollars de ce montant, soit 10,7 %, représentait
une exposition directe, tandis qu'une tranche de 670 millions de dollars de ce
même montant représentait une exposition indirecte. L'exposition indirecte
correspond à la valeur totale des obligations pour lesquelles ces assureurs
ont fourni de l'assurance crédit. Généralement, l'assurance crédit confère aux
obligations sous-jacentes une cote de AAA. Compte non tenu de l'assurance
crédit, 94 % des obligations sous-jacentes affichaient une cote de crédit de
qualité (AAA - 0,7 %, AA - 9,9 %, A - 35,7 % et BBB - 47,3 %) et 6 %
affichaient une cote de crédit de BB ou inférieure. Au 30 septembre 2008,
aucun émetteur unique ne représentait plus de 35,5 % de l'exposition totale
aux assureurs offrant une seule gamme de produits et aucun émetteur
sous-jacent ne représentait plus de 10,5 % de l'exposition totale relative aux
assureurs offrant une seule gamme de produits.
    Au total, la Compagnie a comptabilisé des pertes de valeur avant impôts
de 702 millions de dollars au cours du trimestre, lesquelles se rapportaient
aux actifs détenus à des fins de transaction et aux actifs disponibles à la
vente. Ces pertes de valeur sont liées essentiellement aux placements dans les
obligations de Lehman Brothers et de Washington Mutual. Les économies d'impôts
de 65 millions de dollars et les ajustements connexes des provisions
techniques liés à ces pertes de valeur se sont traduits par une perte après
impôts de 576 millions de dollars pour la Compagnie, au cours du trimestre. La
Compagnie n'a pas constaté d'économie d'impôts sur les pertes en capital non
réalisées de 268 millions de dollars liées à ces pertes de valeur pour la FSL
Etats-Unis, qui ne peuvent être utilisées que pour compenser les gains en
capital aux Etats-Unis. Lorsque des gains en capital pourront être compensés
par ces pertes en capital, un avantage fiscal supplémentaire estimatif de
94 millions de dollars, selon les règles fiscales actuellement en vigueur,
sera comptabilisé relativement à ces pertes.
    Les pertes brutes non réalisées sur les obligations disponibles à la
vente de la Compagnie au 30 septembre 2008 se chiffraient à 1,1 milliard de
dollars. En outre, la juste valeur des obligations détenues à des fins de
transaction au 30 septembre 2008 était inférieure de 4,4 milliards de dollars
à leur valeur nominale. L'écart total entre la juste valeur et la valeur
nominale est essentiellement imputable à l'élargissement des écarts de crédit,
surtout dans le secteur financier et le secteur de la titrisation, auxquels
une proportion de 3,7 milliards de dollars du total est attribuable.
    Le portefeuille obligataire de la Compagnie au 30 septembre 2008
comprenait des obligations de 15,0 milliards de dollars dans le secteur
financier, soit environ 26 % du portefeuille obligataire de la Compagnie ou
14,9 % de tous ses placements. Au 31 décembre 2007, ce montant se chiffrait à
16,6 milliards de dollars. Cette diminution de 1,6 milliard de dollars de la
valeur des placements dans des obligations du secteur financier résulte
principalement de l'incidence de l'accroissement des écarts de taux sur la
valeur des actifs.
    Le portefeuille obligataire de la Compagnie au 30 septembre 2008
comprenait des titres adossés à des actifs de 5,7 milliards de dollars
présentés à titre d'obligations, ce qui représentait environ 10 % du
portefeuille obligataire de la Compagnie, ou 5,6 % de ses placements totaux.
En comparaison, ce montant se chiffrait à 6,6 milliards de dollars au 31
décembre 2007. Cette diminution de 0,9 milliard de dollars de la valeur des
titres adossés à des actifs résulte principalement de l'incidence de
l'accroissement des écarts de taux sur la valeur des actifs.

    
                                       30 septembre 2008    31 decembre 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                              Placements          Placements
                                       Juste     de        Juste     de
    (en millions de dollars)          valeur  qualité(%)  valeur  qualité(%)
    -------------------------------------------------------------------------
    Titres adossés à des prêts
     hypothécaires commerciaux         2 149    99,6 %     2 523    99,6 %
    Titres adossés à des prêts
     hypothécaires résidentiels
      Agences                          1 145   100,0 %     1 112   100,0 %
      Autres                           1 156    98,7 %     1 486    99,9 %
    Titres garantis par des créances     337    96,9 %       422    97,5 %
    Autres(*)                            874    98,3 %     1,075    99,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                              5 661    99,1 %     6 618    99,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (*) Le poste Autres comprend les prêts hypothécaires à risque, qui
        représentent une partie de l'exposition de la Compagnie aux prêts
        hypothécaires de type Alternative-A et aux autres titres adossés à
        des actifs


    Les titres adossés à des actifs de la Compagnie sont ventilés dans les
tableaux ci-après pour illustrer les cotes et les cotes historiques des actifs
détenus dans ce portefeuille.


                                     TAHR -     TAHR -
    Au 30 septembre 2008    TAHC    agences     autres        TGC     Autres
    -------------------------------------------------------------------------
    Cotes
    AAA                   66,6 %    100,0 %     34,3 %     48,1 %     34,7 %
    AA                     8,3 %      0,0 %     45,3 %     19,8 %     20,6 %
    A                     10,4 %      0,0 %     13,9 %     16,6 %     30,4 %
    BBB                   14,3 %      0,0 %      5,2 %     12,4 %     12,6 %
    BB et moins            0,4 %      0,0 %      1,3 %      3,1 %      1,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Cotes historiques
    2005 et auparavant    80,3 %     60,9 %     86,9 %     67,5 %     71,0 %
    2006                  14,7 %      9,7 %     11,0 %     17,0 %     14,9 %
    2007                   4,8 %     11,4 %      2,1 %     15,5 %      2,5 %
    2008                   0,2 %     18,0 %      0,0 %      0,0 %     11,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    TAHC = titres adossés à des prêts hypothécaires commerciaux;
    TAHR = titres adossés à des prêts hypothécaires résidentiels;
    TGC = titres garantis par des créances.



                                     TAHR -     TAHR -
    Au 31 décembre 2007     TAHC    agences     autres        TGC     Autres
    -------------------------------------------------------------------------
    Cotes
    AAA                   63,2 %    100,0 %     31,8 %     43,8 %     35,0 %
    AA                     8,3 %      0,0 %     48,2 %     41,4 %     22,5 %
    A                     10,5 %      0,0 %     14,7 %     11,7 %     28,4 %
    BBB                   17,6 %      0,0 %      5,2 %      0,6 %     13,7 %
    BB et moins            0,4 %      0,0 %      0,1 %      2,5 %      0,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Cotes historiques
    2005 et auparavant    79,9 %     68,6 %     84,7 %     61,5 %     80,4 %
    2006                  15,3 %     10.3 %     12,6 %     21,0 %     15,9 %
    2007                   4,8 %     21,1 %      2,7 %     17,5 %      3,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %    100,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    TAHC = titres adossés à des prêts hypothécaires commerciaux;
    TAHR = titres adossés à des prêts hypothécaires résidentiels;
    TGC = titres garantis par des créances.
    

    Au 30 septembre 2008, les placements indirects de la Compagnie dans des
titres adossés à des prêts hypothécaires résidentiels à risque et à des prêts
hypothécaires de type Alternative-A (Alt-A) s'élevaient à 229 millions de
dollars et à 158 millions de dollars, respectivement, et représentaient
conjointement environ 0,4 % du total des placements de la Compagnie. Les prêts
de type Alt-A sont généralement des prêts hypothécaires résidentiels consentis
à des emprunteurs dont le profil de risque se situe entre le profil à risque
et le profil à faible risque. Ces placements ont été effectués avant 2006 ou
sont assortis de la cote AAA dans une proportion de 94 %.
    Les valeurs relatives aux instruments dérivés de la Compagnie sont
présentées dans le tableau ci-après. L'utilisation d'instruments dérivés est
évaluée en termes de montants nominaux de référence qui servent à calculer les
paiements, mais ne correspondent généralement pas aux montants réels qui sont
échangés.

    
    (en millions de dollars)           30 septembre 2008    31 decembre 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Juste valeur nette                               504               1 309
    Montant nominal de référence total            49 852              42 642
    Montant en équivalent-crédit                   1 983               2 351
    Montant en équivalent-crédit
     pondéré en fonction des risques                  46                  56
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le montant nominal de référence total a augmenté pour s'établir à
49,9 milliards de dollars au 30 septembre 2008, contre 42,6 milliards de
dollars au 31 décembre 2007. Au 30 septembre 2008, la juste valeur nette
affichait une diminution pour s'établir à 0,5 milliard de dollars, par rapport
à 1,3 milliard de dollars au 31 décembre 2007. Le montant en
équivalent-crédit, utilisé pour estimer l'exposition potentielle à un risque
de crédit, représente le coût de remplacement des contrats sur produits
dérivés ayant une juste valeur positive majoré d'une somme représentant le
risque de crédit ultérieur. Le montant en équivalent-crédit pondéré en
fonction des risques est une mesure utilisée pour déterminer le capital
nécessaire pour soutenir les opérations sur instruments dérivés conformément à
la réglementation canadienne. Il est pondéré en fonction de la nature de
l'instrument dérivé et de la solvabilité des parties en cause.
    Le montant net des actifs ayant subi une perte de valeur liés aux prêts
hypothécaires et aux prêts aux entreprises, déduction faite des provisions, se
chiffrait à 86,9 millions de dollars au 30 septembre 2008, soit 38,2 millions
de dollars de plus qu'au 31 décembre 2007. En plus des provisions imputées à
la valeur comptable des prêts hypothécaires et des prêts aux entreprises, la
Compagnie disposait au 30 septembre 2008 de provisions de 3,0 milliards de
dollars visant à couvrir les défauts de paiement éventuels futurs sur tous les
actifs financiers, lesquelles étaient comprises dans les provisions
techniques. Ce montant se chiffrait à 2,9 milliards de dollars au 31 décembre
2007.

    Gestion du capital et situation de trésorerie

    La Financière Sun Life a établi des principes directeurs afin d'assurer
la solidité de la situation de trésorerie et de générer la souplesse
nécessaire pour tirer parti des occasions de croissance, gérer le risque lié à
ses activités et optimiser le rendement pour les actionnaires. La structure du
capital de la Compagnie vise à dépasser les exigences réglementaires en
matière de cibles de capital interne et à maintenir d'excellentes cotes de
crédit, tout en maintenant une structure du capital efficace et des ratios de
capital enviables. Le capital est géré à la fois sur une base consolidée, en
vertu de principes qui tiennent compte de tous les risques liés à un secteur
d'activité donné, ainsi qu'au niveau de chaque division, en vertu de principes
appropriés dans les territoires où elle exerce ses activités.
    A titre de société de portefeuille d'assurance, la Financière Sun Life
doit gérer son capital et celui de toutes ses filiales en tenant compte du
profil de risque et de l'environnement de contrôle.
    La Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie (la Sun Life),
principale filiale d'assurance-vie de la Compagnie en exploitation au Canada,
est assujettie aux règles relatives au montant minimal permanent requis pour
le capital et l'excédent (MMPRCE). Le Bureau de surintendant des institutions
financières (BSIF) s'attend généralement à ce que les compagnies
d'assurance-vie maintiennent un ratio du MMPRCE de 150 % ou plus. La Sun Life
a maintenu un ratio du MMPRCE de 202 %, soit un montant de loin supérieur aux
exigences réglementaires en date du 30 septembre 2008, comparativement à 213 %
au 31 décembre 2007. Cette diminution de 11 % est essentiellement imputable
aux perturbations des marchés au cours des neuf premiers mois de 2008 ainsi
qu'aux réductions de valeur des actifs du portefeuille de placements de la Sun
Life. D'autres filiales sont assujetties à des exigences locales en matière de
capital, dans les territoires où elles exercent leurs activités.
    La Compagnie maintient les liquidités à un niveau qui dépasse le total
des obligations dont elle doit s'acquitter sur demande. Par ailleurs, la
Compagnie gère activement et surveille de près l'appariement des actifs et des
engagements ainsi que la diversification et la qualité de ses placements, par
rapport aux objectifs établis.
    Les rentrées de fonds liées à l'exploitation, notamment les primes, les
frais de gestion de placements et les produits financiers nets, constituent la
principale source de capitaux de la Compagnie. Ces capitaux servent
principalement à payer les prestations prévues par les contrats, les
participations attribuées aux titulaires de contrat, les règlements, les
commissions, les frais d'exploitation, les intérêts débiteurs et les
dividendes aux actionnaires. Les flux de trésorerie provenant des activités
d'exploitation sont généralement affectés aux paiements qui devront être
effectués ultérieurement, y compris le versement des dividendes aux
actionnaires. De plus, la Compagnie a recours, à l'occasion, à l'emprunt ou à
l'émission de titres afin de se procurer les capitaux dont elle a besoin pour
assurer sa croissance, faire des acquisitions ou répondre à d'autres besoins.
Au 30 septembre 2008, la Sun Life disposait de trésorerie, d'équivalents de
trésorerie et de titres à court terme totalisant plus de 6,6 milliards de
dollars. En outre, le portefeuille de placements de la Compagnie comprend des
obligations gouvernementales d'un montant de plus de 12 milliards de dollars.

    Perspectives et facteurs de risque

    Les marchés boursiers du monde entier se sont détériorés au troisième
trimestre de 2008, ce qui a accru la possibilité que l'économie mondiale entre
dans une période de récession. Si cette volatilité et ces bouleversements
boursiers sans précédent se maintenaient, ils pourraient avoir une incidence
importante sur les résultats financiers de la Compagnie. Les risques décrits
ci-après doivent être considérés concurremment avec les autres facteurs de
risque décrits dans le rapport de gestion et dans la notice annuelle de la
Financière Sun Life inc. pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007.
    La Compagnie dispose d'un portefeuille de placements diversifiés et de
qualité qui englobe plusieurs catégories d'actifs. Le portefeuille obligataire
(qui représente 56,6 milliards de dollars du total des placements de la
Compagnie) est bien diversifié, par région et par secteur. La Compagnie
possède aussi un portefeuille de prêts hypothécaires de 15 milliards de
dollars qui comprend environ 4 500 prêts hypothécaires, ainsi que des
placements directs de 4,6 milliards de dollars dans des biens immobiliers. Une
détérioration accrue des marchés boursiers mondiaux pourrait avoir une
incidence défavorable sur le portefeuille de placements de la Compagnie,
notamment dans les catégories des actions, des prêts hypothécaires commerciaux
et des biens immobiliers, sous la forme de pertes réalisées ou non réalisées
ou d'une hausse des provisions pour défaut de paiement.
    Le maintien de la volatilité des marchés financiers ainsi que la
détérioration du crédit pourraient avoir une incidence importante sur la
valeur des titres à revenu fixe inclus dans le portefeuille de placements de
la Compagnie. Les événements qui se traduiraient par des cas de défaut, des
pertes de valeur ou des baisses de cotes touchant le portefeuille de
placements obligeraient la Compagnie à comptabiliser des pertes réalisées ou
non réalisées et à accroître ses provisions pour défaut de paiement, ce qui
aurait une incidence défavorable sur les résultats.
    L'écart de taux pour les obligations de sociétés et les titres adossés à
des actifs s'est creusé de façon marquée au cours des neuf premiers mois de
2008. Un nouvel élargissement des écarts de taux pourrait avoir une incidence
importante sur la valeur des titres à revenu fixe. Pour certains produits, une
diminution de la valeur de marché imputable à l'élargissement des écarts de
taux pourrait se traduire par des pertes, advenant la liquidation d'actifs
avant l'échéance.
    Le recul et la volatilité des marchés boursiers pourraient se répercuter
de manière défavorable sur les souscriptions et les rachats de produits
d'assurance et de rentes à capital variable. En outre, certains produits de
rentes et de fonds distincts sont assortis de garanties qui sont exposées au
rendement des marchés boursiers. Lorsque les marchés sont défavorables, le
coût de ces garanties augmente. Le recul des marchés boursiers se traduira par
une diminution des revenus tirés des droits et des bénéfices dégagés par les
activités de gestion du patrimoine de la Compagnie, car pour ces activités,
les résultats sont fondés sur la juste valeur de l'actif géré. Par ailleurs,
le repli des marchés boursiers pourrait entraîner un resserrement des
exigences en matière de capital requis aux fins de la réglementation.
    La fluctuation des taux d'intérêt pourrait avoir une incidence
défavorable sur les activités et la rentabilité de la Compagnie de plusieurs
façons. La volatilité des taux d'intérêt pourrait avoir une incidence
défavorable sur les souscriptions de certains produits d'assurance et de
rentes ainsi que sur les rachats prévus pour les contrats en place. Une hausse
rapide des taux d'intérêt pourrait accroître le risque que les titulaires
rachètent leurs contrats, ce qui forcerait la Compagnie à liquider des
placements à perte. Inversement, une diminution rapide des taux d'intérêt
aurait pour effet d'accroître la valeur des titres à revenu fixe, mais
pourrait réduire de façon importante le rendement du réinvestissement et, du
coup, les bénéfices. La Compagnie gère le risque d'investissement dans un
contexte marqué par des taux d'intérêt changeants, mais il est possible
qu'elle ne puisse pas éliminer complètement le risque de taux d'intérêt lié
aux actifs de la Compagnie, relativement à ses passifs. Par ailleurs, certains
produits comportent des garanties de taux d'intérêt explicites ou implicites,
et si les taux baissent sous les taux garantis, la Compagnie pourrait être
tenue d'augmenter ses provisions techniques, ce qui aurait un effet
défavorable sur le bénéfice.
    La Sun Life a mis en place des programmes de couverture visant à réduire
l'incidence éventuelle de la volatilité des marchés financiers sur la valeur
des avantages garantis. Dans la mesure où les positions ne sont pas
entièrement couvertes, ou qu'elles sont assujetties à d'autres facteurs de
risque comme le risque lié aux modèles, le risque de corrélation et le risque
opérationnel, il est possible que l'efficacité des programmes de couverture
diminue ou que leur coût augmente, ce qui aurait une incidence défavorable sur
la situation financière de la Compagnie ainsi que sur ses résultats
d'exploitation.
    La Compagnie est partie à différents types d'opérations, notamment des
prêts de titres, des mises en pension et des opérations sur les marchés
financiers, notamment des opérations de financement des réserves et
d'entreprise. La volatilité des marchés pourrait avoir une incidence
défavorable sur le coût de ces opérations et sur la capacité de la Compagnie à
les effectuer. Si les perturbations se poursuivent sur les marchés financiers,
la Compagnie pourrait avoir du mal à obtenir des capitaux, dans l'éventualité
où elle aurait besoin de liquidités supplémentaires.
    Les fluctuations du dollar canadien, plus particulièrement par rapport au
dollar américain, influeront aussi sur le bénéfice de la Compagnie.

    Gestion des risques d'entreprise

    La Financière Sun Life a établi un cadre de gestion des risques
d'entreprise qui lui permet de classer par catégorie, de surveiller et de
gérer les divers risques auxquels elle est exposée. Les principales catégories
de risques définies sont les suivantes : risque stratégique, risque de crédit,
risque de marché, risque d'assurance et risque lié à l'exploitation. Cette
dernière catégorie couvre une large gamme de risques, notamment les risques
juridiques et réglementaires, ainsi que les risques associés aux personnes,
aux systèmes et aux méthodes.
    La Financière Sun Life applique de façon continue des méthodes de gestion
des risques d'entreprise consistant à passer en revue les différents facteurs
de risque pris en compte dans la structure établie et à communiquer les
résultats de ces analyses à la haute direction et au comité d'examen des
risques du conseil d'administration au moins une fois par trimestre. Les
méthodes de gestion des risques d'entreprise mises en application par la
Financière Sun Life et les facteurs de risque sont décrits dans le rapport de
gestion et la notice annuelle de la Financière Sun Life inc. pour l'exercice
terminé le 31 décembre 2007. Le rapport de gestion annuel fait état de la
sensibilité du bénéfice à l'évolution des taux d'intérêt et des marchés
boursiers, mais celle-ci varie en fonction des mouvements du marché, des
modifications apportées aux activités ou des mesures prises par la direction.
La rubrique "Perspectives et facteurs de risque" présente de l'information
supplémentaire sur les risques associés aux perturbations observées sur les
marchés à l'échelle mondiale.

    Questions d'ordre réglementaire et juridique

    De plus amples renseignements concernant ces questions d'ordre juridique
et réglementaire sont fournis dans les états financiers consolidés annuels, le
rapport de gestion annuel et la notice annuelle de la Financière Sun Life inc.
pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007. Il est possible d'obtenir des
exemplaires de ces documents sur le site Web de la Compagnie au
www.sunlife.com ou sur les sites www.sedar.com et www.sec.gov.

    Contrôle interne à l'égard de l'information financière

    Il incombe à la direction de mettre en place et de maintenir un contrôle
interne adéquat à l'égard de l'information financière afin de fournir une
assurance raisonnable que l'information financière de la Compagnie est fiable
et que ses états financiers ont été établis conformément aux PCGR.
    Pendant le trimestre terminé le 30 septembre 2008, aucun changement n'a
eu, ou n'est raisonnablement susceptible d'avoir, une incidence importante sur
le contrôle interne de la Compagnie à l'égard de l'information financière.

    Passage aux Normes internationales d'information financières (IFRS)

    Le Conseil des normes comptables du Canada (CNC) a confirmé que le 1er
janvier 2011, les IFRS remplaceront les normes et les interprétations
canadiennes en place à titre de principes comptables généralement reconnus du
Canada (PCGR du Canada) pour les sociétés ayant l'obligation publique de
rendre des comptes. Dans le but de se préparer au passage aux IFRS, la
Compagnie a élaboré un plan de transition. Ce plan présente les éléments clés
de la conversion de la Compagnie aux IFRS, y compris :

    
    -   les besoins en formation;
    -   les modifications de conventions comptables;
    -   les exigences en matière d'information financière;
    -   l'incidence sur la technologie de l'information et les systèmes
        informatiques;
    -   le contrôle interne à l'égard de l'information financière;
    -   l'incidence sur les groupes et les fonctions.
    

    La Compagnie a mis en place une structure officielle de gouvernance pour
ce projet, laquelle comprend un comité de direction (composé de haut
dirigeants des groupes chargés de la vérification interne, des technologies de
l'information et des finances dans l'ensemble de l'organisation), un comité
d'examen des activités et des questions techniques ainsi que de nombreux
groupes de travail chargés de problèmes précis. Des comptes rendus sont
présentés régulièrement à la haute direction ainsi qu'au comité de
vérification du conseil d'administration.
    Le plan actuellement mis en oeuvre comporte certains éléments clés,
notamment les séances de formation continue pour les employés à l'échelle de
l'organisation, la définition des modifications de conventions comptables
(notamment en ce qui concerne le classement des contrats d'assurance), les
analyses d'incidence connexes et les exigences d'information financière.
    Au fur et à mesure que les effets du passage aux IFRS seront cernés,
l'incidence de la conversion sur la technologie de l'information et sur les
systèmes informatiques sera évaluée. De la même manière, les effets de la
conversion sur les activités commerciales seront évalués au fil de la
détermination des différences entre les conventions comptables actuelles
adoptées par la Compagnie et les IFRS. Au cours du déroulement de la mise en
oeuvre, la Compagnie continuera de revoir son plan de transition. Par
conséquent, le plan pourra éventuellement être ajusté en fonction de
l'information supplémentaire sur le passage aux IFRS qui sera obtenue.

    Evénements postérieurs à la date du bilan

    Le 6 octobre 2008, la Financière Sun Life a annoncé la vente de sa
participation de 37 % dans CI Financial Income Fund à la Banque Scotia pour la
somme de 2,3 milliards de dollars. Il s'agissait d'une opération privée et au
comptant. L'opération devrait être conclue au quatrième trimestre, sous
réserve de l'approbation des organismes de réglementation, et générer un gain
comptable avant impôts de 1,1 milliard de dollars.

    Utilisation de mesures financières non définies par les PCGR

    La direction évalue les résultats de la Compagnie en fonction de mesures
financières établies conformément aux PCGR, comme le bénéfice, le bénéfice
dilué par action et le rendement des capitaux propres. Elle mesure aussi le
rendement de la Compagnie en fonction de certaines mesures qui ne s'inscrivent
pas dans les PCGR, comme le bénéfice d'exploitation, et de mesures financières
fondées sur le bénéfice d'exploitation, notamment le bénéfice d'exploitation
par action et le rendement d'exploitation des capitaux propres, qui excluent
certains éléments dont la nature ne relève pas de l'exploitation et qui ne
sont pas susceptibles de se reproduire. La direction a également recours à des
mesures du rendement financier qui sont établies selon un taux de change
constant, sans tenir compte de l'incidence des fluctuations des taux de
change. La direction utilise le rendement des capitaux propres pour mesurer le
rendement des secteurs isolables de la Compagnie. Le rendement des capitaux
propres des secteurs isolables est fondé sur la répartition des capitaux
propres attribuables aux actionnaires ordinaires ou du capital-risque aux
secteurs isolables en fonction d'hypothèses, de jugements et de méthodes qui
font régulièrement l'objet d'examens et de modifications par la direction. La
Compagnie examine aussi les produits ajustés, qui correspondent au total des
produits, déduction faite de l'incidence de la fluctuation des taux de change
et de la variation de la juste valeur des actifs détenus à des fins de
transaction et des instruments dérivés. La direction suit également de près le
ratio de la marge d'exploitation avant impôts de la MFS dont le dénominateur
exclut certains produits financiers et inclut certaines commissions versées,
de façon à évaluer la rentabilité sous-jacente de la MFS. La valeur des
affaires nouvelles est utilisée pour mesurer la rentabilité générale. La
valeur des affaires nouvelles est fondée sur des montants actuariels qui ne
sont comparables à aucune mesure aux termes des PCGR. La direction estime que
ces mesures financières non définies par les PCGR peuvent aider les
investisseurs à comprendre les résultats de la Compagnie et à comparer les
résultats trimestriels et annuels des activités poursuivies de la Compagnie.
Ces mesures financières non définies par les PCGR ne font pas l'objet d'une
définition normalisée et peuvent ne pas être comparables à des mesures
semblables utilisées par d'autres sociétés. Elles ne doivent pas être
considérées comme une mesure de rechange aux mesures de rendement financier
établies conformément aux PCGR. Les rapports de gestion annuel et
intermédiaires de la Financière Sun Life inc. ainsi que les trousses de
renseignements financiers supplémentaires disponibles à la section "Relations
avec les investisseurs - Information financière" du site Web de la Financière
Sun Life à l'adresse www.sunlife.com présentent des renseignements
supplémentaires concernant ces mesures financières hors PCGR, ainsi qu'un
rapprochement avec les mesures selon les PCGR.
    Le tableau ci-après présente les éléments exclus du bénéfice
d'exploitation de la Compagnie au cours des huit derniers trimestres ainsi
qu'un rapprochement de ces montants avec le bénéfice de la Compagnie, calculé
selon les PCGR du Canada.


    
    -------------------------------------------------------------------------
    RAPPROCHEMENT DU BENEFICE D'EXPLOITATION
    (en millions de dollars)

                      -------------------------------------------------------
                                      Résultats trimestriels
                      -------------------------------------------------------
                      T3 08  T2 08  T1 08  T4 07  T3 07  T2 07  T1 07  T4 06
                      -----  -----  -----  -----  -----  -----  -----  -----
    Bénéfice présenté
     (selon les PCGR)  (396)   519    533    555    577    590    497    545
    Gain (perte)
     après impôts sur
     éléments
     exceptionnels
      Abandon de la
       marque Clarica     -      -      -      -      -      -    (43)     -
      Charges au
       titre de la
       nouvelle image
       de marque au
       Canada             -      -      -     (3)    (5)    (2)     -      -
      Coûts
       d'intégration
       des activités
       d'assurance
       collective         -      -      -     (2)    (1)    (1)     -      -
      Prime au rachat
       de créances
       assimilables à
       des titres de
       participation      -      -      -      -      -      -    (18)     -
                      -------------------------------------------------------
    Total des
     éléments
     exceptionnels        -      -      -     (5)    (6)    (3)   (61)     -
                      -------------------------------------------------------
    Bénéfice
     d'exploitation    (396)   519    533    560    583    593    558    545
                      -------------------------------------------------------
                      -------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    

    Enoncés prospectifs

    Certains des énoncés de ce document, notamment les énoncés relatifs aux
stratégies de la Compagnie ainsi que d'autres énoncés de nature prévisionnelle
dont la réalisation est tributaire, ou qui font mention, de conditions ou
d'événements futurs, ou qui renferment des expressions telles que "s'attendre
à", "prévoir", "avoir l'intention de", "planifier", "croire", "estimer" ou
autres expressions semblables, sont des énoncés prospectifs au sens des lois
sur les valeurs mobilières. Entrent dans les énoncés prospectifs les
possibilités et hypothèses présentées relativement aux résultats
d'exploitation futurs de la Compagnie. Ces énoncés font état des attentes, des
estimations et des prévisions de la Compagnie en ce qui concerne les
événements futurs et ne représentent pas des faits passés. Les énoncés
prospectifs ne constituent pas une garantie des résultats futurs et mettent en
cause des risques et des incertitudes qui sont difficiles à prévoir. Les
résultats et la valeur pour les actionnaires futurs pourraient différer
sensiblement de ceux qui sont présentés dans ces énoncés prospectifs, en
raison, notamment, des facteurs traités sous la rubrique "Facteurs de risque"
de la notice annuelle de la Compagnie et des facteurs décrits dans d'autres
documents déposés auprès des autorités canadiennes et américaines de
réglementation des valeurs mobilières, y compris le rapport de gestion et les
états financiers annuels et intermédiaires, lesquels peuvent être consultés
sur www.sedar.com et www.sec.gov.
    Les facteurs susceptibles d'entraîner un écart important entre les
résultats réels et les résultats escomptés comprennent, mais sans s'y limiter,
le rendement des marchés boursiers; les fluctuations des taux d'intérêt; les
pertes et les défauts de paiement sur les placements; les fluctuations des
écarts de taux, le coût, l'efficacité et la disponibilité de programmes de
couverture des risques; la solvabilité des cautions et des contreparties liées
aux instruments dérivés; le risque d'illiquidité des marchés; les
modifications apportées aux règlements et aux lois, y compris les lois
fiscales; les enquêtes et les procédures relatives à la réglementation, ainsi
que les démarches juridiques individuelles et les recours collectifs qui ont
été engagés relativement aux pratiques dans les secteurs de la distribution de
fonds communs de placement, de produits d'assurance, de produits de rente et
de produits financiers; les risques liés à la conception des produits et à
l'établissement des prix des produits; les risques d'assurance liés à la
mortalité, à la morbidité et à la longévité et le comportement des titulaires
de contrat, y compris les risques associés aux catastrophes naturelles ou
causées par l'homme, aux pandémies et aux actes de terrorisme; les risques
liés aux activités menées en Asie, y compris les risques liés aux
coentreprises; le risque lié à la fluctuation des taux de change; l'incidence
de la concurrence; les risques liés aux erreurs de modélisation financière;
les risques liés à la continuité des activités; les défaillances des systèmes
d'information et de la technologie fonctionnant sur Internet; les atteintes à
la sécurité informatique et au respect de la vie privée; la disponibilité, le
coût et l'efficacité de la réassurance; l'incapacité de maintenir des canaux
de distribution solides et les risques liés à la conduite commerciale des
intermédiaires et des agents; la dépendance à l'égard de relations avec des
tiers, y compris les contrats d'impartition; la baisse de la solidité
financière ou des cotes de crédit; la capacité de mener à bien et d'intégrer
les acquisitions; la capacité d'attirer et de conserver des employés ainsi que
le rendement des placements et des portefeuilles de placement de la Compagnie
qui sont gérés pour les clients, tels que les fonds distincts et les fonds
communs de placement. La Compagnie ne s'engage nullement à mettre à jour ni à
réviser ces énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements ou de
circonstances postérieurs à la date du présent rapport ou par suite
d'événements imprévus, à moins que la loi ne l'exige.

    Conférence téléphonique à l'intention des analystes

    Les résultats financiers de la Compagnie pour le troisième trimestre de
2008 seront présentés lors de la conférence téléphonique qui aura lieu
aujourd'hui, à 8 h 30, heure de l'Est. Pour écouter la conférence, utilisez la
fonction de téléconférence et composez le 416-644-3414 (Toronto) ou le 1 800
732-1073 (ailleurs au Canada et aux Etats-Unis). Une diffusion en différé de
la téléconférence sera accessible du mardi 21 octobre 2008 à 10 h 30 au mardi
4 novembre 2008 à 23 h 59. Pour y accéder, composer le 416-640-1917 (Toronto),
mot de passe : 21286408, ou le 1 877 289-8525 (ailleurs au Canada et aux
Etats-Unis), mot de passe : 21286408.
    Pour écouter la webémission de la conférence en direct, visualiser les
diapositives de la présentation et obtenir de l'information connexe, veuillez
accéder à l'adresse www.sunlife.com et cliquer sur le lien vers les résultats
du 3e trimestre de la rubrique "Points saillants" figurant à la page
d'accueil, 10 minutes avant le début de la conférence. La webémission et la
présentation seront archivées sur notre site Web par la suite et seront
accessibles à l'adresse www.sunlife.com/rapportstrimestriels.
    Les résultats financiers qui figurent dans le présent communiqué et ceux
qui sont présentés au cours de la téléconférence d'aujourd'hui sont
préliminaires et non vérifiés. La Compagnie prévoit déposer ses états
financiers et son rapport de gestion intermédiaires le 30 octobre 2008.

    Financière Sun Life

    La Financière Sun Life, qui a été constituée en 1865, est une
organisation de services financiers de premier plan à l'échelle internationale
qui offre aux particuliers et aux entreprises une gamme diversifiée de
services et de produits dans les domaines de l'assurance et de la constitution
de patrimoine. Avec ses partenaires, la Financière Sun Life exerce aujourd'hui
ses activités dans d'importants marchés du monde entier, notamment au Canada,
aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à Hong Kong, aux Philippines, au
Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine et aux Bermudes. Au 30 septembre 2008,
l'actif total géré des compagnies du groupe Financière Sun Life s'élevait à
389 milliards de dollars. Le site www.sunlife.com propose de plus amples
renseignements à ce sujet.
    Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de
Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines
(PSE) sous le symbole "SLF".

    
    -------------------------------
    (1) Avec ses filiales et coentreprises, la "Compagnie" ou la
        "Financière Sun Life".
    (2) Dans le présent document, les montants présentés au titre du bénéfice
         par action tiennent compte de la dilution, sauf indication contraire
    (3) Le bénéfice d'exploitation et les autres mesures financières fondées
        sur celui-ci, comme le bénéfice d'exploitation par action et le
        rendement d'exploitation des capitaux propres, sont des mesures non
        définies par les PCGR. Pour obtenir de plus amples renseignements à
        ce sujet, consulter la rubrique "utilisation de mesures financières
        non définies par les PCGR".
    (4) Le ratio de la marge d'exploitation avant impôts est une mesure
        financière non définie par les PCGR. Se reporter à la rubrique
        "Utilisation de mesures financières non définies par les PCGR".
    





Renseignements :

Renseignements: Renseignements pour les médias: Hélène Soulard,
Directrice, affaires publiques, Tél.: (514) 866-3589,
helene.soulard@sunlife.com; Renseignements pour les investisseurs: Paul
Petrelli, Vice-président, relations avec les investisseurs, Tél.: (416)
204-8163, investor.relations@sunlife.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.