La Fédération des policiers municipaux du Québec et l'Association des policiers de Sherbrooke sont satisfaites de la décision du Juge Bellavance



    MONTREAL, le 18 juin /CNW Telbec/ - La Fédération des policiers et
policières municipaux du Québec (FPMQ) et l'Association des policiers et
policières de Sherbrooke sont satisfaites de la décision de l'honorable
Paul-Marcel Bellavance de la Cour supérieure de rejeter la poursuite civile de
la famille Boisvenu contre la Ville de Sherbrooke. En effet, le juge
Bellavance a conclu que les policiers qui ont rencontré M. Hugo Bernier dans
la nuit du 22 au 23 juin 2002 n'ont pas commis de faute.
    Dans la décision, le juge Bellavance écrit : "Dans le présent cas, aucun
indice ne pouvait laisser prévoir qu'un drame horrible se produirait. Ces
policiers n'avaient pas eu, avant leur patrouille, une séance d'instructions
indiquant la présence d'un individu dangereux. Ces quatre policiers n'ont pas
commis une faute civile d'omission cette nuit-là."
    Les deux associations syndicales sont d'avis que les policiers intervenus
cette nuit-là ont toujours fait preuve de professionnalisme et ont été très
consciencieux. D'ailleurs, le juge mentionne dans sa décision : " Evidemment,
le Tribunal les a entendus sept ans après les événements, mais ils donnent une
forte impression qu'ils étaient, en juin 2002, de jeunes policiers accomplis
et sérieux." Le président de la FPMQ, M. Denis Côté, déclare : "Grâce à leur
perspicacité, ils ont été en mesure par la suite de retracer le meurtrier de
Julie Boisvenu."
    M. Côté ajoute : " Au Québec, nous sommes fiers de compter des policiers
et policières qui font preuve de professionnalisme et qui ont à coeur la
prévention et la sécurité de leurs citoyens. La police au Québec constitue un
modèle d'efficacité à travers le monde." Il termine ainsi : "Nous sympathisons
avec la terrible douleur qu'éprouve la famille Boisvenu à la suite du meurtre
de Julie, mais il faut se rappeler que le seul responsable de sa mort est Hugo
Bernier."

    La FPMQ est un regroupement d'associations syndicales composées de
policiers et policières municipaux de la province. Elle compte, parmi ses
associations, l'Association des policiers et policières de Sherbrooke.




Renseignements :

Renseignements: Christine Beaulieu, directrice des communications,
Corporation de services de la Fédération des policiers et policières
municipaux du Québec, (514) 356-3321, Cellulaire: (514) 248-7955, Télécopieur:
(514) 356-1158, cbeaulieu@fpmq.org, www.fpmq.org

Profil de l'entreprise

Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ)

Renseignements sur cet organisme

Association des policiers et policières de Sherbrooke

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.