La Fédération de la métallurgie-CSN en congrès - Les relations intergénérationnelles à l'avant-plan



    ROUYN-NORANDA, QC, le 2 juin /CNW Telbec/ - Le coup d'envoi du 46e
Congrès de la Fédération de la métallurgie (FM-CSN) a été donné ce matin à
Rouyn-Noranda, où les délégué-es de ses 210 syndicats échangeront sur le thème
La solidarité, un outil pour les générations futures. Les relations
intergénérationnelles seront au coeur des discussions qui se poursuivront
jusqu'à vendredi.
    Le président de la fédération, Alain Lampron, explique : "Nous essaierons
notamment d'harmoniser les préoccupations des plus âgés et des jeunes qui
arrivent sur le marché du travail. Ces derniers ont des valeurs parfois
différentes de celles des aînés, mais qui peuvent être conciliables. Nous
serons attentifs aux revendications et aux aspirations de la jeune génération.
Nous discuterons, ensemble, de nos valeurs afin que, dans un respect
intergénérationnel, nous puissions consolider nos liens et nos forces."
    Après les allocutions de la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau,
du président de la fédération, Alain Lampron et du président du Conseil
central de l'Abitibi-Témiscamingue-Ungava, Donald Rheault, les quelque 250
personnes présentes au congrès triennal débattront notamment d'affiliation
internationale, de régimes de retraite, de la situation économique, de la
charge de travail et de politique d'achat responsable.
    Les congressistes auront également à l'esprit la politique d'exploitation
minière adoptée lors du congrès de 2006. Alain Lampron rappelle qu'il faut
inculquer aux entreprises concernées une vision responsable et durable du
développement, mieux protéger la santé et la sécurité des travailleurs du
secteur et encadrer davantage les relations avec les communautés locales. A
cet effet, la fédération avait présenté au gouvernement québécois un important
mémoire dans lequel elle recommandait que le Québec se dote enfin d'un
véritable plan d'exploration et d'exploitation minières.
    D'autre part, la fédération réclame une stratégie économique mise au
point par un forum élargi qui regrouperait les syndicats, le gouvernement et
les employeurs. "Il faut également élaborer un plan d'action industriel mieux
structuré et mettre en place des mesures pour encourager la recherche et le
développement d'une politique industrielle", note Alain Lampron.

    Sortie de crise, le monde d'abord !

    De son côté, la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, a invité les
congressistes à adhérer au cahier de revendications adopté par la centrale
syndicale lors de son dernier conseil confédéral de mars dernier, sur le thème
Sortie de crise, le monde d'abord ! "En premier lieu, nous devons soutenir les
personnes frappées par la crise en favorisant la formation et la planification
de la main-d'oeuvre, puis en rendant accessible l'assurance emploi. En croyant
fermement qu'une autre mondialisation est possible, nous devons inventer un
nouveau modèle économique qui met le capital au service des humains et non
l'inverse."

    En attente d'une stratégie minière

    Quant au président du conseil central, Donald Rheault, il a noté qu'en
raison de l'effervescence qui s'est emparée du secteur des mines depuis
quelques années, principalement pour l'or, "Nous devons être encore plus
vigilants sur la façon dont les compagnies exploitent nos richesses. A la
suite de la fermeture de la mine Meston, nous (le conseil central, la
fédération et la CSN) en sommes venus assez vite à un consensus : il est
important de modifier la Loi des mines afin de permettre à d'autres
exploitants d'acquérir les droits miniers (claim). Nous attendons encore la
stratégie minière du ministre Claude Béchard, à propos de laquelle la
fédération et la CSN avaient déposé des recommandations fort pertinentes."

    Fondée en 1944, la Fédération de la métallurgie de la CSN regroupe 21 000
membres répartis au sein de quatre branches sectorielles :
fonderie-aluminium-mines et carrières ; équipements-métal-électrique ;
chimie-plastique ; automobile.




Renseignements :

Renseignements: Benoit Aubry, Information-CSN, (514) 704-3297
(cellulaire); Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.