La Financière agricole du Québec met en place de nouvelles mesures de soutien qui permettront aux entreprises agricoles de bénéficier de liquidités additionnelles

LÉVIS, QC, le 29 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Lors d'une séance spéciale tenue hier, le conseil d'administration de La Financière agricole a adopté, à la lumière des analyses présentées par la direction, des mesures additionnelles relatives au Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA) afin d'aider les entreprises agricoles, notamment dans les secteurs porcs, veaux d'embouche, agneaux et céréales.

Ainsi, La Financière agricole a, dès le mois d'avril dernier, mandaté une firme indépendante pour la réalisation d'une réévaluation actuarielle. En conformité avec les recommandations de l'actuaire, il a été décidé d'apporter certaines modifications à la méthode de tarification du programme ASRA, et ce, dès l'exercice financier 2011-2012. Cette réévaluation a été réalisée afin de tenir compte des changements dans le contexte agro-économique, de la mise à jour des données historiques servant à la base de la tarification, des changements au programme ASRA et de l'arrivée du programme Agri-Québec.

Par conséquent, de nouveaux taux de contribution à l'ASRA s'appliqueront dès 2011-2012 pour l'ensemble des secteurs de production assurés. Ces ajustements font en sorte de réduire les primes de 40 millions de dollars pour les entreprises agricoles.

De plus, spécifiquement pour les entreprises du secteur porcin, il a été décidé d'étaler l'application de la mesure d'efficacité (dite du 25 %). Celle-ci s'appliquera de manière progressive, soit à 50 %, pour l'année d'assurance 2011 et à 75 % en 2012. Cette mesure représente des compensations additionnelles nettes de 9 millions de dollars. De ce montant, 6 millions seront versés aux petites et moyennes entreprises du secteur et 3 millions aux entreprises de grande taille.

Finalement, dans le cadre de la Stratégie de soutien à l'adaptation des entreprises agricoles, La Financière agricole poursuivra ses interventions, qui sont supportées par une analyse diagnostique et un plan d'affaires, et pour lesquelles les prêts moyens sont de l'ordre de 250 000 $ par entreprise. À ce jour, les prêts autorisés s'élèvent à 23,5 millions de dollars, dont plus de 8 millions de dollars pour le secteur porcin. Cette mesure vient compléter l'approche d'accompagnement individuel des entreprises dans la gestion des arrérages des prêts, en appliquant une politique de tolérance à l'égard des entreprises concernées leur permettant ainsi de poursuivre leurs activités, et ce, malgré des difficultés financières temporaires.

Outre ces décisions récentes, rappelons, qu'au cours des derniers mois, La Financière agricole a posé des gestes concrets à l'égard des entreprises agricoles visant à les soutenir face à la conjoncture économique actuelle. Ainsi, depuis le début de l'année 2011, La Financière agricole a versé aux agriculteurs assurés en ASRA des compensations nettes de l'ordre de 208 millions de dollars, notamment 88 millions de dollars pour les producteurs du secteur porcin, 33,3 millions de dollars pour les producteurs de veaux d'embouche, 12,3 millions de dollars pour les producteurs d'agneaux, 15,5 millions de dollars pour les producteurs de bouvillons et 37,6 millions de dollars pour les producteurs de céréales.

Au titre des programmes Agri-investissement et Agri-Québec, La Financière agricole aura versé en 2011, une somme totale de l'ordre de 117 millions de dollars, au fur et à mesure de la réception des données financières 2010. Dans le secteur porcin, il s'agit de plus de 20 millions de dollars.

Enfin, pour ce qui est des autres pistes de solution évoquées par les intervenants, et notamment le Service de gestion des risques du marché, les travaux se poursuivent avec les interlocuteurs concernés.

Par ailleurs, il est également important de souligner le rôle stratégique que joue La Financière agricole en matière de financement des entreprises. Ainsi, depuis janvier 2011, des prêts garantis ont été consentis à 2 315 entreprises pour un montant total de 526 millions de dollars. À cela s'ajoute, 5,5 millions de dollars versés à 214 entreprises en subvention d'aide à l'établissement ou au démarrage.

L'ensemble de ces mesures démontre clairement l'engagement continu de La Financière agricole à soutenir, dans une perspective de développement durable, les entreprises agricoles de tous les secteurs, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et des valeurs assurées qui s'élèvent à plus de 4,9 milliards de dollars, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui œuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l'ensemble du territoire québécois.

Source : 
La Financière agricole du Québec 
Information :
Mélanie Fiset
Tél. : 418 834-6866, poste 6546

 

SOURCE La Financière agricole du Québec

Renseignements :

Source : 
La Financière agricole du Québec 
Information :
Mélanie Fiset
Tél. : 418 834-6866, poste 6546


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.