La FCSQ à la Commission Bouchard-Taylor - Des recommandations qui visent l'équilibre entre le maintien d'une culture d'accueil et la reconnaissance des valeurs associées à l'identité québécoise



    QUEBEC, le 13 déc. /CNW Telbec/ - La Fédération des commissions scolaires
du Québec (FCSQ) a présenté aujourd'hui un mémoire à la Commission de
consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences
culturelles. Même si elle fait le constat que, dans l'ensemble, les situations
d'accommodement raisonnable générant de réelles difficultés dans le milieu
scolaire sont plutôt rares et qu'elles se règlent à la satisfaction des
différents acteurs, la FCSQ a fait une douzaine de recommandations à la
Commission. Elle demande notamment que des balises soient proposées aux
organismes publics; que le gouvernement légifère sur la question de l'octroi
de congés pour observance des rites religieux et qu'il prenne position sur la
disparition des lieux de prière dans les établissements publics; que les
règles de financement des institutions d'enseignement privées soient révisées;
que l'on facilite la reconnaissance des acquis et des diplômes obtenus à
l'étranger par les personnes immigrantes; que les commissions scolaires
puissent jouer pleinement leur rôle clé en matière de francisation et
d'intégration des immigrants.
    Préférant parler "d'accommodement raisonnable réciproque" afin de
traduire l'esprit de concertation et d'efforts partagés dans lequel cet
exercice doit être effectué, la FCSQ demande que "soit réaffirmé de façon
particulière le respect de l'égalité entre les sexes comme étant une valeur
fondamentale de la société québécoise". La Fédération a affirmé son adhésion
au fait que les pratiques d'harmonisation soient dictées par les "valeurs de
la société québécoise en tant que société pluraliste, démocratique et
égalitaire".
    Afin de guider les organismes publics et d'assurer la transparence des
décisions prises à cet égard, la FCSQ demande à la Commission de soumettre des
recommandations quant au processus et aux balises pouvant être utilisés par
les organismes publics en matière d'accommodement raisonnable réciproque en
s'inspirant notamment du rapport du comité mis sur pied par le ministère de
l'Education, du Loisir et du Sport.
    La FCSQ recommande également que le gouvernement légifère sur la question
de l'octroi de congés pour observance des rites religieux dans le but
d'établir un traitement équitable pour l'ensemble des travailleurs québécois.
"Les mesures d'accommodement consenties à l'égard des membres du personnel des
commissions scolaires entraînent des tensions dans certains milieux de
travail; il faut que le gouvernement se positionne sur cette question. Il doit
également prendre position quant à la disparition des lieux de prière dans les
établissements publics", a précisé M. André Caron.

    Le rôle important des commissions scolaires en matière de francisation et
    d'intégration des immigrants

    Dans son mémoire, la FCSQ met en lumière le rôle important des
commissions scolaires dans l'accueil, la francisation et la formation en vue
de favoriser l'intégration des immigrants à la société québécoise. Mais les
commissions scolaires veulent pouvoir en faire davantage. "Nous recommandons
que des mécanismes de partenariat soient mis en place afin de permettre aux
commissions scolaires de jouer pleinement leur rôle en matière de francisation
et d'intégration des nouveaux arrivants", a affirmé le président de la FCSQ,
M. André Caron.
    La FCSQ estime qu'il faut aussi faciliter la reconnaissance des acquis
des personnes immigrantes qui souhaitent intégrer le marché du travail
québécois ainsi que la reconnaissance des diplômes obtenus à l'étranger, et
ce, afin de favoriser leur insertion socioprofessionnelle. "Les personnes
susceptibles d'immigrer au Québec doivent être mieux informées des règles qui
concernent la reconnaissance des diplômes obtenus à l'étranger; les ordres
professionnels ainsi que les institutions d'enseignement supérieur doivent
aussi être interpellés", a fait valoir M. André Caron.
    La FCSQ demande, par ailleurs, que soient révisées les règles de
financement des institutions d'enseignement privées, dont un grand nombre ont
un caractère religieux ou sont réservées à des communautés culturelles
spécifiques. "Cette pratique nous apparaît aller à l'encontre des valeurs
actuelles de la société québécoise et ralentir l'effort d'intégration des
communautés culturelles à cette société", a déclaré M. Caron.
    En conclusion, M. Caron a réitéré le rôle fondamental de l'éducation dans
le processus d'intégration des immigrants à la société québécoise et le rôle
des commissions scolaires dans la recherche d'un équilibre entre le maintien
et le développement d'une culture d'accueil et la reconnaissance des valeurs
associées à l'identité québécoise. Pour consulter le mémoire de la FCSQ :
www.fcsq.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre St-Gelais, Conseiller en communications, La
Fédération des commissions scolaires du Québec, (418) 651-3220, (418)
802-7087


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.